Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 novembre 2014 5 07 /11 /novembre /2014 13:19

Encore plus de répression dans le Sud

Un article de Giles Ji Ungpakorn

Lien:

https://uglytruththailand.wordpress.com/2014/11/05/more-of-the-same-repression-in-the-south/

 

Le ministre de la Défense de la junte a récemment convoqué une réunion de la sécurité intérieure et demandé au comité gouvernemental de déterminer la politique de la junte pour le sud. Il a annoncé qu'une nouvelle unité de gardes de la marine serait mise en place pour un coût de 1,7 milliards de baht. En plus de cela, il a été annoncé que 2.700 armes automatiques supplémentaires seraient distribués aux bénévoles de défense des villages et que plus de 2000 policiers seraient recrutés dans l'année. Cette politique a été critiquée par certains militants pour la paix.

Le général Prawit Wongsuwan, ministre de la Défense de la junte, a fait une déclaration ridicule comme quoi les soldats auraient été envoyés dans le sud pour "soigner les gens et non pas pour se battre contre n'importe qui". Ce qui ne manquera jamais de nous étonner, c'est le fait que ces têtes d'épingles militaires puissent affirmer ces mensonges éhonté et espérer que les gens les croient.

Depuis 2004, six mille personnes sont mortes lors du conflit sanglant dans le sud, la plupart tués par l'armée et ses mandataires de l'ombre. Il y a environ 150 000 soldats thaïlandais stationnés dans la région.

Le conflit est le résultat de la longue répression de l'État thaïlandais contre les musulmans malais de Patani. L'armée et la police, sous les ordres de diverses administrations, des deux juntes militaires et de gouvernements civils élus, ont commis de graves violations des droits de l'homme à Patani et ces deux institutions perçoivent la population locale comme étant "l'ennemi". L'État thaïlandais traite la zone comme une colonie de Bangkok, imposant la "Thainess" aux gens et interdisant la langue Yawee locale dans les administrations et les écoles.

Pendant ce temps, le général à la retraite et politicien opportuniste, Chawalit Yongjaiyut, s'est rendu à Patani afin de rallumer sa base de soutien là-bas. Il est en faveur d'une zone administrative spéciale de Patani, mais insiste sur le fait qu'il ne peut y avoir aucune autonomie ou indépendance. Chawalit a poursuivi en saluant le coup d'Etat militaire de Prayut et a déclaré que l'armée faisait de "grands sacrifices" pour la nation en faisant un travail désintéressé malgré beaucoup de critiques à l'intérieur et à l'extérieur du pays. Chawalit était autrefois allié au parti Thai Rak Thai de Taksin et était le chouchou de certains groupes d'ONG comme "Friends of the People".

Aujourd'hui Patani est inondé d'armes qui sont entre les mains des soldats, des policiers, des bénévoles de défense des villages et des rebelles anti-gouvernementaux. L'envoi de plus de troupes et de plus d'armes n'est pas la réponse, mais c'est le réflexe habituel des généraux de l'armée étroits d'esprit qui dirigent actuellement la Thaïlande. Ces gens ne sont pas intéressés par la paix. Ils ne désirent que l'asservissement de la population locale ou tout du moins le confinement du conflit grâce à la violence de l'Etat. Ces généraux de pacotille rejettent la capacité des politiciens civils à résoudre la crise et bénéficient également de cette intervention militaire dans le Sud, à la fois politiquement et financièrement.

La paix ne peut être réalisée que par la démilitarisation de la région et le retrait des armes détenues par les soldats et les volontaires du gouvernement. L'idée fixe comme quoi la Thaïlande "doit" être un Etat unitaire doit également être mis au rebut. Cela pourrait préparer le terrain pour les discussions politiques entre les peuples locaux visant à l'autodétermination et à l'autonomie. Cependant, rien de tout cela ne pourra se produire tant que la Thaïlande sera gouvernée par les militaires.

Pour une analyse en profondeur du conflit à Patani lire mon article (en anglais): "La guerre civile sanglante à Patani et le moyen de parvenir à la paix" sur les liens suivants:

http://www.scribd.com/doc/207169526/The-Bloody-Civil-War-in-Patani

ou

http://redthaisocialist.com/english-article/72-academic-papers/440-the-bloody-civil-war-in-patani-and-the-way-to-achieve-peace.html

Des musulmans de Pattani contrôlés par les militaires

Des musulmans de Pattani contrôlés par les militaires

Partager cet article

Repost 0
Published by liberez-somyot
commenter cet article

commentaires