Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 juin 2014 2 17 /06 /juin /2014 08:42

Un article de Giles Ji Ungpakorn

Lien:

http://uglytruththailand.wordpress.com/2014/06/16/junta-whips-up-nasty-nationalism/

 

Dans une tentative de se prouver à elle-même qu'elle peut être encore plus répressive et "virile", la vile junte militaire de Prayut joue la carte nationaliste et raciste.

Des centaines de milliers de travailleurs du Cambodge et de Birmanie sont persécutés et chassés du pays. Comme d'habitude la junte affirme qu'elle va "sévir" contre les travailleurs "illégaux". Mais la classe dirigeante thaïlandaise utilise depuis longtemps une politique hypocrite et répressive à l'égard des travailleurs des pays voisins.

D'une part, des secteurs importants de l'économie thaïlandaise sont tributaires de la main-d'œuvre non qualifiée et pas chère. Cette demande est satisfaite par les travailleurs migrants en provenance du Cambodge et de la Birmanie qui font les travaux sales, dangereux et mal rémunérés dans des ateliers clandestins, l'agriculture et la pêche. Les travailleurs migrants travaillent également dans le secteur de la restauration et des travailleurs domestiques. Les travailleurs thaïlandais, qui ont développé plus de compétences et sont plus instruits, ne sont plus prêts à supporter ces mauvaises conditions de travail. Ils occupent des emplois plus élevés, mieux payés et plus qualifiés. Certains travailleurs thaïlandais deviennent aussi des migrants eux-mêmes, en allant travailler à Taiwan, en Corée ou au Moyen-Orient.

Il n'y a aucun doute que l'économie thaïlandaise et les capitalistes thaïs ont besoin des travailleurs migrants en provenance du Cambodge et de la Birmanie et les expulser tous de manière permanente créerait une crise économique. Mais la junte est juste en train de jouer avec la vie des gens afin d'en faire des boucs émissaires pour son nationalisme et son racisme. Bientôt, ils reviendront parce qu'ils veulent désespérément du travail et que les employeurs ont désespérément besoin de main-d'œuvre.

La répression intermittente et cruelle contre les travailleurs "illégaux", en prétendant vouloir "enregistrer" légalement les travailleurs étrangers, est une tactique utilisée depuis longtemps pour maintenir les travailleurs migrants dans un état constant de peur et d'illégalité. Le processus d'enregistrement est trop difficile et coûteux pour la plupart des migrants. Cela aide à conserver des bas salaires, empêche la formation de syndicats et agit aussi comme un obstacle à l'unité entre les travailleurs thaïlandais et les travailleurs migrants. Ceci est particulièrement important dans les usines qui emploient une main-d'œuvre composé d'un noyau d'ouvriers permanents thaïlandais travaillant aux côtés de travailleurs migrants avec des contrats occasionnels.

La police et les gangsters bénéficient aussi de cela parce qu'ils peuvent exiger des pots de vin et les employeurs vicieux peuvent souvent refuser le paiement intégral des salaires.

Tout en jouant cette carte raciste contre les migrants dans une tentative pathétique de gagner un soutien interne, la junte tente également de promouvoir un film nationaliste sur le Roi Naresuan qui a mené une bataille victorieuse contre les Birmans au cours de la période Ayutthaya. Naresuan est dépeint comme un "héros nationaliste thaï" qui aurait battu le roi birman lors d'une bataille à dos d'éléphant. Des billets de cinéma gratuits pour le film ont été offerts dans le cadre du "programme de bonheur" de la junte. Quel avenir? Elle va peut-être fournir à la population des billets gratuits pour les matchs de boxe ou même pour des bagarres à mort, de style romain, entre gladiateurs! Vous pouvez constater comment les militaires méprisent les gens ordinaires. Mais ce ne sera jamais assez pour rendre l'armée populaire.

L'histoire de Naresuan n'est juste qu'une pure fiction de toute façon. Rien de similaire à la nation thaïlandaise n'existait lors de la période Ayutthaya, le père de Naresuan a collaboré avec les rois birmans dans le cadre d'une lutte de pouvoir interne, et la plupart des serfs ordinaires, qui étaient forcés de combattre dans différentes guerres, détestaient et haïssaient leurs maîtres exploiteurs qui vivaient sur leur dos et volaient leurs filles.

Il semble avoir échappé à la junte que la popularité de Taksin était basée sur de véritables politiques comme le régime de soins de santé universel, la création d'emplois et la modernisation des infrastructures. Des billets gratuits pour le cinéma et n'importe quel moyen raciste et vicieux ne sont pas prêt d'égaler cela.

120.000 travailleurs cambodgiens ont été chassés de Thaïlande

120.000 travailleurs cambodgiens ont été chassés de Thaïlande

Partager cet article

Repost 0
Published by liberez-somyot
commenter cet article

commentaires