Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 octobre 2014 5 17 /10 /octobre /2014 13:31

Le général Prayuth Chan-ocha s'est rendu au sommet de l'Asem (Asia-Europe Meeting ou, en français, Dialogue Asie-Europe) à Milan. Il y a sacrement perdu la face. Non seulement les dirigeants de l'Union Européenne l'ont boudé mais plusieurs centaines d'Italiens et de Thaïlandais ont manifesté contre sa présence. "Prayuth est un criminel" hurlaient les manifestants. 80% des manifestants étaient italiens, les autres thaïlandais (parmi eux, l’activiste thaïlandaise exilée politique, Junya Yimprasert). Les manifestants brandissaient des pancartes demandant la justice pour Fabio Polenghi, le journaliste italien assassiné par les militaires le 19 mai 2010 (un crime de l’armée qui a même été reconnu par la justice thaïlandaise, c'est dire). La police italienne a estimé le nombre de manifestant à environ 300 personnes (un chiffre important pour une ville de province comme Milan).

Dans le même temps, quelques femmes thaïlandaises ont manifesté pour soutenir le dictateur thaïlandais. Cette fois-là, la police italienne a eu beaucoup moins de mal à compter ces manifestantes vu qu'il n'y en avait que 9 en tout et pour tout...

Parmi les manifestants anti-junte, l’activiste thaïlandaise exilée politique, Junya Yimprasert

Parmi les manifestants anti-junte, l’activiste thaïlandaise exilée politique, Junya Yimprasert

Les manifestants anti-junte hurlaient "Prayuth est un criminel"

Les manifestants anti-junte hurlaient "Prayuth est un criminel"

Les manifestants anti-junte étaient environ 300

Les manifestants anti-junte étaient environ 300

Les 9 pathétiques manifestantes pro-junte

Les 9 pathétiques manifestantes pro-junte

Partager cet article

Repost 0
Published by liberez-somyot
commenter cet article

commentaires