Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 juillet 2014 6 12 /07 /juillet /2014 19:15

Une démocratie guidée de style néolibéral

 

Un article de Giles Ji Ungpakorn

Lien :

http://uglytruththailand.wordpress.com/2014/07/12/guided-democracy-neo-liberal-style/

 

Nous voyons maintenant les néolibéraux anti-démocratiques ramper hors du trou afin d'aider la junte dans sa feuille de route pour "la démocratie guidée de style néolibéral".

Tout d'abord, le Secrétaire permanent de la santé suggère maintenant que le système de santé universel à 30 bahts soit mis au rebut et que les patients payent jusqu'à la moitié des frais pour leurs soins de santé. Plus tôt cette année, le Docteur Narong Sahametapat, le Secrétaire permanent de la santé, avait rejoint la foule de Sutep et appelé à la démission du gouvernement élu. Il retarde aussi les mesures visant à fournir des médicaments essentiels aux personnes atteintes de l'hépatite et du cancer.

Dans mon livre de 2006 "Un coup d'État pour les riches" J'avais prévenu qu'à l'époque, la première junte militaire pensait introduire des "co-paiements" pour les services de santé afin de remplacer le régime de soins de santé à 30 bahts.

Deuxièmement, la Commission Contre la Corruption a parlé à la Commission Électorale d'un plan pour forcer tous les partis politiques à présenter leurs manifestes à cette dernière avant qu'une campagne électorale ne puisse commencer. Ceci afin que ces néolibéraux anti-démocratiques non élus puissent "éliminer" toutes les politiques favorables aux pauvres qui utilisent des fonds publics. Les néolibéraux détestent l'utilisation de fonds publics pour le bénéfice de la majorité des gens. Mais ils aiment que l'armée augmente considérablement son budget!

Enfin, l'Institut Thaïlandais de Recherche du Développement (Thai Development Research Institute TDRI) a proposé que le salaire minimum ne soit pas augmenté comme ça avait été le cas pendant le gouvernement de Yingluk car cela a conduit à une augmentation des prix et que les travailleurs sont toujours resté pauvres! Eh bien, étant donné que la plupart des travailleurs sont effectivement trop pauvres, le salaire minimum devrait être doublé à 600 bahts par jour! La plupart des membres de la classe moyenne thaïlandaise, y compris les universitaires du TDRI, profitent de salaires beaucoup plus élevés que ceux de la plupart des travailleurs. Qui plus est, les coûts salariaux en Thaïlande sont très faibles et ne peuvent pas avoir donné lieu à des prix élevés, mais si c'était le cas, un gouvernement pro-pauvre pourrait s'investir dans le contrôle des prix.

Le TDRI s'est toujours opposé au régime de protection des prix du riz qui a bénéficié aux petits agriculteurs. Il s'oppose également à l'idée d'un état providence.

Cela ne fait que prouver que le néo-libéralisme et la dictature vont main dans la main.

Une démocratie guidée de style néolibéral

Partager cet article

Repost 0
Published by liberez-somyot
commenter cet article

commentaires