Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 janvier 2015 1 12 /01 /janvier /2015 15:02

Un article de Numnual Yapparat

Lien:

http://uglytruththailand.wordpress.com/2015/01/10/2015-looks-bleak-for-thai-society/

 

Alors que commence l'année 2015, les perspectives pour la liberté et la démocratie en Thaïlande sont très sombres. La junte s'est mise en place en utilisant la répression et la violence contre les dissidents épris de liberté. La chasse aux sorcières continue, avec des arrestations et des procès de style stalinien dans les tribunaux kangourous militaires. Ceux qui sont accusés "d'hérésie" sous la loi de lèse-majesté sont emprisonnés pendant des années dans des conditions médiévales terribles. Les innocents sont pressurisés à "avouer" leurs prétendus crimes.

Divers agents de la junte dans l'industrie des communications sont occupés à essayer d'identifier et d'attraper ceux qui expriment des opinions libres sur internet. Bientôt les gens seront obligés d'enregistrer leurs noms avant de pouvoir utiliser une connexion Wi-Fi. La Thaïlande est une société en proie à la peur où les gens sont obligés de prêter serment d'allégeance au leader, cela nous rappelle la Corée du Nord ou l'Allemagne nazie.

On peut ajouter à toute cette misère l'état de détérioration de l'économie. Même les partisans de la junte admettent que les pauvres "devrons" se serrer la ceinture. Mais bien sûr, les généraux, les hommes d'affaires et la monarchie continueront à jouir de leurs gains mal acquis.

Le vice-premier ministre et le conseiller économique de la junte, l'aristocrate Pritiyatorn Tewakun, s'est récemment vanté que la dictature gérait l'économie "mieux qu'un gouvernement élu". Pourtant, la réalité est que le pays sombre dans la misère économique, en partie à cause de l'instabilité politique et la répression, et en partie parce que la junte n'a pas la moindre idée, ou n'est pas intéressé, de la façon d'augmenter le niveau de vie lorsque l'économie mondiale est en difficulté.

Le mensonge, l'hypocrisie et la tromperie continuent. De brutales machines à tuer, récemment utilisées contre les Chemises rouges pro-démocratie non armés, ont été mise entre les mains de gamins à Bangkok afin que ces derniers puissent "profiter" de la journée des enfants.

Ce qui est le plus frustrant, c'est que, bien que des activités anti-dictature continuent d'avoir lieu, elles ne sont pas coordonnées et donc n'ont pas le pouvoir de refléter la colère grandissante des gens ordinaires contre la junte.

C'est notre longue nuit, notre sombre hiver. Mais comme le poète Shelly l'a écrit une fois pour le cas de la réaction répressive en Europe: "Oh Vent, Quand vient l'hiver, le printemps peut-il être loin derrière?"

Cela doit rester notre espoir aujourd'hui.

Numnual Yapparat

Numnual Yapparat

Partager cet article

Repost 0
Published by liberez-somyot
commenter cet article

commentaires