Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 juin 2014 4 12 /06 /juin /2014 15:34

Un article de Prachatai

Lien:

http://www.prachatai.com/english/node/4118

 

Un manifestant anti-putschistes a été détenu pendant sept jours et inculpé pour avoir défié la junte, tandis que sept autres manifestants anti-putschistes seront jugés par la cour martiale.

Le 9 Juin dernier, la police de la province de Chiang Rai a accusé Sarawut Kulomturapoj d'avoir protesté contre la junte et diffusé des messages anti-militaires sur Internet.

Le 31 mai dernier, les militaires ont perquisitionné sa maison situé dans le nord de la province de Chiang Rai, mais il n'était pas chez lui. Sarawut s'est ensuite rendu à l'armée le 1er Juin. Il a été emprisonné au camp militaire de Mengrai Maharaj pendant sept jours, puis détenu au poste de police de Chiang Rai durant une nuit avant d'etre libéré sous caution le 9 juin.

Sarawut a témoigné qu'il avait été accusé pour ses actions du dimanche 25 mai lorsque des manifestants anti-junte  avaient organisé un rassemblement anti-junte devant le McDonald de Chiang Rai parallèlement à la manifestation devant le McDonald du quartier Ratchaprasong à Bangkok.

"Brandir une pancarte n'est pas un crime", pouvait-on lire sur la banderole que Sarawut avait brandit devant le McDonald.

Il a été contraint de signer une condition pour mettre fin à ses activités politiques et à cesser d'exprimer ses opinions politiques sur la voie publique. Il devra se rendre à la cour martiale pour sa première audience le 14 juin prochain.

Alors que Sarawut n'a pas été arrêté sur les lieux, sept autres manifestants ont été arrêtés devant le restaurant de restauration rapide et font maintenant face à procès devant le tribunal militaire.

Les sept manifestants, dont parmi eux, des dirigeants chemises rouges locaux, se sont signalés à la cour martiale le mardi 10 juin. Ils doivent se déclarer à nouveau le 13 juin.

Ils sont accusés d'avoir participé à une assemblée publique de plus de cinq personnes et risquent une peine d'emprisonnement d'un an ainsi qu'une amende de 20.000 bahts.

Justice thaïlandaise

Justice thaïlandaise

Partager cet article

Repost 0
Published by liberez-somyot
commenter cet article

commentaires