Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 décembre 2015 7 27 /12 /décembre /2015 14:12

Un article de Giles Ji Ungpakorn

Lien:

https://uglytruththailand.wordpress.com/2015/12/27/prayuts-because-i-say-so-law/

 

Non content d'avoir écrit sa propre constitution militaire temporaire juste après le coup d'Etat mai 2014 et nommé ses copains et ses laquais au soi-disant "parlement", le généralissime Prayut applique également la loi "Parce que je le dis". Connu officiellement sous le nom "d’article 44" cette loi confirme que tous les caprices du grand égoïste sont immédiatement inscrits dans la loi, sans aucun argument ou débat. On se demande même pourquoi il dérange son parlement nommé.

L’année 2015 tirant à sa fin, il est utile de revoir la façon dont cette loi a été utilisée.

En avril Prayut a utilisé ses pouvoirs afin de décréter que, après l'annulation de l’état d’urgence, l'armée avait les pleins pouvoirs pour maintenir la paix et la sécurité dans le pays en réprimant toute personne opposée à la junte. Fondamentalement, ce fut la loi martiale utilisée contre les militants politiques, tout en permettant aux commerces et aux entreprises de fonctionner normalement.

Le journal en ligne "Prachatai" a détaillé chaque fois que l'article 44 a été utilisé. Le premier acte a été d'annuler les élections pour les organes administratifs locaux.

Il a également été utilisé pour forcer, à travers des "zones économiques spéciales", le changement d’un trait de l'utilisation des terres. Les recettes de la loterie peuvent être utilisées pour tout projet jugé "bénéfique" par la junte. Taksin a également été dépouillé de son rang dans la police en vertu de cette loi.

Dans un prétendu accès de fermeté, l'article 44 a été utilisé pour contrôler la pêche illégale, mais il est douteux que de véritables changements aient lieu. Cela n’est simplement qu’une tentative pour éviter des sanctions contre les exportations de fruits de mer thaïlandais.

Les jeunes indisciplinés à motos ont été "bannis" de courses dans les rues et leurs parents se sont vus "ordonnés" de discipliner leurs enfants. Tout parent échouant à le faire pourra faire face à une peine de prison ou amende.

L’éradication de la drogue a également été placée entre les mains de l'armée, ce qui permet sans aucun doute aux soldats de faire des profits en faisant des affaires directement avec les barons de la drogue, sans le concours de la police!

Le général a également décrété que le "centre de commande pour résoudre les problèmes de l'aviation civile" serait placé directement sous le contrôle de la junte. Ceci a été décidé après que les organismes internationaux de sécurité aient soulevé de graves préoccupations concernant la sécurité de l'aviation thaïlandaise. Le message de cette dernière décision et de celle du contrôle de la pêche est que "seul le généralissime" peut résoudre les problèmes de la Thaïlande.

Cependant, la grande majorité des décrets de l'article 44 concernent le déplacement, la nomination, le renvoi et l'extension des fonctions des représentants du gouvernement dans une grande variété de services. Tout cela est conçu pour placer des gens de confiance dans des positions de pouvoir et de se débarrasser des opposants .... juste parce que Prayut l’a dit. Il fut un temps où Taksin avait été accusé de nommer ses copains et alliés aux plus hauts postes et cela a été considéré comme de la corruption par les Chemises jaunes royalistes. Mais alors que Taksin avait été élu par un vote démocratique, Prayut a simplement pris le pouvoir par un coup d'Etat militaire, ce qui fait que, dans son cas, c’est bien!

Plus récemment, l’aberrant et vicieux général a fait des rodomontades contre les universitaires pro-démocratie qui sont confrontés à des poursuites pour violation de ses décrets. "S’il est maintenant interdit de parler, alors ils devraient se taire! Il s’agit du même groupe d'universitaires délinquants n’est-ce pas?! Je m’en fiche! S’ils veulent être actifs, alors ils devront faire face aux conséquences de même que ceux qui les suivent! Que se passera-t-il si les gens commencent à tirer sur eux et à leur jeter des bombes? Alors, ils devront juste mourir, n’est-ce pas ?" Le général meurtrier qui a fait abattre des manifestants non armés en 2010 et organisé un coup d'État illégale en 2014, a ajouté: "Est-ce qu'ils enseignent? Ils devraient enseigner aux enfants à être de bonnes personnes et à respecter la loi"!

Voilà l'homme qui dirige la Thaïlande en ce moment. Il devrait être renversé et mis derrière les barreaux.

Le général Prayut

Le général Prayut

Partager cet article

Repost 0
Published by liberez-somyot
commenter cet article

commentaires