Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 août 2014 3 27 /08 /août /2014 07:10

Un article de Giles Ji Ungpakorn

Lien:

https://uglytruththailand.wordpress.com/2014/08/25/what-you-can-do-to-help-the-struggle-for-democracy-in-thailand/

 

Qu'est-ce que les militants en dehors de la Thaïlande peuvent faire afin d'aider la lutte pour la démocratie?

 

Tout d'abord, vous pouvez contrer les mensonges de la junte et de ses alliés dans les médias locaux et parmi vos amis et collègues. Il est important que les gens comprennent que la junte militaire est en train de mettre en place des anti-réformes dont le but est d'enchâsser la puissance des élites militaires et conservatrices. Elle vise à un semblant de démocratie selon le "modèle birman". Le chef de la junte actuelle, le général Prayut, a non seulement participé au précédent coup d'Etat de 2006, mais il est directement responsable de la mort de 90 manifestants pro-démocratie non armés en 2010. Il a organisé ce dernier coup d'Etat en mai dernier afin de détruire la démocratie de façon plus permanente. Il a agi dans l'intérêt des élites anti-démocratiques. Il ne s'agit pas du tout de "créer la paix et la stabilité".

En bref, la Thaïlande est désormais gérée par un premier ministre autoritaire qui est coupable d'assassinat ainsi que de violations flagrantes des droits de l'homme.

Deuxièmement, vous pouvez soutenir la campagne pour la libération des prisonniers politiques, en particulier ceux qui sont détenu en vertu de la loi de lèse-majesté. Le site "Political Prisoners in Thailand" donne des détails sur ceux qui sont en prison. Toute personne qui croit en la liberté d'expression et en la démocratie peut faire campagne contre l'utilisation de la lèse-majesté par la junte en écrivant des lettres de protestation à l'Université Thammasart, aux autorités thaïlandaises ou aux ambassades et aux journaux locaux.

Les gens devraient appeler à l'abolition de la lèse-majesté.

Il est toujours préférable d'écrire en tant que groupe de personnes plutôt que comme simple individu. Si vous êtes un militant syndical, vous pouvez également écrire une lettre ouverte afin de faire connaître vos préoccupations et inviter vos collègues à signer. Si vous faites partie d'une organisation des droits de l'homme, assurez-vous qu'elle soulève cette question et fasse campagne pour la libération de tous ceux qui sont actuellement en prison.

Troisièmement, tous les étudiants ou les universitaires qui participent à des études thaïlandaises peuvent dénoncer les universitaires pro-junte qui contribuent à la destruction de la démocratie et à l'augmentation des violations des droits de l'homme. Les universités Thammasart et Chulalongkorn sont d'excellents exemples de cas où des universitaires de haut-rang collaborent avec la dictature. Les étudiants pro-démocratie sont harcelés et certains ont été emprisonnés pour lèse-majesté. Demandez au recteur de l'Université Thammasart, qui collabore avec la junte, s'il croit en la liberté académique. Ce problème doit être fermement discuté lors des conférences académiques internationales avec une participation thaïlandaise. En agissant ainsi, les universitaires qui soutiennent la junte seraient au moins exposés de sorte qu'ils ne pourraient plus tenir leur place lors des conférences internationales. Récemment, l'Université de Harvard a mis en place un programme d'études thaïlandaise avec un certain nombre d'universitaires thaïlandais anti-démocratie. Cela a été exposé dans la revue "Harvard Crimson" [1].

Quatrièmement, vous pouvez aider, le cas échéant, à fournir un soutien et un parrainage aux exilés thaïlandais qui demandent l'asile politique suite au dernier coup d'Etat.

[1]

http://www.thecrimson.com/article/2014/8/18/harvard-thai-troubles/

En français:

http://liberez-somyot.over-blog.com/2014/08/problemes-avec-les-etudes-thailandaises.html

Arrestation d'un militant pro-démocratie par les soldats de la junte

Arrestation d'un militant pro-démocratie par les soldats de la junte

Partager cet article

Repost 0
Published by liberez-somyot
commenter cet article

commentaires