Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 janvier 2016 7 17 /01 /janvier /2016 17:24

Un article de Giles Ji Ungpakorn

Lien:

https://uglytruththailand.wordpress.com/2016/01/17/laura-witheridge-makes-some-serious-points-about-the-thai-justice-system/

 

Toute personne décente doit sympathiser avec la colère exprimée par Laura Witheridge sur la façon dont les autorités thaïlandaises ont manipulés l'enquête sur le viol et l'assassinat de sa sœur Hannah à Ko Tao. L’ami d’Hannah, David Miller, a également été brutalement assassiné.

Laura Witheridge détruit le mythe de la Thaïlande comme étant "Le Pays du Sourire" ainsi que l'image de paradis de plage qui attirent les touristes étrangers. La Thaïlande n’est pas un pays de gens doux qui sourient constamment. Le taux d'assassinat est scandaleusement élevé et de nombreux militants politiques sont abattus de sang-froid dans les rues. Les meurtriers, qui sont souvent des fonctionnaires ou des personnes ayant des connexions étatiques puissantes, restent impunis. Les soi-disant "paradis de plage" sont principalement contrôlés par des gens de la mafia qui s’enrichissent en exploitant brutalement des travailleurs migrants venus des pays voisins afin de fournir des services aux vacanciers.

Depuis de nombreuses années je ressentais un mélange de tristesse et de dégoût en constatant la façon dont les vacanciers en provenance d'Europe et d'autres pays venaient en Thaïlande et restaient dans une bulle complète en montrant peu d'intérêts pour ce qui se passe dans ce pays. L'idée d’aller en vacances dans un pays étranger tout en n’ayant aucun intérêt pour sa politique et sur sa société reste perplexe pour moi.

Mlle Witheridge a raison à 100% quand elle fustige la police thaïlandaise pour être à la fois corrompue et incompétente. Les Thaïlandais ordinaires, y compris moi-même, ont connu cela de première main durant l'ensemble de leurs vies et en ont véritablement marre de cette situation. Beaucoup de gens sont en colère et en ont ras-le-bol de l'arrogance et de l'insensibilité des fonctionnaires du gouvernement lors de leur communication avec le public. Ceci est aussi quelque chose qui a été mentionné par Mlle Witheridge et cela semble convaincant.

La réaction de la police aux meurtres Ko Tao me rappelle les paroles du chef de la police dans le film "Casablanca". "Rassemblez les suspects habituels!" aboie-t-il à ses sous-fifres. En Thaïlande, les "suspects habituels" sont des travailleurs migrants birmans.

Mlle Witheridge a également souligné un point important sur le racisme de nombreux Thaïlandais et comment ils méprisent les étrangers, y compris les touristes occidentaux. Lors d’articles précédents publiés sur ce site, j'ai moi-même critiqué le racisme récurant de la société thaïlandaise. Voir http://liberez-somyot.over-blog.com/2014/09/la-thailande-est-une-societe-extremement-raciste.html et http://liberez-somyot.over-blog.com/2015/07/ce-que-les-scandales-de-l-esclavage-des-rohingyas-et-de-ko-tao-nous-revelent.html

Je peux facilement pardonner à Laura Witheridge d’avoir fait de grandes et furieuses déclarations contre les Thaïs et la société dans laquelle ils vivent. Ce qui est arrivé à sa sœur est épouvantable et les photos du cadavre de cette dernière postée sur Facebook [par certains thaïlandais] dont j’ai été témoin, a démontré une insensibilité incroyable (http://liberez-somyot.over-blog.com/2014/09/la-honte-de-la-thailande.html).

Mais nous ne devons jamais oublier que la plupart des Thaïlandais, comme la plupart des Britanniques, des Français, des Syriens ou des Irakiens ordinaires, ne sont ni vicieux, ni cynique.

Beaucoup de Thaïlandais montrent de la chaleur, de la compassion et de la solidarité. Nombreux sont ceux qui sont bouleversés par les viols et les meurtres crapuleux et beaucoup souhaitent voir la police et le système de justice pénale soumis à de radicales réformes. Alors que certains Thaïlandais sont conservateurs et soutiennent l'autoritarisme, d'autres se battent pour la liberté, la justice et la démocratie. La société thaïlandaise a deux visages.

Que la société thaïlandaise ait deux visages n’est guère surprenant. Après tout, il s’agit une société de classes. Cela contribue à expliquer une grande partie de ce que Mlle Witheridge reproche.

La Thaïlande est gouvernée par une classe dirigeante hiérarchique, égoïste et brutale. Voilà pourquoi les salaires des travailleurs ordinaires sont pitoyablement bas. Voilà pourquoi la plupart des travailleurs migrants et thaïlandais sont considérés avec mépris. Il n'y a pas de justice pour la plupart des citoyens. Des lois vicieuses, comme la loi de lèse-majesté, sont là pour tenter de faire respecter la loyauté envers la monarchie, les élites et les militaires. Au sommet de ce tas de fumier qui empeste, il y a maintenant une dictature militaire qui agit en toute impunité.

La classe dirigeante thaïlandaise utilise les idéologies extrêmes de la monarchie et du nationalisme pour soutenir son règne brutal et cela est socialisé de sorte que c’est instillé dans le cerveau de la plupart des gens à un âge précoce. A part le fait qu’il s’agit d’une explication de l'aspect extérieur et faux comme quoi tout le monde aime la monarchie et est fier d'être Thaïlandais, cela explique le racisme dans la société.

Vu de cette manière plus large, ce que Mme Witheridge décrit à propos de la Thaïlande est l'expérience de ce que la plupart des Thaïlandais vivent ou ont vécus. C’est le symptôme d'un régime autoritaire sous toutes ses formes complexes. En dehors du but final de renverser la dictature et de construire une société plus juste et socialiste, il y a une tâche très urgente concernant les meurtres de Ko Tao. Nous devons nous battre pour sauver la vie de deux innocents hommes birmans qui sont devenus les boucs émissaires de la junte. Ces hommes doivent être considérés comme "innocent" jusqu'à preuve du contraire et a cause du fait que la soi-disant preuve concoctée contre eux par la police thaïlandaise est contradictoire et hautement suspecte. Les policiers ont également utilisé la torture pour obtenir des confessions, une pratique largement utilisée à la fois par la police et par l'armée.

Tragiquement rien ne pourra ramener à la vie Hannah Witheridge et David Miller. Mais les vies de deux autres personnes peuvent encore être sauvées. Nous devons faire tout notre possible pour aider Zaw Lin et Win Htun.

A gauche, Laura Witheridge, à droite, une manifestation de soutien pour Zaw Lin et Win Htun en Birmanie

A gauche, Laura Witheridge, à droite, une manifestation de soutien pour Zaw Lin et Win Htun en Birmanie

Partager cet article

Repost 0
Published by liberez-somyot
commenter cet article

commentaires