Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 mars 2014 4 20 /03 /mars /2014 08:23

Un article d'Andrew Spooner

Lien de l'article:

http://asiaprovocateur.blogspot.co.uk/2014/03/human-rights-watch-wikileaks-reveals.html


Suite à la forte odeur de putsch ou d'un autre engagement militaire thaïlandais qui flotte dans l'air à Bangkok, il semble adéquat de rappeler aux lecteurs la position de Human Rights Watch lors du dernier coup d'État en Thaïlande en 2006.
En octobre 2006, Sunai Phasuk, un chercheur thaïlandais de Human Rights Watch, a visité l'ambassade des États-Unis et fait un certain nombre de commentaires étonnants au personnel rassemblé de l'ambassade et qui ont été enregistrés pour la postérité pour être ensuite dévoilés au public par Bradley Manning et Wikileaks.
Dans un câble daté du 17 octobre 2006, Sunai Phasuk a clairement indiqué son soutien au coup d'État militaire illégal qui a renversé un gouvernement démocratiquement élu et a également abrogé la Constitution de 1997 de Thaïlande (considéré comme la plus démocratique de l'histoire de la Thaïlande) en disant:
"En tant qu'ardent militant anti-Thaksin j'ai été soulagé de voir l'administration Thaksin chassée du pouvoir."

Un extrait du câble de Wikileaks qui prouve que Sunai Phasuk soutenait le coup d'État de 2006

Un extrait du câble de Wikileaks qui prouve que Sunai Phasuk soutenait le coup d'État de 2006

Plus loin dans le même câble, Sunai Phasuk exprime aussi sa loyauté et son admiration pour l'armée thaïlandaise... ce qui est extraordinaire vu les 17 coups d'Etat et les massacres précédents dans lesquels cette armée avait été directement impliquée... sans parler du massacre de Tak Bai par cette même armée qui avait eu lieu seulement deux ans plus tôt.
Ces câbles prouvent que Sunai Phasuk "a souligné qu'il était proche de nombreux officiers et a, en fait, enseigné à beaucoup d'entre eux en tant que conférencier invité de l'Académie royale militaire de Chulachomklao et de l'Académie de l'Aviation royale thaïlandaise. Il a affirmé qu'il avait toujours eu les militaires en haute estime pour leur sens de l'honneur et leur dévouement pour le pays."
Bien sûr, rien de la secrète et servile admiration de Sunai Phasuk pour l'armée thaïlandaise, sa politisation évidente, son abandon de la règle du droit, son soutien à ceux qui attaquent la démocratie et ses fausses prétentions d'être soi-disant "neutre", n'a jamais été remis en question ne serait-ce que par un seul correspondant des médias internationaux basé à Bangkok.
Pourtant, ces mêmes médias sont plus qu'heureux de continuer à citer Sunai Phasuk comme source crédible et impartiale plutôt que de dénoncer le pro-coup d'État qu'il est en réalité.
Je suppose que les correspondants des médias internationaux basé à Bangkok préfèrent conserver la vie facile dont ils bénéficient dans la capitale thaïlandaise, appartements penthouse, servantes et piscines, que de prendre le risque de perdre tout cela en disant la vérité.
Nous ne pouvons que spéculer sur ce dernier point.

Sunai Phasuk

Sunai Phasuk

Partager cet article

Repost 0
Published by liberez-somyot
commenter cet article

commentaires