Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 novembre 2014 6 15 /11 /novembre /2014 16:23

Les chansons de la vie politique thaïlandaise

Un article de Numnual Yapparat

Lien de l'article:

https://uglytruththailand.wordpress.com/2014/11/15/the-music-of-thai-politics/

 

La musique est l'un des bons indicateurs pour montrer ce qui se passe dans notre société. Elle reflète les espoirs, les rêves et les sentiments de colère contre les injustices. Les chansons jouent un rôle vital dans la vie politique thaïlandaise aussi bien aux niveaux primaires comme dans les villages et les syndicats, qu'aux luttes nationales des partis politiques et des mouvements sociaux comme les chemises jaunes et rouges.

Ces jours-ci, les chansons "Pleng Luk Tung" ("Country Music") sont un fer de lance pour contester les normes de la "Thainess". Le courant principal de la classe moyenne tourne autour des chansons pop commerciales se concentrant sur les désirs individuels et ignore le monde réel autour d'elle. Le Pleng Luk Tung traite ouvertement des désirs sexuels des gens du peuple ou des difficultés auxquelles ils sont confrontés dans la vie quotidienne. Il aide à libérer le ressentiment qu'ils éprouvent envers l'état de la société. Toutefois, les chansons du Pleng Luk Tung sont loin d'être révolutionnaires parce qu'elles n'offrent pas de solution. Elles peuvent également être sexistes.

Il y avait auparavant un grand nombre de chants révolutionnaires en Thaïlande, en particulier durant la période où le Parti communiste de Thaïlande (PCT) était populaire. Les chansons qui ont été composées par les artistes du PCT sont en train de disparaître parce qu'elles n'ont pas été correctement enregistrées. Les ex-gauchistes ont essayé de sauvegarder et de diffuser ces chansons à la nouvelle génération, mais le succès est limité. Certaines des chansons sont restées connue jusqu'à aujourd'hui parce qu'elles ont été composées par des bandes bien connues comme "Caravan". Cependant, elles ont été dépolitisées pour accéder à un public plus large. Ce qui est encore plus tragique, c'est qu'aujourd'hui les membres du groupe "Caravan" sont du mauvais côté parce qu'ils soutiennent les Chemises jaunes. (Voir l'article: Thaïlande: 25 ans après la chute du mur de Berlin sur le lien suivant:

http://liberez-somyot.over-blog.com/2014/11/thailande-25-ans-apres-la-chute-du-mur-de-berlin.html).

Le conflit entre les Chemises rouges et jaunes ont contribué à façonner une nouvelle ère de chansons radicales, en particulier chez les Chemises rouges. Certains de leurs mélodies sont très belles et compliquées, mais d'autres sont plutôt pauvres. Cependant, leurs messages politiques sont très clairs. Nous avons recensé deux niveaux de musique politique.

Dans le premier niveau se trouve les chansons radicales qui réclament un agenda politique progressiste dans la mesure du possible. Elles veulent un nouveau système où nous serions tous égaux.

Un des exemples les plus frappants se trouve parmi les artistes de Chiang Mai qui ont composé "Guillotine" (เพลง กิ โย ติ น). "Guillotine" est devenue très populaire parmi les Chemises rouges en particulier chez ceux qui sont anti-monarchie. La chanson a été jouée à plusieurs reprises par l'intermédiaire de canaux de radio locaux dans le Nord-Est et le Nord. Après "Guillotine", ils ont sorti quelques autres chansons qui parlent du rôle de la famille royale thaïlandaise.

เพลง กิ โย ติ น "Guillotine" (http://www.youtube.com/watch?v=0Twol-8HRhg)

Un autre groupe de Chemises rouges est "Fai Yen" (วง ไฟ เย็น). Le groupe a été formé par un ex-étudiant progressif qui a rejoint le Parti communiste de Thaïlande (PCT) en 1976 et représente aujourd'hui les étudiants chemises rouges. Presque tous ses membres vivent aujourd'hui en exil. Ils ont composé une chanson qui saluait le rôle du chauffeur de taxi "Nuam Tong", qui s'est suicidé en 2006 pour protester contre le coup d'Etat d'alors. Puis ils se sont concentrés sur la famille royale. Voici certaines de leurs chansons:

ไม่ รัก ระวัง ติด คุก นะ "Si vous n'aimez pas, méfiez-vous de la prison." (http://www.youtube.com/watch?v=kF7o6GahsEo) La chanson se moque de lèse-majesté.

เพลง 112 ไม่ เป็น ธรรม (http://www.youtube.com/watch?v=vUDnDKndiWc) Cette chanson demande d'abolir la loi 112 lèse-majesté.

Les chansons chemises rouges de deuxième niveau sont composées par des groupes qui soutiennent le Pua Thai ou la direction des Chemises rouges de l'UDD. Elles étaient chantées lors des rassemblements de Chemises rouges. La plupart de leurs contenus réclament leurs droits. Elles protestent contre ceux qui les ont dépouillés de leurs gouvernements élus.

La majorité des dirigeants de l'UDD ont aussi leurs propres chansons et les chantaient avant leurs discours. La musique est devenue un élément indispensable de la lutte des Chemises rouges. Ils avaient même une chanson qu'ils ne joueraient que quand ils perdaient leurs amis sur le champ de bataille. Ils exprimaient collectivement leur chagrin en jouant la chanson qui représente tout ce qu'ils avaient à dire pour cette occasion.

เพลง นัก สู้ ธุลี ดิน "Le guerrier de la cendre et de la terre", composé par จิ้ น กรร มา ชน (Jin Kam-Ma-Chon) (http://www.youtube.com/watch?v=53R5droqdro)

L'ère du PCT

Cette forme musicale de la bataille qui se passait avant, comme dans les années 1960 ou les mouvements étudiants payaient attentions aux principaux événements dans le monde, comme la guerre du Vietnam, le mouvement des droits civiques aux Etats-Unis, etc. Après le 6 Octobre 1976, lorsque les étudiants ont été massacrés à l'Université Thammasart, les étudiants ont fui les villes pour se joindre au PCT dans les forêts et ils composaient des chansons sur leurs espoirs de revenir pour se venger au nom de leurs amis et aussi de mettre en place une nouvelle société socialiste.

จาก ลาน โพธิ์ ถึง ภู พาน "De Lan Po Thammasart à la forteresse de montagne du CPT à Puparn" (http://www.youtube.com/watch?v=xQS-3rmdQW8) Le compositeur vit aujourd'hui en exil.

Le groupe "Caravan" a produit une chanson historique คน กับ ควาย ("Les gens et les buffles") en 1975 qui était fortement influencée par "Masters of War" de Bob Dylan. La chanson a été composée par Somkid Singsong qui est un écrivain de l'aile gauche et s'est exilé en Suède pendant plusieurs années avant de revenir en Thaïlande.

คน กับ ควาย "Les gens et les buffles" (http://www.youtube.com/watch?v=B3RVsRsjKFQ)

La chanson parle de l'exploitation.

ยิ้ม กลาง สาย ฝน "Sourire sous la pluie" (http://www.youtube.com/watch?v=S7Y4sfzRCDQ) La chanson encourage les étudiants à réaliser leur rêve et l'espoir de créer un nouveau pays. La chanson est très belle à la fois en paroles et en rythme.

เพลง สหาย "camarade" (http://www.youtube.com/watch?v=ZrUE4Ku0K1U) Composé par Jin Kam-Ma-Chon. La chanson promeut le rôle des camarades et du parti.

Une chose que nous pouvons constater sur la différence entre les chants révolutionnaires de l'époque du PCT et les chansons des Chemises rouges d'aujourd'hui, c'est que les chants révolutionnaires insistaient sur le besoin de changement et comment y parvenir, ce qui ne pouvait se faire que par l'existence d'un parti de la révolution.

Les Chemises jaunes

Contrairement aux chemises rouges, les chemises jaunes ont utilisé la chanson de l'extrême-droite des années 1970 appelé หนักแผ่นดิน "Nug Pandin" (qui se traduit à peu près comme "un gaspillage de l'espace"). Cette chanson avait été utilisée pour insulter les gauchistes et les étudiants.

(http://www.youtube.com/watch?v=ItxSyvWz6bY&list=PLbQ6aDnSUkoApxy3mqbY-HsFMgpq2aYRk).

Les Chemises jaunes ont également chanté de vieilles chansons du PCT lors de leur protestation et, de même que le port de masques de Guy Fawkes par les émeutiers de Sutep, le sens original a été changé et même carrément inversé!

Les chansons de la vie politique thaïlandaise

Partager cet article

Repost 0
Published by liberez-somyot
commenter cet article

commentaires