Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 janvier 2015 2 27 /01 /janvier /2015 12:23

Thaweeporn Kummetha de Prachatai nous rappelle que la torture et les disparitions forcées restent une procédure quasiment habituelle pour les militaires et les policiers de Thaïlande.

Les fonctionnaires utilisent souvent une large gamme de méthodes de torture, généralement afin d'obtenir des aveux. Cela comprend:

- Serrer très fort les mains des détenus avec une corde

- Etouffer les prisonniers

- Mouiller leur visage

- Leur donner des coups de pied et des coups de poing

- Les frapper sur le ventre avec une matraque enveloppé dans un chiffon

- Leur frapper la tête contre le mur

- Les torturer à l'électricité (la fameuse gégène)

Certaines de leurs méthodes ne laissent pas de traces. Par exemple, ils couvrent la tête des détenus avec un sac en plastique noir, ils les exposent à une température ou à une lumière extrêmement élevée ou les laissent dans l'obscurité pendant de longues périodes de temps, ils les menacent de mort ou menacent de nuire à leurs familles, ils pratiquent l'alimentation forcée ou injectent des substances qui font perdre conscience aux prisonniers.

Plusieurs de ces méthodes peuvent être appliquées pour un seul détenu.

Source:

https://thaipoliticalprisoners.wordpress.com/2015/01/20/torture-enforced-disappearance-and-the-junta/

La journaliste de Prachatai Thaweeporn Kummetha

La journaliste de Prachatai Thaweeporn Kummetha

Partager cet article

Repost 0
Published by liberez-somyot
commenter cet article

commentaires