Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 avril 2016 7 24 /04 /avril /2016 17:25

Un article de Giles Ji Ungpakorn

Lien:

https://uglytruththailand.wordpress.com/2016/04/24/will-you-come-and-join-the-dance-will-you-wont-you-will-you-wont-you/

 

Comme la chanson de la "Fausse-Tortue", les machinations déformées du généralissime Prayut dans la Thaïlande d'Alice au pays des merveilles continuent. La junte est clairement dans un état de paranoïa profonde concernant le projet de constitution et le soi-disant référendum pour le légitimer.

La question même de la tenue du référendum est un cas de "Voulez-vous, ne voulez-vous pas? Voulez-vous, ne voulez-vous pas?" Parce qu'ils ont peur de perdre.

La question des élections de l'an prochain, qui ont déjà été reportées du calendrier initial de la junte, est également un cas de "Voulez-vous, ne voulez-vous pas? Voulez-vous, ne voulez-vous pas?" La junte laisse entendre que si le projet de constitution est rejeté lors du référendum, les militaires pourraient reporter les élections pour continuer leurs anti-réformes politiques.

La question de savoir quand la junte va démissionner est également un cas de "Voulez-vous, ne voulez-vous pas? Voulez-vous, ne voulez-vous pas?" Le généralissime a récemment demandé "5 ans de plus", brisant les fausses promesses précédentes.

L'état profond de paranoïa de la junte est indiqué par l'interdiction de toute campagne autour du référendum, à l'exception, bien sûr, de la propre campagne pro-constitution de l'armée. Ceux qui seront pris à faire campagne pour le non afin de rejeter cette face de constitution non démocratique risqueront jusqu'à 10 ans de prison. Les programmes de rééducation pour les dissidents ont également été étendus à au moins 7 jours de détention dans des lieux militaires secrets.

Pour plus de détails sur le projet de constitution militaire see:[http://liberez-somyot.over-blog.com/2016/04/pourquoi-nous-devons-encore-nous-opposer-a-la-deuxieme-esquisse-de-la-constitution-de-la-junte.html].

La dernière victime du programme de détentions pour rééducation de la junte est l'ancien député du Parti Pua Thai Watana Muangsook, qui a été à plusieurs reprises arrêté pour s'être opposé au projet de constitution et avoir critiqué la junte.

 

Arrestation de Watana Muangsook

Arrestation de Watana Muangsook

Pourtant, un article de Teeranai Charuvastra et Pravit Rojanaphruk paru dans Khaosod le 22 avril dernier s'est totalement trompé sur ce sujet. [Lien de l'article: http://www.khaosodenglish.com/detail.php?newsid=1461308583&section=11]

L'article affirme que "Ce ne fut que quand (la junte) est venu pour un riche, privilégié et bien relié au Parti Pua Thai que ce dernier a appelé à l'action et demandé aux gens de descendre dans la rue". L'universitaire en exil Pavin Chachavalpongpun a également été cité comme disant que les manifestations de la semaine dernière pour Watana, qui s'est marié avec une femme de la plus riche famille de Thaïlande cotée par Forbes, montrent que le parti préfère l'instigation à la participation.

La vérité est quelque peu différente. Ce n'est pas le Pua Thai ou Taksin qui a incité l'opposition de Watana à la junte ou appelé à des manifestations de rue en réponse à sa détention. C'est un petit groupe de militants se nommant eux-mêmes les "Citoyens résistants" qui ont organisé les modestes manifestations.

Le Pua Thai, Taksin et l'UDD ont depuis longtemps renoncé à toute manifestation ou lutte pour la démocratie. Alors qu'ils ne sont intéressés qu'à rejoindre le jeu lorsque les élections auront finalement lieu, qu'elles soient démocratiques ou non, le point important à comprendre est que Taksin et ses alliés ont peur de la promotion d'un mouvement de masse qui irait au-delà de leur contrôle et essayerait d'apporter un changement plus fondamental dans la société thaïlandaise. Par conséquent, nous ne devrions pas placer nos espoirs dans un leadership venu du Pua Thai, de Taksin ou de l'UDD.

Le problème est qu'un mouvement alternatif venu de la base unie est encore à construire. L'attitude des militants pro-démocratie cités dans l'article de Khaosod révèle le genre de sectarisme qui est trop répandue chez les activistes. Ces militants préfèrent aussi faire de petits coups de publicité ou des manifestations symboliques, au lieu d'essayer de construire un mouvement.

Ce n'est pas important du tout que Watana Muangsook soit un ancien député du Pua Thai MP ou qu'il soit marié à quelqu'un d'une famille riche. Ce n'est pas important qu'il soit basé à Bangkok. Le fait que ce n'est certainement pas un socialiste comme moi n'a pas d'importance non plus. Ce qui importe, c'est qu'il est opposé à l'armée et a refusé de céder. Ceci est le genre de leadership que, à cette occasion, nous aurions dû suivre pour construire une protestation de masse, quel que soit la manière dont Watana va agir à l'avenir. La lutte ne devrait pas être basée sur les individus, mais doit être déterminé par les principes et les différentes opportunités qui se présentent.

Tous les militants de la démocratie auraient dû se rallier à l'organisation d'une manifestation unie quand Watana a été arrêté. Au lieu de cela, un petit groupe a été laissé isolé dans ses protestations. Ce n'est que par des actions de masse que nous pourrons ouvrir un espace démocratique plus grand et organiser une campagne contre la terrible constitution militaire et la dictature en général.

Partager cet article

Repost 0
Published by liberez-somyot
commenter cet article

commentaires