Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 janvier 2015 7 11 /01 /janvier /2015 16:27

Une analyse de Libérez-Somyot

Les différences politiques fondamentales qui séparent l’ASEAN de l’Union Européenne

Le 1er janvier dernier aurait dû voir l'ouverture du marché commun de l'ASEAN (Association of Southeast Asian Nations, en français; Association des nations de l'Asie du Sud-Est).

Mais cela n'a pas eu lieu. Cette ouverture a été reportée au 31 décembre 2015, soi-disant pour de petits problèmes techniques...

Le rêve de l'ASEAN est de devenir l'équivalent de l'Union Européenne pour le Sud-Est Asiatique. Mais beaucoup de choses, comme nous allons le voir, séparent ces deux entités.

Les origines de la création et les principes fondateurs

- L'Union Européenne

Les fondements de l'Union Européenne remontent au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale, alors que l'Europe cherchait un moyen de consolider la paix et la liberté.

Le 25 mars 1957, la Communauté économique européenne (CEE) est créée. Elle comprend 6 pays, la France, l'Allemagne de l'Ouest (RFA), l'Italie, la Belgique, les Pays Bas et le Luxembourg.

Son premier élargissement a eu lieu le 3 mai 1973 avec l'adhésion du Danemark, du Royaume-Uni et de l’Irlande, tous des pays démocratiques.

Un Parlement Européen, élu au suffrage direct, est mis en place.

Les premières élections, eurent lieu en juin 1979 afin d'élire 410 députés européens représentant les neuf pays membres.

Selon les principes de base de la Communauté européenne, aucun pays non-démocratique ne devait en faire partie et il devait y avoir une période de renforcement de la démocratie dans les anciennes dictatures avant qu'elles ne puissent être acceptées, C'est pourquoi la Grèce, ancienne dictature des Colonels, et démocratie depuis 1974, a dû attendre 6 ans après sa première demande d'adhésion (1975) avant d'y être admise le 1er janvier 1981, l'Espagne, qui avait subi la dictature fasciste de Franco jusqu'à la mort de ce dernier en 1975 et le Portugal, qui n'était redevenu une démocratie qu'à la suite de la Révolution des Œillets du 25 avril 1974, n'ont pu devenir membres de la CEE qu'en 1986 après une période de transition démocratique, malgré une demande d'adhésion datant de 1977.

La CEE s'est transformée en Union Européenne en 1993, une transformation qui donnait plus de pouvoir à l'Europe au dépend des Etats. Cette transformation a nécessité des votes parlementaires ou des referendums populaires (en France, le referendum sur le traité de Maastricht en 1992).

Quand les anciennes dictatures communistes staliniennes du bloc de l'Est ont voulu y adhérer après la chute de l'Union Soviétique en 1991, Il a fallu qu'elles attendent 2004 avant que l'UE, estimant que leur transition démocratique était terminée, ne les accepte.

L'Union Européenne est loin d'être parfaite mais son principe de gouvernance démocratique ne saurait être remis en cause.

- L'ASEAN

L'ASEAN a été fondée en 1967 à Bangkok en Thaïlande par cinq Etats d'Asie du Sud-Est patronnés par les Etats-Unis, les Philippines, l'Indonésie, la Malaisie, Singapour et la Thaïlande. Le contexte était la Guerre Froide et le but, une alliance militaire anti-communiste sous le parapluie des Etats-Unis, considéré à l'époque comme le "Big Brother" de l'ASEAN. A ce moment-là, aucun des pays fondateurs n'était démocratique.

Le Brunei a rejoint l'organisation en 1984. Il venait d'obtenir son indépendance du Royaume-Uni et n'a pas eu besoin de "transition démocratique" avant de pouvoir adhérer à l'ASEAN. On ne lui demandait que d'être anti-communiste.

A la suite de l'effondrement de l'Union Soviétique et de la fin de la Guerre Froide, les Etats de l'ASEAN commencent à réfléchir sur la possibilité de transformer cette alliance anticommuniste en grand marché. Certains de ces Etats commencent à opérer une transformation démocratique; le dictateur Marcos est chassé du pouvoir aux Philippines en 1986 par des manifestations, en Thaïlande, une révolte populaire renverse le général Suchinda en 1992 et le dictateur indonésien Suharto tombe en 1999.

Cette transformation démocratique est beaucoup plus timide à Singapour et en Malaisie ou les chefs d'Etat se contentent de donner un peu plus d'espace à l'opposition tout en conservant le principal du pouvoir (une situation un peu similaire à celle que connait la Birmanie aujourd'hui).

Brunei, quant à lui, demeure une monarchie féodale islamique.

L'ASEAN décide de s'élargir en accueillant les 3 anciens pays qui faisaient partie de la sphère d'influence soviétique, Vietnam Laos et Cambodge, ainsi que la Birmanie, une dictature soutenue par la Chine.

Le Vietnam y adhère en 1995, suivi du Laos et de la Birmanie en 1997 et du Cambodge en 1999.

Or, contrairement à l'Union Européenne quand elle a accueilli les anciennes dictatures fascistes de Grèce, d'Espagne ou du Portugal et les anciens pays communistes staliniens du bloc de l'Est, l'ASEAN n'a jamais envisagé d'imposer des périodes de transitions démocratiques avant d'accueillir ces pays en son sein. Il est vrai qu'à l'intérieur de l'organisation, une majorité de pays ne pouvaient rivaliser avec l'Europe en matière de gouvernance démocratique.

A aucun moment, les peuples des pays membres n'ont été consultés par voie parlementaire ou de referendum sur le devenir de l'ASEAN alors qu'ils l'ont toujours été en Europe.

Face aux coups d'Etat militaires fascistes de 2006 et 2014 en Thaïlande, au maintien de systèmes politiques de type stalinien au Vietnam et au Laos, aux semi-démocraties musclées du Cambodge, de la Malaisie et de Singapour, au régime militaire soi-disant adouci de Birmanie, au sultanat autocrate de Brunei, les régimes démocratiques de l'Indonésie et des Philippines font figure de marginaux et cela démontre que pour l'ASEAN, la gouvernance démocratique ne compte pas.

L'ASEAN n'est pas l'Union Européenne mais l'OTAN de l'Asie du Sud-Est

En fait, si l'on compare les principes fondateurs de ces deux entités, on peut conclure que l'ASEAN n'est pas l'Union Européenne mais plutôt l'OTAN de l'Asie du Sud-Est.

L'OTAN (Organisation du traité de l'Atlantique Nord) est une alliance militaire qui ne s'encombre pas de principes démocratiques. Elle a été fondée en 1949 afin de lutter contre l'expansion communiste. C'est exactement le même principe fondateur que celui de l'ASEAN. Le Portugal, alors dictature cléricale dirigée par Salazar, est un des membres fondateurs de l'OTAN. En 1952, l'OTAN a accueillie en son sein une dictature, la Turquie, ainsi que la Grèce, alors démocratique mais qui allait sous peu être victime du coup d'Etat des colonels, un putsch qui ne remettra pas en cause son appartenance à cette organisation militaire dominée par les Etats-Unis.

La Turquie n'a pas encore été admise dans l'Union Européenne car cette dernière lui demande de reconnaitre le génocide arménien et de trouver un accord permettant aux Kurdes de pouvoir s'exprimer démocratiquement. Le Portugal et la Grèce n'ont été acceptés dans l'Union qu'après être redevenus des démocraties à part entière.

Mais certains pourraient s'interroger et poser la question; "Si l'ASEAN est une organisation similaire à l'OTAN, comment se fait-il que le Cambodge et la Thaïlande ont été si prêt de se faire la guerre?"

Appartenir à une même organisation militaire ne signifie pas s'aimer les uns les autres et la Grèce et la Turquie, toutes les deux membres de l'OTAN, ont été plusieurs fois à deux doigts de se faire la guerre pour la question de Chypre.

Mais la Grèce fait partie de l'Union Européenne, ce qui n'est pas le cas de la Turquie bien que ces deux pays fassent partie de l'OTAN.

Dans l’OTAN, comme dans l’ASEAN, deux pays membres peuvent se faire la guerre, quelque chose d’impensable dans l’Union Européenne.

Voici ce qui fait la différence entre l'ASEAN/OTAN et l'Union Européenne! 

En Europe, nous avons 28 démocraties, imparfaites certes mais démocratie quand même car tout le monde y a le droit de vote, y compris sur des questions concernant l'Union Européenne elle-même.

Qu'avons-nous dans l'ASEAN?

Deux démocraties parlementaires (Indonésie, Philippines)

Trois démocraties "musclées" ou "semi-démocratiques" (Malaisie, Singapour, Cambodge)

Une dictature militaire d'extrême droite connue pour être depuis longtemps le Cheval de Troie des Etats-Unis en Asie du Sud-Est (Thaïlande)

Deux pays “communistes" anciennement soutenus par l’ex-URSS (Laos, Vietnam)

Une dictature militaire soutenue par la Chine (Birmanie)

Un sultanat islamique appliquant la Charia (Brunei)

A tout cela nous pouvons rajouter certaines différences culturelles

Les pays fondateurs de l'Union Européenne, et ceux qui y ont adhéré après, ont une culture commune, la culture judéo-chrétienne. Il ne s'agit pas de la meilleure ni de la pire (l'auteur de ces lignes pense que toutes les cultures du monde sont égales) mais leurs bases étaient déjà établies selon une trame similaire.

Dans l'ASEAN nous avons:

Un pays à majorité catholique (Philippines)

Trois à majorité musulmane (Indonésie, Malaisie, Brunei)

Quatre à majorité bouddhiste hinayana (Birmanie, Thaïlande, Cambodge, Laos)

Un à majorité bouddhiste mahayana (Vietnam)

Il y a de multiples langues et dialectes, comme en Europe mais un des points qui ont fait reculer l'ouverture de l'ASEAN est le manque de “langue” commune alors que l'UE utilise l'anglais et a surtout une multitude de traducteurs et cela, dans toutes les langues des pays concernés.

Si l'on rajoute quelques rancœurs territoriales (Thaïlande-Laos, Thaïlande-Cambodge, Cambodge-Vietnam, Indonésie-Malaisie, Malaisie-Thaïlande) toujours d'actualité; quelques mauvais œil de la part de marchés communs déjà présents devant cette nouvelle concurrence; le nationalisme égoïste de certains pays, nous sommes en droit de nous poser des questions sur la viabilité de l'ASEAN, sa durabilité, son efficacité et surtout sur son ouverture.

Une transformation de l'ASEAN en entité similaire à celle de l'Union Européenne est possible mais pour que cela se fasse, il est nécessaire que tous les pays de l'ASEAN renoncent à leurs vieux féodalismes et mettent en place des gouvernances démocratiques dans lesquelles les peuples de ces pays puissent s'exprimer sur leur avenir.

Les pays de l’ASEAN

Les pays de l’ASEAN

Partager cet article

Repost 0
Published by liberez-somyot
commenter cet article

commentaires

HuitSix 22/01/2015 04:17

Bonjour,

j'aimerais attirer votre attention sur le fait que le drapeau du Myanmar (Birmanie) n'est plus d'actualite. Je ne sais pas ou vous avez trouve l'image pour illustrer votre article mais le drapeau qui est present est l'ancien drapeau utilise depuis 1974 mais remplace en 2010! Aujourd'hui le nouveau dreapeau est jaune vert et rouge en lignes horizontales avec une etoile blanche au milieu. Je passe devant l'ambassade de ce pays (que j'invite tous vivement a decouvrir) presque tous les jours c'est la raison pour laquelle je fais ce petit commentaire.

Cordialement,

8-6.

liberez-somyot 31/01/2015 11:09

Merci, vous avez raison, la carte de l’ASEAN est un peu ancienne mais cela n’influe pas sur la véracité de l’article.