Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 avril 2014 7 27 /04 /avril /2014 04:41

La 12eme Conférence internationale des études thaïlandaises (TIC) s'est tenue à Sydney du 22 au 24 Avril 2014. Une partie des participants à la conférence ont écrits une lettre ouverte exprimant leur solidarité avec Somyot Prueksakasemsuk à l'occasion des trois ans de son emprisonnement. Suite à leur liberté de défendre ceux qui sont emprisonnés en vertu d'une loi injuste, les chercheurs ont demandé la libération de Somyot et de tous les autres détenus en vertu de l'article 112 ainsi que l'abolition de la loi de lèse-majesté.


Ci-dessous, la lettre ouverte à l’occasion du troisième anniversaire de l'emprisonnement de Somyot Prueksakasemsuk:

« Somyot Prueksakasemsuk est depuis longtemps un militant pour les droits des travailleurs et défenseur des droits humains en Thaïlande. Depuis 2007, il était le rédacteur en chef du magazine "La Voix de Taksin". Il a été arrêté et placé en détention le 30 Avril 2011 et peu de temps après accusé de deux violations de l'article 112, qui stipule que "quiconque diffame, insulte ou menace le roi, la reine, l'héritier présomptif ou le régent, sera puni d'une peine d'emprisonnement de trois à quinze ans." Dans le cas de Somyot, les accusations étaient d'avoir autorisé la publication de deux articles avec un contenu prétendument anti-monarchie dans le magazine "La Voix de Taksin". Somyot a été emprisonné pendant six mois sous le régime de la détention provisoire et, après avoir commencé le 12 novembre 2011, les audiences de son procès ont continué jusqu'au 3 mai 2012. Le 23 janvier 2013, la Cour pénale de Bangkok a jugé Somyot coupable des deux chefs d'accusation et il a été condamné à dix ans de prison ainsi qu'à un an de prison avec sursis pour une affaire antérieure. À l'heure actuelle, Somyot fait appel de son verdict. Depuis qu'il a été arrêté et placé derrière les barreaux, comme la majorité des détenus en vertu de l'article 112, Somyot s'est toujours vu refuser la libération sous caution malgré 15 demandes soumises à la cour. Le 30 avril 2014, à l'occasion du troisième anniversaire de son emprisonnement, la famille de Somyot ainsi que des sympathisants présenteront une demande de libération sous caution, la seizième à ce jour.
Comme des chercheurs, des journalistes, des militants et d'autres observateurs  thaïlandais et internationaux se sont réunis à Sydney pour la 12eme Conférence internationale des études thaïlandaises, nous aimerions profiter de l'occasion pour attirer l'attention sur le troisième anniversaire de l'emprisonnement de Somyot et appeler le gouvernement thaïlandais:
1 À accorder la libération sous caution à Somyot Prueksakasemsuk, pendant qu'il fait appel pour son cas
2 À accorder la liberté provisoire à tous les détenus en attente de procès en vertu de l'article 112, dans l'attente des verdicts des appels et
3 À abolir l'article 112.

Sydney, Australie
le 24 avril 2014 »


signé par:
Andrew Brown, de l'Université de Nouvelle-Angleterre
Anusorn Unni, Université Thammasat
Bencharat Sae Chua, Université Mahidol
Bo Kyeong Seo, Australian National University
Chalita Bundhuwong, Université Kasetsart
Chris Baker
Craig Reynolds, Australian National University
David Streckfuss, chercheur indépendant
Eugénie Merieau, de l'Institut national de langues et civilisations orientales (INALCO) de Paris
Ian Baird, Université de Wisconsin- Madison
Jakkrit Sangkhamanee, Université de Chulalongkorn
James L. Taylor, Université d'Adélaïde
Karin Zackari, Université de Lund
Katsuyuki Takahashi, Université Waseda
Nick Cheesman, Australian National University
Noah Viernes, Université internationale d'Akita
Peter Jackson, Australian National University
Peter Vandergeest, Université d'York
Philip Hirsch, Université de Sydney
Pinkaew Laungaramsri, Université de Chiang Mai
Pongphisoot Busbarat, Université de Sydney
Preedee Hongsaton, Australian National University
Rachel Harrison, École des études orientales et africaines
Samak Kosem, Université de Chiang Mai
Simon de grincement, Université de Kyoto
Sirijit Sunanta, Université Mahidol
Thanavi Chotpradit
Thongchai Winichakul, Université de Wisconsin-Madison
Thorn Pitidol, Université Thammasat
Tyrell Haberkorn, Australian National University
Vanessa Lamb, Université d'York
Viengrat Nethipo, Université de Chulalongkorn
Wanrug Suwanwattana, Université Thammasat
Wanwiphang Manachotphong, Université Thammasat
Yukti Mukdawijitra, Université Thammasat

Source:
https://www.facebook.com/notes/free-somyot/des-chercheurs-de-la-conf%C3%A9rence-internationale-des-%C3%A9tudes-tha%C3%AFlandaises-%C3%A0-sydney/624416237644674

Des chercheurs de la Conférence internationale des études thaïlandaises à Sydney solidaires avec Somyot

Partager cet article

Repost 0
Published by liberez-somyot
commenter cet article

commentaires