Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 août 2014 2 12 /08 /août /2014 15:38

Un article de Numnual Yapparat et Giles Ji Ungpakorn

Lien:

https://uglytruththailand.wordpress.com/2014/08/11/we-do-not-want-the-mother-of-a-dictator-but-we-need-all-mothers-to-be-equal/

A l'origine, la "Fête des mères" en Thaïlande a été introduite par le feld-maréchal Pibulsongkram comme outil politique afin de renforcer l'idée comme quoi la société thaïlandaise serait une grande famille. Nous étions censés vivre ensemble en tant que grande famille. Tout le monde dans la famille avait un devoir à accomplir. Les citoyens devaient nécessairement aimer la nation comme sa propre famille. Ils étaient aussi tenus de se comporter comme de bons enfants qui obéissent à leurs parents sans les questionner. Les citoyens n'avaient pas le droit de critiquer l'armée, car cela aurait porté atteinte à la sécurité nationale. Le but de la fête des mères était également de promouvoir les valeurs familiales conservatrices.

La génération des dictateurs qui sont arrivé au pouvoir après le bain de sang du 6 octobre 1976 contre les étudiants et la gauche, ont réarrangé la Fête des Mères afin de répondre à leurs besoins royalistes. Suite à cela, la Reine Sirikit est devenue considérée comme "Mère de la Nation", comme si tous les citoyens thaïlandais n'étaient que des enfants.

Ces jours-ci, ces mêmes vicieux concepts sont encore en usage. Pourquoi? Ils fonctionnent très bien pour servir les élites conservatrices et l'armée. La famille royale est présentée comme une "sainte famille". Le roi et la reine sont montrés comme des dieux. Ensuite, ils sont utilisés afin de légitimer les dictatures militaires. Cela impose l'idée que les gens sont inégaux et que les Thaïlandais ne sont pas prêts pour la démocratie.

Les conservateurs ont essayé de distinguer une mère, la Reine, comme étant un modèle du rôle. Ensuite, si les autres mères "échouaient" à s'élever à la hauteur de ces normes, cela devenait la faute de chaque mère au lieu d'être un problème causé par une société inégalitaire. Grace à cela, les élites pouvaient éviter de prendre la responsabilité d'imposer des politiques créatrices d'inégalité.

Mais il y a un vrai problème avec le mythe de Sirikit comme modèle du rôle. C'est une mère terrible qui n'a jamais enseigné à son fils comment se comporter. Elle est extrêmement vaniteuse et utilise constamment la chirurgie afin de cacher en vain son processus de vieillissement. Elle est incroyablement gourmande et aimait dépenser des millions pour faire du shopping. Elle est stupide et a de mauvaises et violentes opinions politiques. Donc la loi de lèse-majesté est nécessaire pour couvrir tout cela et empêcher les gens de la critiquer. Mais cela ne fonctionne pas. Tous les Thaïs connaissent la vérité sur Sirikit.

Les élites conservatrices proclament que le but de la Fête des Mères est d'encourager les gens à faire preuve de respect pour les femmes en tant que mères. Mais nous savons que leurs paroles ne sont que de la propagande vide.

Avons-nous besoin de cette journée pour saluer les mères ordinaires?

Non, c'est particulièrement horrible de voir des mères ordinaires obligées de se rendre à l'école afin que leurs enfants puissent être contraints d'affirmer grotesquement leur amour et le respect de leurs mères. La relation entre les mères et leurs enfants est ainsi présenté comme un "culte à la divinité". Ce genre d'activités est uniquement conçu afin d'encourager les enfants à être obéissants vis-à-vis de l'autorité. L'amour simple de tous les jours entre les mères et leurs enfants est beaucoup plus beau que la promotion de la Fête des Mères organisée par la dictature militaire.

Si l'Etat voulait vraiment saluer le rôle des mères, alors il devrait imposer des politiques utiles afin de réduire au minimum le fardeau d'être mère. La Thaïlande a besoin que l'Etat mette en place des garderies d'enfants décentes à proximité des lieux de travail, un congé parental et une augmentation des allocations familiales.

Numnual Yapparat et Giles Ji Ungpakorn

Numnual Yapparat et Giles Ji Ungpakorn

Partager cet article

Repost 0
Published by liberez-somyot
commenter cet article

commentaires