Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juin 2014 2 10 /06 /juin /2014 07:13

Le 5 Juin dernier, Sombat Boonngamanong a été arrêté dans la province de Chonburi.

Il avait cependant laissé un message pré-enregistré à diffuser sur Youtube et les médias sociaux en cas d'arrestation.

Ci-dessous la traduction en français de son message:

"Bonjour à mes frères et sœurs, au peuple et à tous ceux à qui le pouvoir souverain appartient. C'est moi Sombat Boonngamanong. Si vous écoutez ce message, cela signifie que je suis détenu, ou que je suis dans l'incapacité d'être contacté.

Je veux vous transmettre un message. Tout d'abord, je vous prie de croire que "la souveraineté" appartient à tout le monde: cela signifie que "la plus grande puissance" devrait en fait appartenir au peuple.

Sur la base du principe ci-dessus, nous avons un droit légitime de manifester afin d'exprimer notre avis que "faire un coup d'Etat" constitue la destruction de ce principe. Ce n'est pas seulement une question politique, mais c'est aussi une question de droits de l'homme, parce que c'est un "droit fondamental." Il s'agit du droit politique fondamental du "peuple" d'affirmer que: "Nous sommes partenaires, nous sommes une partie de ce pays" et, comme tel, nous faisons partie "des gens qui possèdent ensemble la souveraineté".

Même si j'ai été convoqué afin de me reporter moi-même [à l’armée] et qu'il a été annoncé que j'ai été arrêté et détenu, et même si j'ai été menacé de bien des façons, je tiens à vous dire que je ne me sens pas un malfaiteur. Mais je sens toujours au fond de moi que "je fais partie de ceux qui possèdent la souveraineté."

C'est en fait de quoi je suis accusé et je me tiens sur ce principe.

Et quoi qu'il m'arrive, je tiens à affirmer que ce n'était pas une erreur de ma part.

Car il faut insister pour nos droits jusqu'à la fin. Même si je suis emprisonné, battu, ou tout autre chose, peu importe. Ce n'est pas "le prix que je dois payer", mais c'est un acte de crime politique contre le peuple de ce pays qui aspire à la liberté et à l'égalité.

S'il vous plaît, continuez votre mission historique qui est de faire que la démocratie évolue et devienne plus forte et plus large. Même si je suis dans l'incapacité de me joindre à la lutte, pour diverses raisons, peu importe.

J'espère que mes frères et sœurs chercheront et inventeront des moyens de luttes pacifiques afin de rétablir notre système démocratique, qui a été détruit plusieurs fois de suite, jusqu'à ce qu'il puisse se relever.

Mes remerciements à tout le monde et au revoir".

Ci-dessous, le message de Sombat Boonngamanong sur Youtube:

http://www.youtube.com/watch?v=_tDtXyJh-LM

 

Partager cet article

Repost 0
Published by liberez-somyot
commenter cet article

commentaires