Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 novembre 2014 6 22 /11 /novembre /2014 16:22

L'universitaire thaïlandais renommé Somsak Jeamteerasakul, qui était passé dans la clandestinité et avait disparu peu après le coup d'Etat, a récemment rouvert son compte facebook et a remercié les nombreuses personnes qui l'avaient aidé à échapper aux griffes de la junte. Il a aussi publié son analyse de la situation actuelle et des causes du coup d'Etat.

Son analyse en thaï:

https://www.facebook.com/somsakjeam/posts/751895458197069

 

Traduction en français:

 

"Ratpraharn Sueb Chata" ou le Coup d'Etat pour prolonger une vie

Une analyse de Somsak Jeamteerasakul

 

Il y a quelques jours, je pensais avoir trouvé un nom approprié pour ce coup d'Etat. Je ne suis pas bon pour nommer mais je pense qu'il devrait être appelé "Ratpraharn Sueb Chata" (Coup d'Etat pour prolonger une vie).

Beaucoup de Thaïs connaissent une cérémonie rituelle du Nord qu'ils appellent "Sueb Chata" ou "Prolonger la vie".

Cette cérémonie comprend l'organisation de rite religieux, des donations, etc... et va jusqu'à faire semblant de mourir en se couchant dans un cercueil. L'idée est d'étendre sa vie.

Ce coup d'Etat a aussi pour cible ou but de prolonger la vie.

Question: Quelle vie?

Réponse: La durée de vie de la monarchie.

J'aimerais vous donner les raisons de mon analyse et de mon choix d'appeler ce coup d'Etat de cette façon. Les voici:

1) Les organismes gouvernementaux qui ont leur autorité au-dessus de l'enquête publique comme le conseil privé, les militaires, les procureurs jusqu'aux organisations comme le Bureau de la propriété de la Couronne ou de nombreuses organisations non officielles, comptent sur le pouvoir légal et l'existence de la monarchie, qui est le pouvoir suprême au-dessus de toute enquête publique.

(En fait, si nous parlons du point de vue plus large des "sciences sociales", nous pouvons analyser que les villes moyennes ont augmenté et sont devenue "le peuple de base" pour la monarchie depuis 1987. Ils s'appuient sur la monarchie comme "facteur idéologique" afin de devenir un leader reconnu dans la société, mais il y a des complications qui nécessitent plus d'explications).

2) Depuis 1987, il y a eu beaucoup de changements importants dans le système de la monarchie (ce phénomène que j'appelle "la monarchie de masse", a également besoin d'une longue explication. Si vous êtes intéressé, regardez s'il vous plaît mon interview donnée lors de la dernière exposition au mémorial du 14 octobre).

Un point important est la personnalisation de la monarchie au travers du roi actuel (c'est un phénomène plus récent que ce qu'affirment de nombreux universitaires. Par exemple, lors de la période entre le 14 octobre 1973 et le 6 octobre 1976 ainsi qu'avant et aussi durant quelques années après, l'image n'était pas la même qu’à présent.)

3) Les résultats de la personnification a aussi bien des points forts que des points faibles. Le point fort que nous connaissons tous, c'est que la classe moyenne des villes qui acclame la famille royale peut différencier ses sentiments pour le roi vis-à-vis de ceux pour d'autres membres de la famille, par exemple le prince héritier, et les actions d'autres membres de la famille ne pourront pas "toucher" leur sentiment de loyauté envers "l'institution de la monarchie" (parce que leur perception réelle est que "l'institution de la monarchie" = le roi).

Le plus important "point faible" et qui est directement lié à la crise et au coup d'Etat actuel est que tout le monde doit "naitre - vieillir - tomber malade - et mourir" définitivement. Tant que la personne que nous considérons comme "l'institution de la monarchie" est en bonne condition, il n'y aura pas de problème mais s'il se fait vieux et tombe malade?

4) De la façon dont la monarchie est sérieusement personnifiée depuis les deux derniers siècles et quand la situation se produit ou la personne se fait vieille et malade, la nouvelle science médicale moderne ne va "prolonger le temps" que pour quelques années.

Que peuvent-ils faire avec l'institution de la monarchie comme le "fondement" de leur pouvoir, s'ils n'ont pas la personne qui est personnifié comme étant "l'institution" elle-même? Ceci est le "cœur" de l'objectif suprême de ce coup d'Etat.

C'est quand ils ne peuvent utiliser la science médicale pour prolonger la vie de façon tout à fait illimité, qu'ils décident alors d'utiliser le "coup d'Etat" pour prolonger la vie à la place (si vous utilisez un dicton informel), en gros, s'ils ne peuvent pas utiliser la médecine pour prolonger la vie, ils utilisent des armes et des chars à la place.

Ils espèrent que ce contrôle strict et absolu contrôlé pourra résister au changement (qui est déclinant) de l'institution de la monarchie et de leur situation actuelle, même sans le roi qui est égalisé à l'institution de la monarchie. C'est "le maintien du statut de l'institution de la monarchie sans roi qui est personnifié comme l'institution de la monarchie".

5) En fait, des années avant ce putsch, j'avais discuté avec mes amis du scénario à l'origine de ce coup d'État. C'est la prise de pouvoir absolue afin de tout contrôler. Nous avons convenu que ce genre de prise de pouvoir se produirait quand il y aura un changement de roi. Ce que nous avons oublié d'analyser, c'est que nous ne nous attendions pas à ce que cela se produise si vite comme c'est arrivé il y a six mois (mon erreur sur ce point sera élaborée plus tard).

6) Si nous regardons les "cibles" de ce coup d'Etat, ce ne sont pas les anciens politiciens du gouvernement, mais ce sont les cas "112" qui ont été "mis de cotés et blanchis" du 112 pendant de nombreuses années. Ceci est passé et ce sont eux qui ont été vraiment attaqué ce qui signifie vraiment emprisonnés sans droits à la liberté sous caution (à proprement parler il y a un autre type de "cible" qui a été attaqué par ce putsch - Ceci est une autre question importante et je trouverai un bon timing pour l'élaborer. Juste pour aujourd'hui, je tiens à dire, qu'en bref, cette question implique aussi le maintien du statut de l'institution).

La première politique de ce "gouvernement" peut être expliqué en termes simples (différente de la langue officielle utilisée dans leur politique d'annonce) comme "éliminer ceux dont la bouche négligente cause des démangeaisons ou ceux ayant la mauvaise intention de secouer l'institution nationale principale".

Le véritable objectif suprême de ce coup est de "tourner l'horloge du temps en arrière" et de revenir à 2007/2008 (environ).

A cette époque, la question de l'établissement de la monarchie n'avait pas encore été mise en valeur publiquement.

7) Il y a des facteurs supplémentaires de cette analyse, mais je veux soulever un point:

Si cette analyse est correcte, il n'y a pas de chance que la junte relâche ses mains du pouvoir absolu. Il se poursuivra au moins jusqu'au changement de roi. Peu importe l'idée d'élection pour cette année ou l'année prochaine parce que leurs intentions est de garder le pouvoir absolu afin de garantir qu'ils conserveront le statut de la monarchie sans avoir le monarque qui a été personnifiée comme l'institution, ce qui risque de se produire bientôt.

Somsak Jeamteerasakul

Somsak Jeamteerasakul

Partager cet article

Repost 0
Published by liberez-somyot
commenter cet article

commentaires