Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 novembre 2014 3 12 /11 /novembre /2014 05:28

Un article de Giles Ji Ungpakorn

Lien:

http://redthaisocialist.com/thailand-news-update-in-english/687-a-much-needed-debate-starts-among-thai-ngos.html

 

Des fissures commencent à apparaître dans le mouvement des ONG qui jusqu'à présent avaient tendance à soutenir les forces anti-démocratiques des Chemises jaunes et même soutenu les deux coups d'Etat militaires.

Witoon Lianchamroon a démissionné du Comité national de coordination des ONG (NGO COD), lui reprochant de manquer de toute position politique réelle sur l'état de la "démocratie", "justice" et "participation" dans le cadre de la présente junte. Le NGO COD du Nord-Est a également critiqué l'organisme national des ONG pour n'avoir pas défendu des militants d'ONG du Nord-Est qui ont été convoqués par les militaires car ils avaient déclaré qu'ils ne prendraient pas part à ce qu'on appelle les réformes de l'armée. Dans le même temps les mouvements sociaux locaux de villageois ont été menacés par l'armée de vouloir organiser une marche afin d'interpeler sur leurs problèmes. Certains dirigeants ont été arrêtés.

Une semaine auparavant, Kingkorn Narintornkun Na Ayutthaya, un éminent leader des ONG, a écrit une lettre ouverte critiquant ses collègues militants des ONG qui participaient aux anti-réformes de la junte militaire.

Tout ce débat est une évolution bienvenue dans un mouvement où les aînés des ONG étouffaient généralement toutes les discussions politiques ouvertes et transformaient les désaccords politiques en conflits personnels.

Depuis l'effondrement du Parti communiste, les ONG émergentes ont tendance à tourner le dos à la théorie et l'organisation politique d'une manière anarchique. Elles ont également pris position contre la "démocratie représentative" et les dépenses sociales du gouvernement. Cela leur a permis de se joindre aux Chemises jaunes réactionnaires qui étaient contre le gouvernement de Taksin. Le pire c'est que, bien que "rejetant la politique" formellement, elles ont embrassé les théories économiques et politiques néo-libérales sans aucune critique.

Alors, tandis que Kingkorn Narintornkun Na Ayutthaya critique certaines personnes des ONG leur participation aux anti-réformes de la junte, elle continue d'affirmer que la politique "populiste" de Taksin était problématique, faisant écho aux critiques de droite de la démocratie. Elle a également fait l'affirmation ridicule comme quoi le gouvernement de Taksin était une "dictature parlementaire", car il avait gagné une grande majorité des sièges élus au parlement. Ces deux fausses allégations ont été utilisées par les antidémocrates afin de détruire la démocratie et justifier les coups d'Etat militaires.

Si un vrai débat et une réévaluation du rôle des ONG est en train de prendre place, ce sera une évolution très positive. Mais cela ne donnera rien si ça reste dans les limites d'une critique de la politique "populiste" ou de la "démocratie représentative". De même que cela ne conduira à rien si les ONG ne parviennent pas à prendre une position claire contre la dictature militaire et la répressive loi de lèse-majesté.

Les politiques pro-pauvres de Taksin qui dispensaient des soins de santé, créaient des emplois et soutenaient les riziculteurs et les pauvres des villes, étaient nécessaires depuis bien trop longtemps en Thaïlande. Mais elles étaient loin d'être suffisantes, car elles tournaient le dos à l'imposition progressive de la richesse et à la construction d'un véritable état providence. Son gouvernement était également coupable de violations flagrantes des droits de l'homme, tout comme celui d'Abhisit et de la junte militaire actuelle.

Ce qui est nécessaire c'est davantage de politique de classe; plus de discussions sur le socialisme, et la construction d'un parti et mouvement politique indépendant de la classe ouvrière et des petits agriculteurs. Cela signifie que les Chemises rouges ont également besoin d'ouvrir un débat et de réévaluer leur politique.

Les représentants du NGO COD

Les représentants du NGO COD

Partager cet article

Repost 0
Published by liberez-somyot
commenter cet article

commentaires