Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 juin 2015 4 25 /06 /juin /2015 12:45

Une déclaration du mouvement des Thaïlandais libres pour les droits de l'homme et de la démocratie

Lien:

http://www.prachatai.com/english/node/5181

 

Ce 24 juin, cela fait 83 années que la monarchie absolue a été abolie par une révolution démocratique en Thaïlande. Toutefois, pendant les 83 dernières années, la démocratie n'a pas été autorisé à s'établir pleinement et les institutions gouvernementales à se développer en raison de coups d'Etat militaire réguliers, environ 12 qui ont réussis à ce jour. Ceci, couplé avec les 19 constitutions qui ont été, la plupart du temps, imposées au peuple thaïlandais ont affaibli le développement politique et restreint les progrès vers une démocratie mature en Thaïlande

Même si les Thaïlandais, en particulier les étudiants universitaires, sont peu à peu devenus plus conscients de ces problèmes de base et ont pu observer comment les constantes interventions militaires ont restreint la croissance de la Thaïlande vers une démocratie mature, des centaines d'entre eux ont été tués par l'armée royale thaïlandaise chaque fois qu'ils ont tenté de protester pour leurs droits démocratiques fondamentaux. Le 14 octobre 1973, le 6 octobre 1976, ainsi qu'en mai 1992 et mai 2010 des manifestations pacifiques ont été réprimées par la force militaire brutale et les manifestants pacifiques ont été massacrés par l'armée à la demande de l'établissement royaliste conservateur.

Nous tenons à souligner que, lors de ces 10 dernières années, la crise est politiquement devenue plus grave car le pays s'est divisé en deux camps. D'un côté, la majorité qui est pro-démocratie et soutient ses représentants élus tandis que de l'autre côté se trouve le groupe anti-démocratie minoritaire soutenu par l'armée, l'ancien établissement d'élite royaliste, le pouvoir judiciaire conservateur et d'autres institutions soi-disant indépendantes mais en fait sous leur contrôle.

Au cours des 10 dernières années 4 gouvernements démocratiquement élus ont été renversés par des coups d'état militaires et judiciaires, ce qui a directement entraîné les divisions que nous constatons dans la société thaïlandaise d'aujourd'hui, avec la volonté de la majorité de la population thaïlandaise constamment contrecarrée par l'antidémocratique minorité (NDT: les gouvernements de Thaksin Shinawatra, Samak Sundaravej, Somchai Wongsawat et Yingluck Shinawatra).

Le mouvement anti-démocratie soutient pleinement le dernier coup d'Etat organisé par le soi-disant Conseil national pour la paix et l'ordre (NCPO) le 22 mai 2014. Le NCPO a établi une dictature sous le contrôle de l'armée et il a mis en place la loi martiale ainsi qu'une constitution provisoire lui donnant un pouvoir illimité et une amnistie pour tous les méfaits que les militaires ont commis. Pendant cette période, environ 1000 opposants à la dictature militaire ont été convoqués pour un "changement d'attitude" un euphémisme qui signifie en fait détention illégale et torture, où, pour pouvoir bénéficier d'une libération, les détenus étaient contraint de signer un document autorisant la confiscation de tous leurs biens s'ils s'opposaient à nouveau au régime militaire.

Un autre outil de l'oppression qui a été déployée avec une fréquence de plus en plus grande contre ceux qui s'opposent à la dictature militaire est la lèse-majesté. Cette loi permet à la junte militaire une conviction presque garantie d'une durée pouvant aller jusqu'à 15 ans cumulable pour chaque infraction présumée, par exemple, envoyer un message texto et être condamné à 15 années de prison, envoyer 2 messages texto et être condamné à 30 ans. Des centaines de personnes ont été incarcérés suite à l'application de cette loi archaïque et médiévale.

Le peuple thaïlandais continue à se battre pour la démocratie et plusieurs groupes qui n'acceptent pas le coup d'Etat et le gouvernement par la dictature militaire se sont formés, Seri Thai (l'Organisation des Thaïlandais libres pour les droits de l'homme et la démocratie, FT-HD) est l'un d'entre eux qui s'est formé le 24 juin 2014 afin de militer pour les droits humains et la démocratie.

Un an plus tard, Seri Thai continue de faire campagne pour le retour des droits de l'homme fondamentaux et de la démocratie en Thaïlande. Seri Thai vise en particulier à soutenir aussi bien les Thaïlandais qui ont été forcés de demander l'asile politique à l'étranger en raison de leurs opinions politiques pro-démocratiques que les étudiants en Thaïlande qui luttent contre la dictature militaire et tentent d'organiser des manifestations politiques pacifiques.

Pour marquer l'anniversaire des 83 ans de la démocratie thaïlandaise Seri Thai aimerait déclarer que:

1 - Nous sommes ensemble avec les étudiants thaïlandais, contre la dictature, et continuons à lutter avec tous les groupes pro-démocratie en exigeant la libération immédiate de tous les prisonniers politiques anti-dictature détenus, des étudiants et des professeurs pro-démocratie.

2 - Nous n'acceptons pas la constitution militaire mise en place par le NCPO et n'acceptons pas la proposition de référendum pour que le chef de la junte puisse étendre sa dictature pour 2 ans de plus.

3 - Nous demandons que la communauté internationale accorde une attention particulière aux violations des droits de l'homme se produisant en Thaïlande et demandons son soutien pour le retour à la démocratie en Thaïlande avec la règle de droit et les droits humains fondamentaux pour tous les citoyens. Nous demandons également que la communauté internationale nous aide à atteindre notre objectif d'un retour à la démocratie et des droits humains en Thaïlande.

 

Logo de Seri Thai

Logo de Seri Thai

Partager cet article

Repost 0
Published by liberez-somyot
commenter cet article

commentaires