Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 novembre 2014 3 05 /11 /novembre /2014 13:30

La junte de Thaïlande tente de censurer sur l'internet toutes les révélations sur l'affaire du double-meurtre de Koh Tao.

 

Tous ceux qui dénoncent Warot Tuwichien comme étant le vrai coupable, risquent une condamnation de cinq ans de prison, une peine contre la liberté de parole qui, en Thaïlande, n'est dépassée que par celle de la lèse-majesté.

La famille Tuwichien, qui possède entre autres les hôtels AC Resort et In Touch Bungalows ainsi que les bars AC Bar et In Touch (le dernier bar ou Hannah Witheridge a été vue vivante) ainsi que la plupart des centres de plongés sous-marine de l’ile, est une famille mafieuse multimillionnaire bien protégée et, selon des sources, la mère de Warot serait même une amie de la femme du général Prayuth Chan-ocha, le chef de la junte thaïlandaise. De même que si la famille Tuwichien est aussi importante dans cette ile, c'est parce qu'elle est assujettie au chef de la province de Surat Thani, dont dépend Koh Tao, le politicien mafieux Suthep Thaugsuban, chef du mouvement antidémocratique PDRC qui a ouvert la voix au coup d’Etat qui a renversé le gouvernement démocratiquement élu de Yingluck Shinawatra.

Pour ces raisons, la junte refuse d'admettre que la famille Tuwichien puisse être mêlée au meurtre d'Hannah et de David.

Pourtant, certains faits sont clairs. Il y a un trou noir dans l’emploi du temps de Warot Tuwichien entre le 13 et le 15 septembre. Le 13 au soir, les caméras de surveillance l'ont filmé dans son logement d'étudiants à Bangkok et depuis, rien avant le 15 au soir.

La dernière photo des caméras de surveillance de Warot datée du 13 septembre

La dernière photo des caméras de surveillance de Warot datée du 13 septembre

Il y a quelques jours, le journal "Bangkok Post" affirmait que la famille Tuwichien allait remettre l'ADN de Warot devant la presse. Mais ce même journal a menti en affirmant que les caméras de surveillances de son logement universitaire innocentaient Warot car ces cameras ne prouvent la présence de Warot à Bangkok que le 13, soit au moins 24 heures avant le double meurtre. Warot n’a pas été filmé par les caméras de son logement universitaire entre le 13 (dernier film où il est apparu) et le 15 au soir. De plus, personne à Bangkok ne peut témoigner l’avoir vu entre ces deux dates. Un vol entre Bangkok et Surat Thani dure moins d’une heure. Le double meurtre a eu lieu la nuit du 14 au 15. Ou donc était Warot entre le 13 et le 15 au soir? Un élément de réponse, c’est que le 15 dans l'après-midi, des gens ont aperçu Warot dans l'aéroport de Surat Thani (province dont dépend l'ile de Koh Tao comme nous l’avons précisé ci-dessus) embarquant pour Bangkok. Selon ces témoins, le jeune homme avait l’air paniqué.

Autre arnaque de l’enquête policière, l'ADN de Warot n’a été comparée qu'avec l'ADN trouvé sur le mégot de cigarette fumé par un des Birmans et non pas avec l'ADN du préservatif trouvé près du corps d'Hannah et qui a mystérieusement disparu durant l'enquête. De plus, la police a affirmé 24 heures après la remise de l’ADN de Warot, que celui-ci innocentait le jeune homme alors que 3 jours au moins sont nécessaires pour disposer de résultats lors d’une analyse d’ADN. Mais cela n’est pas vraiment étonnant alors que la BBC elle-même affirme que le père de Warot, Woraphan Tuwichien, n’est pas seulement le maire de l’ile, il est aussi le chef local de la police…

Lien de l’article de la BBC :

http://www.bbc.com/news/uk-29834046

 

Un film d’un homme en train de courir, qui est probablement le meurtrier, a été pris dans l’ile par une caméra de surveillance. Le site d’enquête DSI LA, l’a comparé avec la façon de se mouvoir de Warot Tuwichien.

Comparaisons

Comparaisons

On peut aussi noter que Warot s’est fait faire une coupe de cheveux juste après son retour à Bangkok dans le but d’éviter de ressembler au type filmé par la caméra de surveillance.

Des photos de Warot avant et après sa coupe de cheveux comparés à l’homme en train de courir

Des photos de Warot avant et après sa coupe de cheveux comparés à l’homme en train de courir

Il est aussi intéressant de se demander pourquoi la police thaïlandaise a fait appel à un traducteur d’ethnie royingya musulmane alors que les deux boucs émissaires birmans sont d’ethnie rakhaing bouddhiste. Ces deux ethnies sont originaires de l’Etat Rakhaing en Birmanie et sont connues pour se détester entre elles.

 

Ce que les témoignages disent

 

Selon les témoignages anonymes d'immigrés birmans vivant dans l'ile, ainsi que ceux d'expatriés apeurés, Warot Tuwichien ainsi que cinq de ses amis, l'un d'entre eux étant un policier local connu pour racketter les Birmans, auraient suivis Hannah Witheridge alors qu'elle se rendait du bar à son bungalow en passant par la plage. Le groupe aurait ensuite agressé la jeune fille. David Miller, voyant cela, serait intervenu. Les 6 Thaïlandais avinés l'auraient tué avant de violer Hannah Witheridge à la tournante puis de la massacrer en lui explosant la tête à coup de pierre.

D’autres témoignages anonymes affirment que Warot et sa famille n’en seraient pas à leur coup d’essai en matière de viols. L’oncle de Warot, Montriwat Tuwichien, le gérant de l’AC Bar, avait l’habitude de verser de la drogue dans les verres de ses clientes déjà soules pour les violer en toute tranquillité lorsqu’elles cuvaient dans leurs bungalows.

Le violeur de femmes alcoolisées, Montriwat Tuwichien

Le violeur de femmes alcoolisées, Montriwat Tuwichien

L’ignoble Montriwat est aussi l’un des deux hommes qui ont menacé Sean McAnna, le témoin écossais.

Mais qu'est devenu le complice de Montriwat ? Celui avec qui il avait menacé Sean McAnna 

Sur la photo publiée par Sean McAnna, Montriwat Tuwichian apparait avec un complice moustachu au visage patibulaire.

Montriwat Tuwichian et son complice, en train de menacer Sean McAnna

Montriwat Tuwichian et son complice, en train de menacer Sean McAnna

L'enquêteur de CSI LA a retrouvé l'identité du complice. Son nom est Anutehp Intachart. Il s'agit d'un policier corrompu de l'ile connu pour extorquer de l'argent aux travailleurs birmans. Certains le soupçonnent d'avoir participé au viol d'Hannah Witheridge ainsi qu'à son meurtre ainsi que celui de David Miller. Bien sûr, ce policier pourri n'a pas donné d'exemplaires de son ADN car personne ne lui a demandé de le faire.

Anutehp Intachart

Anutehp Intachart

Cette ordure d'Anutehp Intachart a même un profil facebook:

https://www.facebook.com/profile.php?id=100004413677403&fref=ts

 

Censure sur Facebook

 

Une photo trafiquée, celle d'une affiche "Wanted" concernant Warot Tuwichien, ainsi qu'une page facebook appelant au boycott de l'ile de Koh Tao tant que la justice n'aura pas été rendue, ont été supprimées par la junte.

Etant contre l'injustice sous toutes ses formes, nous avons décidé de publier la photo "Wanted" du site disparu mais qui a été sauvegardée par un expatrié britannique que nous remercions.

La voilà:

Wanted Warot Tuwichien pour le double meurtre de Koh Tao

Wanted Warot Tuwichien pour le double meurtre de Koh Tao

Le lien de la page DSI LA qui est allée très loin dans la recherche de la vérité et qui n’aura de cesse de continuer l’enquête tant que le vrai coupable ne sera pas derrière les barreaux:

https://www.facebook.com/CSILA90210

 

Conclusion

Woraphan Tuwichien, le père de Warot, a été un des organisateurs du PDRC dans la province de Surat Thani et a donc le soutien des militaires. Il aurait donc ordonné aux policiers de détruire le préservatif contenant l'ADN de son neveu et de ramasser un mégot de cigarette dans un endroit de la plage ou les jeunes birmans avaient l'habitude de jouer de la guitare une fois leur travail terminé et de prétendre l'avoir trouvé sur les lieux du crime. Ensuite, Win Zaw Htun et Zaw Lin, les deux jeunes birmans, ont été torturés afin d'extraire des aveux.

Les jeunes birmans sont depuis revenus sur leurs aveux et ont affirmés avoir été torturés.

Malgré tout, ils seront probablement condamnés à mort car il s'agit de protéger la réputation d'une famille mafieuse de Koh Tao.

Woraphan Tuwichien, le parrain de l’ile de Koh Tao

Woraphan Tuwichien, le parrain de l’ile de Koh Tao

Photo: Win Zaw Htun et Zaw Lin, les deux jeunes boucs émissaires birmans

Photo: Win Zaw Htun et Zaw Lin, les deux jeunes boucs émissaires birmans

Partager cet article

Repost 0
Published by liberez-somyot
commenter cet article

commentaires

tanaka 22/02/2016 03:44

tres bon blog, que j ai du consulter grace a un VPN car il est maintenant censuré en thailande (et inacessible depuis ici) ... on se demande pourquoi.
Je pense malheureusement que ces deux malheureux vont finir leur jours en prison et que les vrais coupable (NOM SOD notamment) va tranquillement rentrer a la maison et continuer ses atrocités.

Quant au boycott de KOH TAO, il semble qu'en ce début 2016, tout le monde ait déja oublié cette histoire

RIP hannah et david, mem si vous n avez pas la justice dans monde, vos assassins ne l'emporterons pas au paradis.

liberez-somyot 07/03/2016 14:38

Malheureusement, il n'y a pas de justice en Thaïlande :(