Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 avril 2016 5 01 /04 /avril /2016 20:28

En 2008, le chef des Chemises jaunes thaïlandais, Sondhi Limthongkul, appelait à la guerre contre le Cambodge. Une mini-guerre a finalement eu lieu début 2011 mais ce sont les Cambodgiens qui l’ont gagné. Après qu’une vingtaine de soldats thaïlandais et cambodgiens aient été tués, le tribunal international a reconnu que le temple de Preah Vihear ainsi que les 4 kilomètres carres contestés faisaient partie du Cambodge.

Par dépit, les Chemises jaunes ont brulés des drapeaux cambodgiens dans les rues de Bangkok.

Dans le même temps, les Chemises rouges considéraient le Cambodge comme étant un pays ami des partisans de la démocratie en Thaïlande.

Il est à noter que, malheureusement, l’opposant cambodgien d’extrême droite Sam Rainsy est un ami de nombreux fascistes jaunes thaïlandais.

Voilà ce que préconisait en 2008 le fasciste jaune Sondhi Limthongkul à propos du temple de Preah Vihear:

La solution de Sondhi Limthongkul pour le temple de Preah Vihear

Traduction d'un article de Prachatai du 02 août 2008

Durant la nuit du 28 juillet, alors que la dispute de Preah Vihear était négociée entre les gouvernements Thaïs et Cambodgiens à Siem Reap au Cambodge et peu avant la conclusion en 4 points qui fut atteinte à 10 heures du soir, Sondhi Limthongkul, le dirigeant de l'Alliance du Peuple pour la Démocratie (PAD), prit place sur l'estrade à environ 9 heure du soir pour s'adresser à la foule manifestant à coté de Gouvernement House à Bangkok, et proposer ses propres solutions pour régler le problème par la force.

Sondhi expliqua que la Thaïlande était en très grand danger. D'avoir un nouveau ministre des affaires étrangère n'allait pas aider et la souveraineté Thaïe allait seulement davantage s'éroder. Le seul moyen était de chasser le gouvernement en premier et de former un nouveau gouvernement par n'importe quel moyen, ou bien la dispute de Preah Vihear ne serait jamais réglée.

Il proposa une liste des choses à faire pour le prochain gouvernement.

1 : Le prochain gouvernement doit annuler la résolution actuelle du cabinet qui donne son approbation au communiqué commun de la Thaïlande et du Cambodge qui soutient la proposition Cambodgienne d'enregistrer le temple de Preah Vihear au patrimoine mondial de l'UNESCO.

2 : Un comité neutre et indépendant composé de personnes socialement acceptable doit être institué pour analyser ce qui ne va pas et ensuite pour notifier aux Nations Unies que la Thaïlande n'accepte pas la décision de l'UNESCO d'accorder le statut de patrimoine mondial au temple de Preah Vihear à la requête du Cambodge et que la Thaïlande désire remettre en question le verdict de la Cour Internationale de Justice de 1962.

3 : Une lettre officielle doit être envoyée au secrétaire général des Nations Unies l'informant du retrait de la Thaïlande de l'UNESCO et de l'annulation de la reconnaissance que l'UNESCO a donné aux sites archéologiques Thaïlandais.

4 : L'ambassadeur du Cambodge en Thaïlande doit être convoqué pour être informé que la Thaïlande n'a jamais accepté la carte Française dont le Cambodge se réfère.

5 : Une délégation spéciale incluant le (nouveau) premier ministre doit être composée pour rendre visite aux pays qui sont membres du conseil de sécurité des Nations Unies pour leur expliquer, peut être en coulisse, et leur demander de choisir entre l'amitié Thaïe ou celle du Cambodge.

Des agences de relation publique connues dans le monde entier doivent être engagées pour rappeler par l'intermédiaire des médias universels, l'histoire que les Français ont brimés la Thaïlande et un site web, fourni avec les informations correctes, appelé www.realfactsofkhaophraviharn.com devra être crée.

Des académiciens spécialistes en géographie et des experts de photos satellites devront être invités par la Thaïlande à un séminaire à Bangkok, où Hong Kong, où New York, où Sydney, pour insister sur le fait que les lignes de partage des eaux sont universellement acceptées comme lignes de démarcation de frontière, et pour prouver avec des photos satellites que si ces lignes sont prises en compte, Preah Vihear se trouve sur le sol Thaïlandais.

Les ambassadeurs Thaïlandais du monde entier doivent être réunis pour leur assigner d'expliquer la position Thaïlandaise et les faits en considérant le cas dans les médias de chaque pays, et mettre le point sur le fait que la dispute est une conséquence du colonialisme Français, et donner 30 jours au ambassadeurs pour accomplir cette tache sous peine de révocation immédiate.

6 : Les investisseurs Thaïlandais au Cambodge doivent être informés que la Thaïlande n'a pas de politique de promotion des investissements là-bas parce que la dispute va probablement dégénérer dans l'avenir, et avisés de se retirer ou de renoncer à l'aide du gouvernement Thaï.

On doit dire aux Thaïs qui font du business le long de la frontière de se préparer à la fermeture de celle-ci en cas d'escalade du conflit.

7 : Une commission doit être établie pour inviter le Cambodge à des négociations bilatérales. Si la dispute ne peut pas être réglée, la Thaïlande devra adhérer temporairement à la règle de l'ICJ, mobiliser les troupes Thaïes, repousser les Cambodgiens en dehors du territoire Thaïlandais, et informer le Cambodge qu'à part le temple de Preah Vihear, les alentours appartiennent à la Thaïlande, et que la Thaïlande payera n'importe quel prix pour protéger sa souveraineté, même si le coût est une guerre.

"Nous devrons fermer tous les 40 passages frontaliers, et bannir tous les vols pour Phnom Penh et Siem Reap depuis Bangkok; 70 % des vols pour ces deux destinations partent de Bangkok.

Et nous devrons ordonner au ministère de la défense de construire une base navale à Koh Kut et d'y déployer deux bâtiments de combat accompagnés de navires de patrouille, construire une piste d'atterrissage pour des avions de combat F16, abolir le comité de démarcation de frontière maritime et déclarer officiellement notre propre carte maritime.

Le Cambodge sera furieux mais nous n'aurons pas à nous en inquiéter car le Cambodge n'aura pas les nerfs de nous combattre, Ils peuvent maintenant faire du tapage et des menaces parce que nos dirigeants sont des traîtres. Mais s'ils voient que nos soldats ont une position ferme, que le (nouveau) gouvernement Thaï a une position ferme et que le peuple Thaï est près à sacrifier sa vie pour sa souveraineté, ils vont reculer. Le Cambodge ne peut rien faire sauf s'appuyer sur la Thaïlande. S'ils veulent s'appuyer sur le Vietnam, laissons les faire, mais des problèmes vont sûrement surgir entre les vrais Cambodgiens et les Vietnamiens dans l'avenir.

La Chine est ouvertement amie avec tout le monde, mais secrètement la Chine sait, qu'entre la Thaïlande et le Cambodge, elle préfère la Thaïlande.

Quand nous déclarerons toute la zone maritime nous appartenant, le Cambodge va sûrement protester. Mais nous ne discuterons pas. Nous enverrons nos navires de guerre pour occuper toutes les îles et tous les îlots que nous repérerons, ou nos bâtiments jetteront l'ancre dans la zone maritime revendiquée.

Lorsque les Nations Unies établiront un comité pour arbitrer la dispute sur les zones maritimes entre la Thaïlande et le Cambodge, nous nous assiérons à la table et ne seront pas des chiens poltrons comme nous le sommes aujourd'hui, mais nous aurons la main ferme. A ce moment, les compagnies occidentales et les pays qui recherchent des sources d'énergies sauront que le nouveau gouvernement Thaïlandais n'est pas composé de traîtres donc ils soutiendront la position Thaïe.

Après nous être retirés de l'UNESCO, nous notifierons officiellement aux 7 pays membres du Comité du Patrimoine Mondial que nous ne les autoriserons pas à pénétrer dans notre pays pour restaurer le temple de Preah Vihear. Ils devrons décoller en hélicoptère à partir du Cambodge pour rejoindre le temple. Nous ne leur autoriserons même pas d'utiliser les toilettes qui se trouvent sur le sol Thaï.

C'est la seule chose à faire pour nous et nous pouvons le faire, croyez moi.

Négocier avec un état voyou comme le Cambodge ne peut pas être fait avec notre faiblesse et tant que nous aurons ces traîtres. Nous devons réaliser l'unité de la Nation sur ce litige du Preah Vhear et sur la souveraineté Thaïe et alors nous aurons cette "force de la terre" pour négocier avec le Cambodge.

C'est urgent. Je crois que lorsque nous utiliserons cela, ce qui peut arriver dans le pire des cas serait un retour à 1962, quand le Cambodge a pu prendre le temple mais rien d'autre.

Mais ce qui est certain, que nous arrivions ou pas à un accord, c'est que le nouveau gouvernement devra interdire aux joueurs Thaïs de pénétrer dans le casino de Poipet, parce que le propriétaire du casino, qui est Thaï, doit partager ses profits avec Hun Sen (le premier ministre du Cambodge)."

 

Une fasciste chemise jaune souffleuse de sifflet lors des manifestations pour renverser le gouvernement élu de Yingluck

Une fasciste chemise jaune souffleuse de sifflet lors des manifestations pour renverser le gouvernement élu de Yingluck

Partager cet article

Repost 0
Published by liberez-somyot
commenter cet article

commentaires