Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 mars 2014 3 19 /03 /mars /2014 12:57

La Cour de justice a décidé de poursuivre des militants chemises rouges pour s'être moqué de celle-ci après qu'elle ait rendu une décision comme quoi les manifestations du Comité pour la Réforme Démocratique Populaire (PDRC) étaient pacifiques.
Le 14 mars, la Cour civile a rendu une ordonnance sermonnant Daranee Kritboonyalai, Sudsanguan Suteesorn et Picha Vijitsilp, les organisateurs de l'activité, d'assister à une audience le 21 Avril pour infraction contre la Cour.
L'activité symbolique avait eu lieu le 21 février devant la Cour de justice, avenue Ratchadaphisek, après que cette dernière ait jugée que le décret d'urgence ne pouvait pas être utilisé contre les manifestants antidémocratiques, le raisonnement étant qu'ils mobilisaient leurs troupes pacifiquement et sans armes. Environ 100 Chemises rouges avaient rejoint l'activité.
Ils avaient également déposé une gerbe avec le message "pour l'injustice de la Cour de justice".
Daranee a expliqué que pendant les manifestations chemises rouges en 2010, au cour desquelles 91 manifestants avaient été massacré par l'armée, des activistes pro-démocratie avaient demandé à la Cour de justice d'annuler le décret d'urgence, mais que cette dernière avait rejeté la demande sous le prétexte que la Cour ne pouvait pas violer la puissance administrative du gouvernement.
Source:

http://prachatai.com/english/node/3898

Une femme caricaturant Madame Justice en face de l'édifice de la Cour de justice. Sa main gauche tient un talisman palad-khik, une image de pénis en bois

Une femme caricaturant Madame Justice en face de l'édifice de la Cour de justice. Sa main gauche tient un talisman palad-khik, une image de pénis en bois

Des manifestants jugés désarmés par la Cour de justice

Des manifestants jugés désarmés par la Cour de justice

Partager cet article

Repost 0
Published by liberez-somyot
commenter cet article

commentaires