Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 août 2015 7 30 /08 /août /2015 17:06

Tout le monde se souvient de l’affaire de Koh Tao ou deux jeunes touristes anglais, un homme et une femme, ont été massacrés sauvagement après que la jeune femme ait été violée. Deux jeunes travailleurs immigrés birmans avaient été accusés et sont toujours emprisonnés aujourd’hui, en attente de jugement, pour ce crime qu’ils n’ont pas commis.

Nous, Libérez-Somyot, avions démontrés après enquête que les vrais coupables dans l’affaire de Koh Tao n’étaient pas les deux travailleurs immigrés birmans qui n’ont servis que de boucs émissaires, mais Warot Tuwichien, fils du maire de l’ile et aussi un politicien du tristement fameux antidémocratique Parti Démocrate thaïlandais, et ses amis qui, bourrés, avaient décidés de se violer une Farang (étrangère de race caucasienne). Elle s’était débattue et le jeune britannique est intervenu pour l’aider, ce qui a conduit au sauvage assassinat de ces deux jeunes par Warot et ses amis.

Lien:

http://liberez-somyot.over-blog.com/2014/11/le-probable-criminel-dans-l-affaire-de-koh-tao-est-protege-par-la-junte-militaire.html

 

Aujourd’hui, il se pourrait bien que la justice thaïlandaise ait trouvé un nouveau bouc émissaire pour une autre affaire, celle de l’attentat du 17 aout à Bangkok qui a couté la vie à plus de 20 personnes.

La question que vous pourriez vous poser, chers lecteurs, est celle-ci; «Sur quoi Libérez-Somyot s’appuie-t-il pour affirmer cela?»

Notre réponse est simple, nous nous appuyons sur trois faits.

1- Le portrait-robot n’est pas du tout ressemblant avec la photo de l’homme arrêté. Constatez par vous-mêmes.

A gauche, le portrait-robot, à droite, l’homme arrêté

A gauche, le portrait-robot, à droite, l’homme arrêté

2- Le terroriste aurait-il attendu gentiment à Bangkok que la police l’arrête 15 jours après l’attentat et n’aurait-il pas résisté comme les terroristes des attentats de Madrid du 11 mars 2004 qui ont coutés la vie à 191 personnes? Ces terroristes avaient préférés se faire exploser plutôt que d’être arrêtés. Selon Wikipédia, sept terroristes dont le chef supposé du groupe, Sarhane ben Abdelmajid Fakhet sont morts dans leur appartement à Leganés, dans la banlieue sud de Madrid, juste avant l'assaut de la police espagnole, le 3 avril 2004, qu'ils ont fait exploser tuant également un policier du Grupo special de operaciones (lien: https://fr.wikipedia.org/wiki/Attentats_de_Madrid_du_11_mars_2004)

3- Le terroriste aurait été arrêté avec tout ce qu’il fallait pour faire une bombe soit selon la police thaïlandaise; 2 paires de ciseaux, 5 piles électriques, 1 briquet et 2 tournevis… Voir la photo ci-dessous:

Les outils du terroriste pour fabriquer une bombe photographiés par la police thaïlandaise

Les outils du terroriste pour fabriquer une bombe photographiés par la police thaïlandaise

De plus, le terroriste supposé ne semblerait pas du tout coopératif avec la police selon le chef de la police (voir: http://www.france24.com/en/20150830-bangkok-bomb-suspect-uncooperative-thai-army-chief?ns_campaign=reseaux_sociaux&ns_source=twitter&ns_mchannel=social&ns_linkname=depeche&aef_campaign_ref=partage_user&aef_campaign_date=2015-08-30)

Bon il devrait collaborer assez vite car la torture en vogue parmi l’armée et la police thaïlandaise, c’est le branchement électrique sur les testicules (la bonne vielle gégène). Nous supposons qu’après un tel traitement, le terroriste sera en mesure d’avouer aussi son implication dans l’attentat du World Trade Center à New York le 11 septembre 2001 et dans le massacre de l’équipe de Charlie Hebdo le 7 janvier dernier.

Et ce pauvre terroriste ne pourra même pas compter sur la Turquie pour le protéger car cette dernière affirme qu’il ne fait pas partie de ses citoyens (voir: http://www.nationmultimedia.com/breakingnews/Turkish-embassy-denies-suspect-it-citizen-30267752.html)

Cet homme est donc un bouc émissaire parfait.

Partager cet article

Repost 0
Published by liberez-somyot
commenter cet article

commentaires