Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 avril 2015 1 20 /04 /avril /2015 09:11

Un article de Giles Ji Ungpakorn

Lien:

https://uglytruththailand.wordpress.com/2015/04/18/whats-growing-out-of-the-juntas-dog-mouth/

 

Il y a un dicton populaire qui circule parmi les militants pro-démocratie, comme Somyot Prueksakasemsuk, comme quoi "l'ivoire ne sortira jamais de la gueule d'un chien". En d'autres termes, les réformes démocratiques ne sortiront ni ne se développeront jamais à partir des sales actes des organisateurs de coup d'Etat illégaux, des voyous anti-démocraties, des universitaires à la solde de la junte ou des soldats et des hommes politiques coupables d'assassinats.

Tandis que Somyot passe sa quatrième année en prison pour un "non-crime" en vertu de la draconienne loi de lèse-majesté, les organisateurs de coup d'Etat illégaux et meurtriers, les voyous anti-démocratie et divers universitaires à la solde de la junte s'affairent à la conception d'un système politique non-démocratique.

Le premier ministre n'aura pas à être un politicien élu, le Sénat sera "indirectement élu" par une nomination directe de l'armée, la junte va continuer à diriger dans l'ombre de façon sale afin d'opposer son veto à tout ce qu'elle n'aime pas, des juges non élus et des créatures antidémocratiques vont régner sur un parlement élu, et les politiciens populaires seront "disqualifié". Tout cela est écrit dans le dernier morceau de papier cul appelé "Constitution" et cette soi-disant Constitution sera approuvée par le roi. Sa main faible et tremblante sera guidée par des fonctionnaires de l'armée afin de signer ce document taché et le rendre officiel.

Cette semaine, la junte a augmenté le nombre de personnes autorisées à utiliser le pouvoir autoritaire de "l'article 44" de sa "constitution temporaire". A partir de maintenant toutes les sortes de voyous et mercenaires en uniforme, tous les Tom Tête-De-Bite ou les Baby-Prayut, pourront se pavaner et aboyer des ordres pour priver les citoyens de leurs droits démocratiques. Les commandants locaux bénéficieront d'un chèque en blanc pour défoncer les portes des gens du peuple et faire des choses indicibles aux citoyens au nom de "la paix et la sécurité". A Patani, les Rangers détestés et les vigiles de village auront également un tel pouvoir. Ils seront tous en mesure d'agir comme des seigneurs de guerre de pacotille. Nous pouvons nous attendre à encore plus de crimes extra-judiciaires tandis que les criminels profiteront de l'impunité.

Dans le même temps les antidémocrates sont maintenant en train de trouver des excuses pour ne pas organiser un référendum sur le projet de Constitution militaire. Le général Sansern Keawkumnert, porte-parole adjoint de la junte, a affirmé qu'un référendum ne serait pas tenu s'il était susceptible de conduire à une "confrontation". Pendant ce temps Tienchai Keeranun, président de la mal-nommée et désignée "Assemblée Nationale de Réforme", a averti que si les gens "ne comprenaient pas la nouvelle constitution, ils pourraient voter contre". Sa solution est de produire une bande dessinée pour gamins à distribuer aux masses ignorantes et non-instruites. Je suppose qu'il y aura des belles images en couleur de soldats bienveillants aidant les gens sous l'œil vigilant du Roi.

L'homme d'état meurtrier et politicien antidémocrate, Abhisit Vejjajiva, a jeté son opinion à un sou dans la balance en suggérant que les gens devraient être autorisés à "choisir" entre la précédente Constitution de 2007 parrainée par l'armée et le nouveau projet mis en place par les militaires. Quel choix!

Si nous voulons avoir la démocratie en Thaïlande, les gens comme Somyot doivent être libérés sans condition, les organisateurs de coup d'Etat meurtriers devraient tous être mis en prison et les différentes constitutions militaires doivent être déchiquetées ou brûlées cérémonieusement.

Somyot Prueksakasemsuk

Somyot Prueksakasemsuk

Partager cet article

Repost 0
Published by liberez-somyot
commenter cet article

commentaires