Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mars 2014 2 18 /03 /mars /2014 17:12

Un article de Numnual Yapparat

Lien de l'article:

http://uglytruththailand.wordpress.com/2014/03/17/general-prayut-chan-ocha-a-man-of-wrong-doing/

Aujourd'hui, nous avons vu les organismes dits indépendants offrant une solution stupide et antidémocratique à la crise. Ils ont suggéré que Sutep et Yingluk nomment ensemble 10 personnes neutres acceptables pour résoudre la crise. Si les noms coïncidaient, alors la Commission électorale nommerait ces personnes afin d'élaborer une nouvelle feuille de route pour la Thaïlande. C'est risible!
Puis le chef de l'armée est venu soutenir cette idée. Prayut a également fait un commentaire sur le nouveau dirigeant de l'UDD, Jatuporn Prompan. Prayut a averti Jatuporn en disant "de ne pas utiliser la violence et de respecter la loi". Il a du toupet!
En 2010, c'est Prayut qui a ordonné le massacre de 90 Chemises rouges non armés qui réclamaient la démocratie. Il est celui qui doit être jugé pour l'utilisation de la violence et le meurtre de personnes innocentes. Lui et les soi-disant "organismes indépendants" ont organisé le sabotage des élections de février. Ils empêchent la formation d'un gouvernement démocratiquement élu. Ils permettent l'utilisation de la violence aux miliciens de Sutep sans les condamner. Prayut a placé des troupes dans des bunkers autour de Bangkok, mais pas pour défendre la démocratie. Il est inacceptable de laisser des officiers de l'armée, comme lui, faire de tels commentaires sur le dirigeant de l'UDD. Le chef de l'armée n'a pas le droit de faire des commentaires sur la politique. Il devrait avoir le devoir de suivre les ordres du gouvernement, et non l'inverse. Nous devons établir cette règle afin d'obtenir la démocratie.
N'espérez rien de la part des médias traditionnels parce qu'ils n'ont jamais soutenu la démocratie ni condamné les militaires. Nous les voyons toujours interviewer les chefs de l'armée sur des questions importantes au lieu d'entendre ce que les gens ordinaires ont à dire.
Le leadership chemise rouge de l'UDD sera-t-il plus progressistes ou militants avec Jatuporn? Non, il parle bien mais manque de propositions concrètes. Il n'a rien dit au sujet des prisonniers politiques ou de la nécessité de réduire la puissance de l'armée. Il ne sera pas différent de la précédente dirigeante Tida Tawornset.
L'impasse politique continue...

Le général Prayut Chan-Ocha: un homme d'actions répréhensibles

Partager cet article

Repost 0
Published by liberez-somyot
commenter cet article

commentaires