Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 octobre 2014 4 02 /10 /octobre /2014 10:39

Un article de The Isaan Record

Lien:

http://isaanrecord.com/2014/09/28/reconciliation-trainings-target-northeastern-villages/

 

Khon Kaen - Dans un pavillon du temple, 60 villageois chemises rouges regardent l'image projetée d'une bougie sur un écran. Une femme, membre du personnel militaire, a demandé à chacun de fermer les yeux, garder le silence et méditer pendant qu'elle lisait à haute voix.

"Comment est-ce que nous avons gardé une emprise sur notre pays et évité d'être colonisés par un autre pays? C'est parce que notre roi a protégé notre nation", selon elle. "Si des étrangers viennent détruire notre pays, nous allons nous battre jusqu'à la mort. Nous devons protéger notre terre et nous devons nous aimer les uns les autres comme dans un pays uni".

Après la brève méditation, un groupe de soldats a conduit les villageois dans une danse synchronisée, scandant des noms de fruits et balançant les hanches de gauche à droite.

Ces activités faisaient partie d'une formation menée récemment à Khon Kaen dans le cadre d'une grande tournée de réunions de trois jours dans les villages à travers l'Isaan. Le gouvernement militaire a convoqué ces camps d'entraînement complets avec des conférences, des spectacles et des exercices physiques, dans le but de dissoudre les tensions politiques qu'ils citent comme raison du coup d'Etat du 22 mai. Mais les villageois d'ici disent que l'événement a évité de mentionner les clivages politiques du pays et n'a pas réussi à répondre aux préoccupations économiques de la population du Nord-Est.

Ce "Projet de renforcement de la stabilité au niveau du village", organisé par le Commandement des opérations de sécurité interne (ISOC), débute chaque matin à 8 heures avec un salut au drapeau national. Le personnel militaire et les haut-parleurs donnent des conférences sur des sujets couvrant leurs objectifs pour la réconciliation et l'importance de la monarchie en Thaïlande. La nuit, l'armée organise des matchs de football villageois-contre-soldat, sert un dîner, et projette le film nationaliste "La Légende du Roi Naresuan."

Les événements au niveau du village font partie de la deuxième phase de la campagne de l'armée afin d'unifier le pays. À la fin mai, la junte a ordonné la création de ce qu'on appelle des "centres de réconciliation" dans chaque province afin d'aider à stabiliser la situation politique. Ils ont maintenant porté leurs efforts de réconciliation dans les fiefs des partisans de l'ancien gouvernement.

"Le but de l'événement est de dispenser les couleurs de la communauté et de fournir un programme d'unité", a déclaré l'entraîneur en chef de l'événement. Il a estimé que les seize formations qu'il a organisé avaient eu 80% de réussite.

Lorsqu'on lui a demandé si certains des participants avaient exprimé leur opposition au coup d'État ou au gouvernement militaire, il a répondu: "Ils n'oseraient pas!" Et, le cas échéant faire, a-t-il dit, "Eh bien, nous recommencerions à nouveau."

Cependant, les villageois et les dirigeants de la communauté disent que l'événement ne répondait pas à leurs préoccupations les plus pressantes.

"Tout ce que nous voulons, c'est la démocratie et il n'y aura jamais plus de démocratie à la suite d'un coup d'Etat", a déclaré un responsable de la communauté après que la Formation pour la Réconciliation ait quitté les lieux. "Aucun gouvernement né d'un coup d'Etat n'a jamais gouverné démocratiquement."

Les représentants des trois villages ont assisté à l'événement, et presque tous les villageois présents étaient des Chemises rouges qui se sentent plus libres d'exprimer leurs opinions politiques. Les drapeaux rouges, t-shirts et affiches ne sont plus exposés au public dans leurs maisons, mais les villageois n'ont pas renoncé à leur loyauté envers le mouvement pro-démocratie.

Bien que l'entraîneur en chef ait affirmé que le but de l'événement etait de mettre fin à la fracture entre Rouge et Jaune, les haut-parleurs n'ont pas une seule fois abordé la politique de couleur.

"L'armée voulait que les gens sachent ce qu'ils faisaient et s'assurer que les gens ne s'y opposent pas. C'est leur version de "réconciliation", dit un chef de village qui a participé à la formation. "Les autres activités étaient secondaires, comme le soulagement du stress en chantant des chansons."

La formation a également échoué à répondre aux questions des villageois au sujet de la position du nouveau gouvernement sur les programmes de subventions agricoles et les autres politiques de bien-être que ces villageois considèrent essentiel pour le processus de réconciliation.

"Quels sont les problèmes de la population en Isaan? Le prix du riz et les prix des autres cultures qu'ils produisent. Si nous pouvons les vendre bien, alors nous avons de la liquidité ", dit un vendeur de fruits dans le village, qui a demandé à être nommé Joy.

Les soldats ont consacré une session à l'économie de suffisance, une initiative royalement soutenu qui encourage les agriculteurs à la durabilité et la modération. Ils ont demandé à Martin Wheeler, un Anglais agriculteur dans l'Isaan, de charmer la foule avec des plaisanteries burlesques en faisant l'éloge du modèle d'économie de suffisance en langue isaan, le dialecte régional (NDT: Martin Wheeler, un Anglais pro-chemise jaune qui parle parfaitement le lao, avait auparavant soutenu le coup d'Etat de 2006 et le gouvernement d'Abhisit. Il vit en Isaan depuis 1993).

Mais, selon le chef de la communauté villageoise, son village connaît bien les principes de l'économie de suffisance, et lui et ses voisins attendent impatiemment d'entendre comment le nouveau gouvernement va soutenir leur travail agricole. Avec le riz qui se vent maintenant à seulement 12 bahts le kilo sur le marché local, de nombreux producteurs de riz du coin atteignent juste le seuil de rentabilité.

"Les villageois ne savent pas de qui dépendre maintenant", explique le chef de la communauté. "Nous ne voyons pas de transparence dans les règles militaires et nous n'avons aucun moyen d'examiner ce gouvernement." Dans le même temps, il ne pense pas qu'il puisse parler ouvertement de son opposition au coup d'État.

Les militaires termineront leurs formations de réconciliation au niveau du village à la fin de ce mois. Selon l'entraîneur en chef, la prochaine phase de la réconciliation entraînera un examen interne des évaluations des manifestations des villageois.

Les soldats jouent de la musique pour les villageois lors d'une tournée de la réconciliation au Nord-Est

Les soldats jouent de la musique pour les villageois lors d'une tournée de la réconciliation au Nord-Est

Partager cet article

Repost 0
Published by liberez-somyot
commenter cet article

commentaires