Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juin 2015 3 10 /06 /juin /2015 11:01

Un article du site isranews.org

Lien en thaï:

http://isranews.org/isranews-scoop/item/39015-blacklist_8882392392.html?fb_action_ids=477572565733437&fb_action_types=og.shares

 

On y trouve notamment Chupong Tituan, Anek "San Francisco", Jaran Dittapichai, Tang Achiva, Suda Rangkupan, Kotee... et quelques autres.

L'un d'entre eux est un Espagnol (NDT: Emilio Esteban, un Espagnol de pure souche webmaster du blog "The Daily Skipper"), les autres sont des Thaïlandais exilés dont certains ont obtenus la nationalité du pays où ils vivent. 17 d'entre eux se trouveraient dans des pays voisins de la Thaïlande.

Le Colonel Paiboom Koomchaya, ministre de la justice de la junte, a déclaré, en tant que président du Conseil Intérieur de la Prévention et de la Résolution des Problèmes de Sécurité Nationale, qu'il ferait tout son possible pour les ramener au pays afin qu'ils y soient jugés.

Initialement, le directeur du DSI a fait état de trois sortes de gens passibles d’inculpations en vertu de la loi 112 (la loi de lèse-majesté):

1 - Ceux qui vivent à l'étranger et qui font l'objet d'un avis de recherche

2 - Ceux qui vivent dans le pays et font l'objet d'une surveillance des autorités

3 - Ceux qui sont suivis par les autorités et dont la conduite est surveillée

La liste qui suit indique les personnes qui se trouvent à l'étranger et qui sont inculpées de lèse-majesté:

Etats-Unis (5 personnes): 1 - Joe Gordon (qui est un citoyen américain d'origine thaïlandaise), 2 - Chupong Tituan (qui possède lui-aussi la nationalité américaine), 3 - Manoon Chaichana (connu sous le nom d'Anek "San Francisco"), 4 - Richard Saisamorn, 5 - Saney Tinsaen ou Piangdin

Australie (1 personne): Ongart Tanakamonnant

Japon (1 personne): Pavin Chachavalpongpun

France (1 personne): Jaran Dittapichai

Nouvelle-Zélande (1 personne): Ekapop Luaram

Espagne (1 personne): Emilio Esteban (la seule personne de cette liste qui ne soit ni d'ethnie thaïlandaise ni asiatique. Il s'agit d'un pur Espagnol)

Finlande (1 personne): Junya Yimprasert

Canada (1 personne): Colonel Nahatai Tanya

Cambodge (3 personnes): 1 - Pitsanu Promsorn, 2 - Jakrapob Penkair (selon certaines sources, il se trouverait aux Etats-Unis), 3 - Somsak Jeamteerasakul (qui vient d'obtenir l'asile politique en France ce qui prouve que la junte n'est pas vraiment bien informée)

Laos (14 personnes): 1 - Aum Neko (qui a, elle-aussi, obtenu l'asile politique en France ou elle se trouve depuis plusieurs mois), 2 - Surachai Sae Darn (il se trouve toujours en Thaïlande et ne sait même pas qu'il a été de nouveau inculpé après ses 3 ans de prisons suite à une condamnation pour lèse-majesté en 2011), 3 - Wat Wallangoon, 5 - Kotee (qui, selon certaines sources, se trouverait au Cambodge), 6 - Cheep Chuchai, 7 - Thantawut Thaweewarodomkul, 8 - Pipat Pansuwan, 9 - Nitiwat Wansiri, 10 - Taksu Yonoknakpan, 11 - Chaianat Paisiton, 12 - Trairong Sinseubwong, 13 - Suda Rangkupan (qui se trouve aux Etats-Unis après avoir transité par le Cambodge sans avoir mis les pieds au Laos), 14 - Wanchalern Satsaksit

Libérez-Somyot se demande pourquoi la junte thaïlandaise fait-elle une fixation sur le Laos alors que la plupart des gens cités ne s'y trouvent pas. L'armée thaïlandaise aurait-elle envie de prendre sa revanche contre ce pays après la raclée que lui a infligé les troupes laotiennes lors de la guerre d'agression de la Thaïlande en 1988? Quand l'économie va mal, une petite guerre...

Quelques-uns des inculpés de lèse-majesté en exil politique

Quelques-uns des inculpés de lèse-majesté en exil politique

Partager cet article

Repost 0
Published by liberez-somyot
commenter cet article

commentaires