Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 octobre 2014 7 19 /10 /octobre /2014 15:49

Un article de Giles Ji Ungpakorn

Lien:

https://uglytruththailand.wordpress.com/2014/10/18/the-tradition-of-thai-kingship/

 

Le fait que la royauté thaïlandaise est une "tradition" inventée n'est pas surprenant. Eric Hobsbawm décrit la monarchie britannique comme étant elle-aussi une tradition inventée. En effet, le mot "Thaï" comme ayant quelque chose à voir avec "Thaïlande", est également un concept inventé correspondant à la centralisation de l'État et la construction de la nation qui a eu lieu en Asie du Sud-Est à la fin du XIXème siècle.

L'idée que le roi thaïlandais est "vénéré" par les Thaïs est un "fait" douteux et inventé. Tout d'abord, un tel respect a été imposé dans le passé par la loi de lèse-majesté et celle de suppression du communisme. Deuxièmement, il existe une réelle pression sur les gens pour qu'ils disent qu'ils vénèrent le roi. Mais le plus important est que la mesure du soutien des gens pour la monarchie est tombée et a ressuscité à différents moments de l'histoire récente. Au plus fort de la lutte du Parti communiste, de nombreux Thaïlandais ont détesté la monarchie. Aujourd'hui la monarchie est aussi haïe par de nombreux partisans des Chemises rouges. C'est pourquoi la junte militaire est tellement maniaque sur le fait d'inculper des gens pour crime de lèse-majesté.

L'idée d'un roi comme divinité ou souverain absolu est un phénomène très récent de l'histoire thaïlandaise. Avant les années 1870, les rois de Bangkok ou d'Ayutthaya avaient un pouvoir limité. Lors du système féodal de la "Sakdina" (NDT: Sakdina est un mot thaï qui signifie avec quelques nuances "féodalisme"), ils devaient partager le pouvoir avec les dirigeants d'autres villes et avec les recruteurs de la corvée. La corvée était un système où les villageois étaient obligés de travailler pour un patron, un chef, l'autorité du temple local ou le roi. Les villageois étaient également forcés de devenir soldats en temps de guerre et l'objectif principal de la guerre dans la région, pendant cette période, était de capturer des esclaves et de piller les villes rivales.

Étant donné que le travail forcé sous une forme ou une autre était la base de la plupart de la production de richesse dans le système "Sakdina", les dirigeants et les recruteurs locaux du travail forcé bénéficiaient d'un pouvoir politique à la hauteur de celui du roi. Le commerce et la fiscalité apportaient également des sources importantes de richesse, mais aussi bien le commerce que la fiscalité étaient sous-traités à des marchands privés qui détenaient eux-aussi le pouvoir.

En ce qui concerne les gens ordinaires, les rois et les chefs locaux n'apportaient que des "mauvaises nouvelles". Quand ils se pointaient avec leurs voyous armés, ils emmenaient les hommes pour travailler ou se battre et kidnappaient les jeunes femmes pour leur plaisir. En général, les gens ordinaires essayaient de vivre aussi loin que possible des rois et des dirigeants locaux et, quand ces derniers se ramenaient chez eux, ils s'enfuyaient et se cachaient dans la forêt. Certains villageois barbouillaient leurs filles de merde afin de les rendre moins attrayantes. Donc, pour les gens de cette époque, les rois étaient redoutables, mais certainement pas vénérés.

Toute cette puissance décentralisée faisait que les rois du système "Sakdina" demeuraient faibles. C'est pourquoi le roi Chulalongkorn a fait la guerre au système "Sakdina", en abolissant le travail forcé et en réduisant la puissance des patrons et des dirigeants locaux. Sa mise en place de la monarchie absolue a été une étape nécessaire vers la construction d'un Etat centralisé thaïlandais afin que celui-ci puisse avoir sa place dans le nouvel ordre mondial capitaliste.

La monarchie absolue n'a duré que 60 ans. Elle a été renversée par la révolution de 1932 et le roi a perdu toute sa puissance. Aujourd'hui, le roi n'a toujours pas de pouvoir, mais les militaires et les capitalistes ont inventé le mythe de la "royauté thaïlandaise traditionnelle", où le roi est à la fois un monarque absolu et un monarque constitutionnel en même temps. L'historien britannique de gauche, Christopher Hill, a écrit que, après la révolution anglaise des années 1640, la classe capitaliste anglaise avait restauré la monarchie après la mort de Cromwell, en affirmant que le roi avait été oint par Dieu, alors qu'en fait, il avait été nommé pour être utilisé par les capitalistes. Il y a de fortes similitudes avec la Thaïlande.

Enfin, si la puissance et la nature de la royauté thaïlandaise ont tellement pu changer au court de l'histoire récente, cela n'est pas au-delà de l'imagination de penser que nous puissions bientôt voir la fin de la monarchie dans son ensemble.

Un roi de l'époque "Sakdina", le roi Narai d'Ayutthaya qui a régné de 1656 à 1688

Un roi de l'époque "Sakdina", le roi Narai d'Ayutthaya qui a régné de 1656 à 1688

Partager cet article

Repost 0
Published by liberez-somyot
commenter cet article

commentaires