Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 janvier 2016 5 01 /01 /janvier /2016 12:53

Si deux Britanniques avaient été condamnés à mort, et qu’autant de doutes entouraient leur cas, le tollé aurait été énorme

Un article du journal britannique "The Independent"

Lien :

http://www.independent.co.uk/voices/thailand-backpacker-murders-britain-too-quick-to-accept-thai-court-s-verdict-a6791226.html

 

La veille de Noël, un tribunal thaïlandais a condamné deux travailleurs birmans à mort pour l'assassinat des jeunes voyageurs britanniques Hannah Witheridge et David Miller sur une plage de Koh Tao l'année dernière. Les faits sont épouvantables: Mlle Witheridge a été violée avant sa mort et M. Miller matraqué et laissé se noyer dans la mer. La réaction des familles au verdict, se félicitant de la déclaration de culpabilité et cherchant à tirer un trait sur la tragédie, est compréhensible.

Pourtant, de graves questions demeurent et elles ne devraient pas être balayées par déférence à la terrible souffrance que les parents de M. Miller et Mlle Witheridge ont subis. Les travailleurs accusés sont rapidement revenus sur leur confession initiale, affirmant qu'ils avaient avoués après avoir été torturés. La scène du crime aurait été mal géré; l'enquête sur une puissante famille thaïlandaise a été abandonné et le commandant qui a dirigé cette opération transféré; et la pièce maîtresse des preuves liant les deux hommes à Mme Witheridge par l'ADN sur une cigarette n'a jamais été produite au tribunal. L’expert médico-légal le plus connu de Thaïlande a été interdit d'enquête.

Si un bouc émissaire était recherché, ces deux hommes tombent dans la bonne catégorie. Les droits des immigrés birmans sont régulièrement bafoués en Thaïlande. Beaucoup vivent dans des camps de réfugiés. Le Foreign Office s’est précipité pour considérer l'affaire close alors que les avocats de Zaw Lin et de Wai Phyo promettent de faire appel et qu’un jugement de la Cour suprême pourrait suivre. La réputation de la Grande-Bretagne est liée à ce cas: les diplomates ne devraient pas être pressés de suivre la ligne du gouvernement thaïlandais, en particulier du fait du renforcement de la censure et de la répression dû a la junte militaire. Si c’était deux Britanniques qui avaient été condamnées à mort et qu’autant de doutes auraient entourés leur cas, le tollé aurait été énorme. Nous ne devons pas tourner le dos simplement parce que ce sont des Birmans.

 

Quelques liens sur l’affaire de Koh Tao :

http://liberez-somyot.over-blog.com/2015/12/koh-tao-les-deux-boucs-emissaires-birmans-condamnes-a-mort-tandis-que-les-vrais-coupables-courent-toujours.html

http://liberez-somyot.over-blog.com/2014/10/double-meurtre-de-koh-tao-l-affaire-ranucci-de-la-thailande.html

http://liberez-somyot.over-blog.com/2014/11/le-probable-criminel-dans-l-affaire-de-koh-tao-est-protege-par-la-junte-militaire.html

http://liberez-somyot.over-blog.com/2014/09/ce-que-l-assassinat-des-deux-touristes-britanniques-nous-dit-sur-le-cote-sombre-de-la-thailande.html

http://liberez-somyot.over-blog.com/2015/12/en-thailande-des-centaines-de-touristes-et-d-expatries-sont-assassines-chaque-annee.html

 

Un expatrié britannique, Ian F., a commenté la version originale de cet article:

Tous les expatriés qui vivent en Thaïlande savent sans aucun doute que les deux jeunes birmans sont innocents de ces crimes. Parmi la communauté d'expatriés, en particulier ceux qui vivent dans ces îles, beaucoup savent que la mafia locale contrôle complètement Koh Tao et que la police et la justice ont été payées afin d'empêcher la poursuite des vrais coupables thaïlandais qui sont le frère et le fils du maire de l’ile et qui ont d’ailleurs été initialement accusés de ces meurtres. Ils ont disparu assez rapidement et avaient déjà été impliqués dans des crimes, y compris des viols. Malheureusement, c’est comme cela que la loi fonctionne en Thaïlande. Si vous avez de l'argent, vous pouvez vous en sortir avec un assassinat comme nous l'avons vu dans ce cas. Ce sont ceux qui sont au bas de l'échelle et qui n'ont pas accès à la justice qui sont utilisés comme boucs émissaires et les Birmans sont, depuis de nombreuses années, traités avec un mépris absolu ici. Je le vois tous les jours sur les chantiers, dans les camps de réfugiés le long de la Salween et ailleurs. Ceci est une grossière erreur judiciaire et le monde doit être conscient de la façon dont la loi fonctionne ici. La Thaïlande n’est pas un pays sûr - à moins que vous ne soyez riche.

En Birmanie, des manifestants protestent contre le verdict injuste de l’affaire de Koh Tao

En Birmanie, des manifestants protestent contre le verdict injuste de l’affaire de Koh Tao

Partager cet article

Repost 0
Published by liberez-somyot
commenter cet article

commentaires