Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 juin 2014 2 24 /06 /juin /2014 15:19

Un article de Giles Ji Ungpakorn

 

Lien de l'article:

http://uglytruththailand.wordpress.com/2014/06/23/the-june-1932-revolution/

 

Le 24 juin 1932, la monarchie absolue thaïlandaise était renversée par une révolution.

La Thaïlande s'était bien intégré dans le marché mondial durant les années 1930 et à la suite de cela, a subi les effets de la dépression économique de ces années-la. Les retombées politiques de cela, c'est qu'un groupe de fonctionnaires civils et militaires de l'Etat, conduits par le Parti du Peuple de Pridi Panomyong, ont organisé une révolution réussie contre la monarchie absolue de Rama VII en juin 1932. La première déclaration des révolutionnaires a clairement identifié la crise économique comme étant le principal responsable du chômage de masse, des coupes dans les salaires et de l'augmentation des taxes subie par la masse de la population. La famille royale était notamment exemptée de ces augmentations d'impôts!

La révolution de 1932 a été réalisée suite à un mécontentement social généralisé. Les agriculteurs des zones rurales étaient de plus en plus audacieux et strident dans leur critique écrite envers la monarchie. Des militants de la classe ouvrière ont été impliqués dans la révolution elle-même, même s'ils n'en étaient pas les principaux acteurs, et des acclamations de la foule ont spontanément éclatées dans l'avenue Rachadamnern quand la déclaration du Parti du Peuple a été lu par divers représentants installées le long de la route. Il est important de souligner le rôle des différents groupes sociaux dans la création des conditions qui ont conduites à la révolution de 1932, puisque les historiens de droite ont affirmé que c'était l'œuvre d'une "poignée de bureaucrates formés à l'étranger". En fait, il y a eu une tentative cohérente par la droite, à l'intérieur et à l'extérieur de la Thaïlande, de prétendre que les Thaïlandais ordinaires ont une culture de respect de l'autorité et donc montrent peu d'intérêt pour la politique.

La révolution de 1932 a eu pour effet de moderniser davantage l'Etat capitaliste, qui avait déjà été créé par le roi Chulalongkorn dans les années 1870, en étendant la base de la classe dirigeante par l'inclusion des meilleurs membres de la bureaucratie civile et militaire, en particulier dans l'armée. La raison pour laquelle l'armée est devenue si influente dans la vie politique thaïlandaise, ce qui a finalement abouti à 16 ans de dictature militaire ininterrompue depuis 1957, était le fait que le Parti du Peuple n'avait pas de base solide et massive au-delà de la bureaucratie. En plus de cela, les capitalistes privés et la classe ouvrière étaient encore trop faibles en tant que forces sociales qui auraient pu entrer en concurrence avec les militaires.

Les tentatives de Pridi pour construire la démocratie sociale et un état providence en Thaïlande après la révolution ont été obstruées par des royalistes fidèles au roi déchu et également par les militaires. Pridi a finalement été chassé de Thaïlande et forcé de s'exiler.

La révolution de 1932 signifiait que le rôle de la monarchie était modifié de manière significative pour la deuxième fois en moins d'un siècle. Dans les années 1870, Chulalongkorn a aboli le régime féodal (appelé Sakdina en thaï) en faveur d'une monarchie absolue centralisée et moderne. Soixante ans après cela, la révolution de 1932 a détruit cette monarchie absolue et le roi est simplement devenu une partie de la classe dirigeante thaïlandaise. Il est important de comprendre cela, parce qu'il y a eu une tendance, à la fois par la gauche et la droite, à exagérer l'importance et les "traditions durables" de la monarchie thaïlandaise. Le roi d'aujourd'hui peut sembler avoir les attributs de la "tradition", mais l'influence de cette institution a fluctué au cours des soixante dernières années et dans de nombreux cas, son "caractère sacré" a été fabriqué par les dirigeants militaires et civils dans le but de se doter d'une légitimité politique.

De nombreux commentateurs soutiennent que la "faiblesse" de l'idéologie marxiste ou communiste en Thaïlande est principalement dû au fait qu'il n'y a pas eu de mobilisation de masse dans la lutte pour la libération nationale, comme cela a été le cas en Indonésie, en Birmanie ou au Vietnam. Il est faux de prétendre que l'idéologie communiste a toujours été faible dans la société thaïlandaise, surtout si l'on regarde les années 1940, les années 1950 et le milieu des années 1970, et la mobilisation de masse en vue de la construction de la nation qui s'est produite lors de la révolution de 1932. Cependant, le fait que le Parti Communiste de Thaïlande (PCT) ait placé la construction de la nation comme son objectif principal, dans une veine similaire à celle de tous les autres partis staliniens ou maoïstes, signifie que le PCT avait peu à réaliser, puisque la tâche de la construction d'une nation capitaliste avait déjà été commencée par Chulalongkorn et a ensuite été continuée par la révolution de 1932.

1932: L'annonce de la mise en place d'une monarchie constitutionnelle en Thaïlande est accueillie par les "hourrah" de la foule à Bangkok

1932: L'annonce de la mise en place d'une monarchie constitutionnelle en Thaïlande est accueillie par les "hourrah" de la foule à Bangkok

Partager cet article

Repost 0
Published by liberez-somyot
commenter cet article

commentaires