Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 novembre 2015 7 08 /11 /novembre /2015 12:41

Un article de Giles Ji Ungpakorn

Lien:

https://uglytruththailand.wordpress.com/2015/11/08/merely-demanding-elections-in-thailand-is-woefully-inadequate/

 

Alors que la junte étend tranquillement son régime dictatorial après avoir, à plusieurs reprises, repoussé les échéances pour les élections, il est intéressant d’observer ce qui se passe au-delà de la frontière, en Birmanie, où des élections soi-disant "libres et équitables" se déroulent. Bien sûr, pour tout observateur intéressé, il est évident que les élections en Birmanie sont une imposture, une simple cérémonie, où l'armée conservera le pouvoir réel en vertu de la constitution militaire quel que soit le résultat des élections.

Toutes les élections thaïlandaises qui auront lieu dans le futur seront semblables. Les comités anti-réforme nommés par l'armée poursuivent leurs tentatives pour concevoir un système électoral qui donnera plus de poids au Parti Démocrate soutenu par les militaires. Ce plan hideux est de s'assurer qu'aucun parti politique, en particulier un parti associé à Taksin, ne puisse gagner une majorité absolue au parlement. Pour ces anti-réformateurs le gouvernement idéal serait une coalition faible et instable de petits partis fragmentés, facilement manipulable par les élites conservatrices et militaires. Cela ouvrirait également la porte à un premier ministre non élu choisi par les élites, quelqu'un qui ne soit pas un député,.

En attendant les soldats continuent à envahir les maisons des gens pour des sessions de changement d'attitude, la dernière "infraction" concernant ceux qui ont osé porter des chemises rouges dimanche dernier dans le cadre d'un geste politique contre la junte. On pouvait s'y attendre, ce toqué de général Prayut continue d’ouvrir en grand sa bouche pour faire de vides et stupides menaces comme quoi il allait "fermer le pays". La junte semble être aussi préoccupée par les activités des divers exilés en dehors du pays qui sont constamment en campagne contre le régime militaire et qui donnent des encouragements à ceux qui osent résister à l'intérieur de la Thaïlande.

Le bureau du Premier ministre militaire vient de publier un décret sur la façon de demander la permission de protester, avec une liste de tous les équipements anti-émeutes que la police pourra utiliser. Il s’agit d’une liste assez abstraite, étant donné que, lorsque les choses se gâtent, l'armée intervient pour tirer sur les manifestants avec des balles réelles comme elle l’a fait en 2010.

Les bouffons qui dirigent la junte pensent évidemment que les gens à l’intérieur et à l'extérieur de la Thaïlande sont aussi stupides qu’eux-mêmes. Le général Tanasak Patimabrakorn, vice-Premier ministre qui ne cesse de se faire des illusions, a révélé que la première réunion de "Comité des normes morales" nommé par l'armée avait décidé d'élever les normes morales de la population thaïlandaise et de transformer la Thaïlande en "leader moral" pour l'ASEAN et même pour le reste du monde!! Cela vient de la bande de gangsters assassins qui a massacré de sang-froid des manifestants non armés, qui a volé les droits démocratiques des citoyens et qui a intimidé toute personne ayant un esprit indépendant.

Mais le point important à propos de l’horrible situation politique actuelle en Thaïlande est que simplement exiger des élections est nettement insuffisant, car elles ne seront pas démocratiques. Ce qui est nécessaire, c’est un renversement complet de la junte et la mise-a-bas de l'influence de l'armée et des élites conservatrices. Personne ne peut le faire à la place du peuple thaïlandais. Nous devons nous libérer par l’intermédiaire de mouvements politiques de masse.

Exiger des élections en Thaïlande est malheureusement insuffisant

Partager cet article

Repost 0
Published by liberez-somyot
commenter cet article

commentaires