Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 août 2014 7 31 /08 /août /2014 17:36

Un article de Giles Ji Ungpakorn

Lien:

https://uglytruththailand.wordpress.com/2014/08/31/murderous-thai-military-junta-arrests-relatives-of-those-killed-in-2010/

 

Le gouvernement militaire actuel est dirigé par des généraux ayant du sang sur les mains. Les généraux Prayut Chan-Ocha et Anupong Paojinda sont responsables du massacre des manifestants pro-démocratie non armés en 2010. A cette époque, les militaires avaient nommé Abhisit Vejjajiva et Sutep Tuaksuban afin de diriger un gouvernement civil non élu. Tous les quatre sont responsables de ce crime d'Etat de sang-froid.

Toutes les enquêtes ont démontrées que les balles qui ont tué les manifestants avaient été tirées par l'armée. Aucune arme n'a été découverte sur les manifestants morts. Des témoins oculaires fiables ont indiqués que les tireurs d'élite avaient été utilisés pour abattre indistinctement les civils. Cela est démontré par de nombreuses preuves photographiques. Certains de ceux qui ont été tués s'étaient réfugié dans un temple bouddhiste. Parmi eux se trouvait une infirmière. L'armée a également mis en place des "zone de tir libre".

Pourtant, il y a quelques jours, les inculpations de meurtre contre Abhisit Vejjajiva et Sutep Tuaksuban ont été rejetées par les tribunaux. Les tribunaux thaïlandais ont une longue histoire de servilité vis-à-vis des juntes militaires et des élites. Les généraux Prayut Chan-Ocha et Anupong Paojinda n'ont pas été inculpés parce que le gouvernement Yingluk espérait faire un accord avec l'armée afin que Taksin puisse retourner en Thaïlande et mettre fin à son exil. L'accord a échoué et cela a finalement conduit au coup d'Etat de mai 2014.

Aujourd'hui, les parents de ceux qui ont été tués par l'armée et le gouvernement d'Abhisit ont organisé une petite manifestation. Ils ont été arrêtés et accusés de "diffamation", car ils ont nommé les quatre assassins clés du bain de sang de 2010.

C'est un crime de dire la vérité et de chercher à obtenir la justice en Thaïlande aujourd'hui. Mais cela n'est pas considéré comme un crime quand l'État massacre des citoyens non armés qui demandent la démocratie.

Le père de l’une des victimes du massacre de 2010 a été arrêté par la police de la junte

Le père de l’une des victimes du massacre de 2010 a été arrêté par la police de la junte

Partager cet article

Repost 0
Published by liberez-somyot
commenter cet article

commentaires