Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mai 2014 5 23 /05 /mai /2014 16:52

Le conseiller juridique des Chemises rouges, Robert Amsterdam, appelle à une action internationale en réponse au coup d'Etat militaire

Lien en anglais:

http://robertamsterdam.com/thailand/2014/05/22/statement-thai-army-demanded-to-show-proof-of-safety-of-detained-red-shirts/


LONDRES, 22 mai 2014 - Suite à la déclaration, jeudi denier, d'un coup d'Etat militaire illégal par l'armée royale de Thaïlande, les avocats représentant le mouvement pro-gouvernemental chemise rouge ont exigé la preuve que les militants qui avaient été arrêtés étaient en sécurité et non soumis à la torture ou à des conditions de détention inhumaines.
"Nous exigeons la preuve immédiate de la junte actuelle que les dirigeants chemises rouges et les autres personnes qui sont détenus sont sains et saufs", a déclaré Robert Amsterdam, qui sert de conseiller juridique pour les Chemises rouges, avertissant que les putschistes devraient rendre des comptes pour toutes les violations des droits de l'homme.
Suite à la déclaration officielle du coup d'Etat militaire, qui intervient quelques jours seulement après que l'armée thaïlandaise ait annoncé la loi martiale, les soldats ont agi rapidement pour arrêter les militants chemises rouges ainsi que des représentants du gouvernement. Actuellement, il y a des rapports comme quoi, jusqu'à présent, l'armée détient les militants chemises rouges Jatuporn Prompan, Nattawut Saikua, Thida Thavornseth, Weerakarn Satitniramai, Weerakarn Musikapong, Korkaew Pikulthong et Weng Tojirakarn.
L'armée a également indiqué avoir arrêté le ministre de la Justice Chaikasem Nitisir, Warathep Ratanakorn (du Cabinet du Premier ministre), le vice-ministre de l'Éducation Sermsak Pongpanich, le ministre des Transports Chatchart Sithipan, et le sous-ministre des Finances Tanusak Lekuthai. Des membres du Parti Pua Thai sont également détenus illégalement par les putschistes, y compris le lieutenant-général de police Wiroj Pao-in, Poomtham Wejchayachai , Choosak Sirinuin, Wan Mohamad Noor Matha et Prompong Nopparit.
Amsterdam souligne que l'armée n'a pas le pouvoir légal de gouverner et a agi en violation de la législation locale et internationale.
"Ne vous méprenez pas, c'est un coup d'Etat militaire illégitime qui doit être pénalisé avec toutes les sanctions et mesures diplomatiques possibles pour assurer la sûreté et la sécurité du peuple thaïlandais", a déclaré Amsterdam." Compte tenu de l'historique de l'armée thaïlandaise en matière de droits humains, nous sommes extrêmement inquiets pour la sécurité des prisonniers politiques et nous exhortons la communauté internationale à rester en état d’alerte."
Robert Amsterdam est le conseiller juridique international pour le Front Uni pour la Démocratie contre la Dictature (UDD) de Thaïlande. Plus d'informations peuvent être lues sur le site suivant http://robertamsterdam.com/thailand.

Arrestation par l'armée du dirigeant chemise rouge Weng Tojirakarn

Arrestation par l'armée du dirigeant chemise rouge Weng Tojirakarn

Partager cet article

Repost 0
Published by liberez-somyot
commenter cet article

commentaires