Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mars 2014 1 17 /03 /mars /2014 05:19

Le 14 mars dernier, les familles de deux civils qui ont été tués par l'armée en 2010, ont intenté des poursuites pour meurtre contre les anciens chefs du gouvernement de l'époque.
Abhisit Vejjajiva et Suthep Thaugsuban, respectivement premier ministre et vice-Premier ministre à l'époque, sont poursuivis en justice pour des meurtres prémédités.
Le procès sera spécifiquement axé sur la mort de deux des six civils qui ont été abattus alors qu'ils avaient trouvé refuge à l'intérieur du temple Wat Pathumwanararm dans le centre de Bangkok, le 19 mai 2010, le jour où les militaires, agissant sous les ordres d'Abhisit, ont lancés un assaut final contre les manifestants chemises rouges qui avaient occupés le quartier financier de Bangkok pendant des mois.
Selon enquête judiciaire, les soldats qui étaient postés dans la station du BTS en face du temple, ont tirés sur le sanctuaire et tué six civils, bien que le gouvernement ait désigné le temple comme étant une "zone de sécurité" par la suite. Plusieurs médecins bénévoles figurent parmi les morts.
Aujourd'hui, les familles de deux des civils tués, Suwan Sriraksa et Attachaï Chumchan, ont désigné un avocat pour poursuivre Abhisit et Suthep en leur nom.
Il appartient maintenant à la cour d'accepter ou non le procès, a dit l'avocat Chokechai Angkaew lors d'une conférence de presse qui s'est tenue devant la Cour pénale de Ratchapisek à Bangkok.
Les familles des quatre autres victimes qui ont été tués dans le temple Wat Pathumwanararm envisagent également leurs propres procès.
Abhisit et Suthep font également face à des accusations de meurtre distinctes déposées par les procureurs pour leurs rôles lors de la répression de 2010 qui a coûté la vie à plus de 90 personnes, la plupart étant des civils.
Source:

http://en.khaosod.co.th/detail.php?newsid=1394787445&typecate=06&section=

Abhisit

Abhisit

Suthep

Suthep

Partager cet article

Repost 0
Published by liberez-somyot
commenter cet article

commentaires