Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mars 2014 1 10 /03 /mars /2014 09:38

La page Facebook officielle du moine antidémocratique, Bouddha Issara, a supprimé un post qui affirme que les tribunaux soutiennent sa protestation à Chaeng Wattana.
Dans le post désormais supprimé, Bouddha Issara ou l'un de ses proches collaborateurs, avait affirmé que le moine aurait été contacté par un anonyme "secrétaire des tribunaux" qui aurait supplié les manifestants de ne pas abandonner leur site de rassemblement autour du complexe gouvernemental de ​​Chaeng Wattana, où un certain nombre d'organismes judiciaires ont leurs bureaux.
Selon le post, le fonctionnaire judiciaire exprimait son inquiétude comme quoi des manifestants chemises rouges pro-gouvernementaux pourraient venir et organiser des rassemblements prolongés contre les tribunaux. Il précisait que les Chemises rouges avaient assiégé la semaine dernière le bureau de la Commission nationale anti-corruption (NACC) situé dans la province de Nonthaburi.
"Les juges nous ont demandé de rester jusqu'à ce qu'ils aient terminé leurs procès contre le gouvernement", prétendait le post supprimé de la page Facebook de Bouddha Issara.
La remarque a été publié au moment où le gouvernement du Premier ministre Yingluck Shinawatra doit faire face à un certain nombre de procès de la part des tribunaux et autres organes judiciaires.
Par exemple , la constitutionnalité de son projet de 2,2 milliards de bahts afin de réviser l'infrastructure ferroviaire est prévu pour être jugé par la Cour constitutionnelle la semaine prochaine tandis que la NACC mène actuellement une enquête distincte sur la corruption présumée de son administration dans le cadre du régime de subventions aux riziculteurs.
Le post avait aussi fâché de nombreux partisans du gouvernement, qui accusaient depuis longtemps les pouvoirs judiciaires de conspirer avec les manifestants antidémocratiques afin d'évincer Yingluck du pouvoir.
Plusieurs heures plus tard, après que le message ait été largement diffusé sur le réseau social et repris par certains médias, l'équipe de la page Facebook de Bouddha Issara a supprimé le post et a affirmé qu'il avait été publié suite à un malentendu.

Source:

http://en.khaosod.co.th/detail.php?newsid=1394106315&typecate=06&section=

Bouddha Issara a supprimé un post de sa page Facebook à propos de ses alliés de la cour

Partager cet article

Repost 0
Published by liberez-somyot
commenter cet article

commentaires