Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 janvier 2015 7 04 /01 /janvier /2015 13:24

Un article de Giles Ji Ungpakorn

Lien:

https://uglytruththailand.wordpress.com/2015/01/03/does-the-thai-kings-immense-wealth-give-him-political-power/

 

Pour beaucoup de gens, il semble être évident que le roi Pumibon parce qu'il possède un énorme conglomérat capitaliste, connu sous le nom de Bureau des Biens de la Couronne (Crown Property Bureau, sigle anglais: CPB), et le fait qu'il est aussi la personne la plus riche de Thaïlande, lui donne un immense pouvoir politique. Le CPB est propriétaire d'un grand nombre d'actions de la Siam Commercial Bank et de Siam Cement. Il possède également d'énormes quantités de terre, souvent dans des sites principaux de l'immobilier. Les royalistes prétendent que le roi n'est pas le propriétaire du CPB, parce que celui-ci appartiendrait à la monarchie. Ce n'est qu'un détail. Simon Montlake, dans un article de Forbes datant de 2012, surnomme le CPB une "entreprise familiale, préservée pour  la prochaine génération". Ce n'est ni un organisme gouvernemental ni une société privée. Le monarque est officiellement en charge de ses investissements. Le roi a également une fortune privée séparée.

Il est peu probable que Pumibon n'ait une quelconque capacité pour les affaires. Tout comme n'importe quel grand fonds de pension, le CPB a un comité qui gère ses investissements pour le roi. Ses discours sur l'économie de suffisance sont dépourvus de toute analyse économique ou commerciale réelle et ne parlent en réalité que de laisser les pauvres rester pauvres sans être assistés par le gouvernement. Bien sûr, c'est un conservateur; tous les monarques le sont.

Les investissements du CPB ont été revigorés après la crise économique de 1996 par les politiques gouvernementales de Taksin. Ce qui ne pourrait guère faire de Pumibon un ennemi de Taksin.

Mais le fait de posséder d'immense richesse et d'être nominalement responsable d'un immense conglomérat confère-t-il automatiquement le pouvoir politique? Si oui, alors Bill Gates et Warren Buffett dirigeraient les Etats-Unis Ce n'est pas de cette façon que l'Etat capitaliste fonctionne. Il y a une division du travail aussi bien dans les démocraties que les États autoritaires. Les gouvernements et les partis politiques dirigent l'Etat au nom de la classe des affaires, même lorsque le gouvernement est dirigé par des partis sociaux-démocrates, comme en Europe.

Dans le cas des grandes entreprises, tout ce qu'elles veulent, ce sont des politiques gouvernementales qui leur permettent de continuer à faire des profits. Elles peuvent utiliser leur influence, via le financement des campagnes des partis politiques ou la propriété des médias, afin d'influencer la politique, mais elles sont soucieuses de ne pas se mouiller directement. La raison la plus importante est que les politiciens et les gouvernements vont et viennent. Ils deviennent populaires un jour et perdent leur popularité le lendemain. Ils sont blâmés par l'électorat pour leurs erreurs. Les sociétés et leurs patrons peuvent s'élever au-dessus de tout cela et continuer à faire des affaires. C'est pourquoi, Dhanin Chearavanont, patron de la CP Corporation, la plus grande multinationale de Thaïlande, a toujours donné de l'argent à tous les partis politiques thaïlandais.

Pumibon n'est que l'un des plus importants capitalistes de Thaïlande, même s'il est le plus riche. Il ne peut pas être vu intervenant dans la politique en raison du fait qu'il est le chef de l'Etat. Non seulement Pumibon n'est pas un chef d'entreprise qui dirige les gouvernements, pas plus que ne le sont Bill Gates ou Warren Buffet, mais nous devons regarder qui l'a rendu riche en en premier lieu. C'est la faction militaire conservatrice des élites qui a réintégré le contrôle formel du monarque sur le CPB après le coup d'Etat de 1947. Pumibon n'est redevable qu'à l'armée pour sa richesse. Elle pourrait le renverser comme elle l'a fait [pour un autre monarque] après la révolution de 1932.

Le fait que Pumibon ait toujours été redevable à l'armée pour son statut signifie qu'il n'a également aucun contrôle sur les forces armées, contrairement à ce que certains affirment à tort. C'est l'armée et les autres élites qui contrôlent Pumibon.

Un autre facteur supposé que les gens pourraient avancer afin d'affirmer ce qu'on appelle le pouvoir politique de Pumibon pourrait être l'idée comme quoi "tous les Thaïlandais vénèrent le Roi". C'est un mythe soutenu par la classe dirigeante thaïlandaise et répété par de nombreux journalistes étrangers. Si cela était vrai, pourquoi la Thaïlande doit-elle donc posséder une loi de lèse-majesté qui impose un tel respect? La popularité de la monarchie a augmenté et diminué tout au long du règne de Pumibon. Elle était à un faible niveau au milieu des années 1970 lorsque le Parti communiste menait une guerre contre la dictature militaire. Elle a ensuite augmentée avant de chuter à nouveau après que le roi ait refusé de condamner le coup d'État militaire de 2006 et qu'il soit resté silencieux lors du massacre des manifestants chemises rouges désarmés.

Mais même si de nombreux Thaïlandais "vénéreraient" le roi, cela ne lui conférerait pas automatiquement la puissance politique. Le peuple thaïlandais n'est pas stupide. Il se pose des questions et se fait sa propre opinion quant à l'attitude à prendre vis-à-vis des politiciens en fonction de leurs réalisations. Si Pumibon devait intervenir directement dans la politique, il serait tôt ou tard mis à l'examen. Pumibon évite à tout prix l'examen du public. Il est aussi extrêmement lâche et a toujours suivi le flux.

Pumibon ne peut pas être séparé du pouvoir politique, de même que l'institution de la monarchie, mais pas parce qu'ils sont puissants. C'est parce que ceux qui ont un réel pouvoir politique les utilisent comme des outils. Ils ne peuvent pas être séparés de leur rôle dans la perpétuation des inégalités économiques de la Thaïlande. C'est pourquoi la monarchie devrait être supprimée et ses vastes richesses nationalisées pour le bénéfice des gens ordinaires.

Giles Ji Ungpakorn

Giles Ji Ungpakorn

Partager cet article

Repost 0
Published by liberez-somyot
commenter cet article

commentaires