Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 juin 2016 5 24 /06 /juin /2016 08:37

La Révolution de 1932 au Siam: un article d'époque

Ci-dessous, un article d'archive du journal "The Economist" daté du 2 juillet 1932:

Révolution au Siam

2 juillet 1932

Vendredi dernier, une révolution a été réussie au Siam par les officiers - ou une clique parmi les officiers - des forces navales et militaires. L'héritier du trône ainsi que le chef de police ont été placés en état d'arrestation et le roi, qui n'était pas à Bangkok lorsque le coup a été effectué, est retourné dans la capitale et a accepté le fait accompli.

La seule victime semble être un officier militaire haut-gradé qui a été blessé par balle lors d'un acte de résistance à son arrestation et cette unique victime est heureusement en train de récupérer.

Les révolutionnaires désapprouvent l'application du terme "révolution" pour leur acte mais une révolution ne cesse pas d'être une révolution quand elle est accomplie sans perte de vie et ce spécimen siamois n'est pas difficile à classer dans ce casier.

Comme les récentes alarmes et évènements au Chili, le présent bouleversement au Siam est évidemment une expression politique du malaise produit par la pression de la crise économique. Mais la crise a atteint le Siam alors qu'il se trouvait à un stade différent de développement social par rapport à certains de ces autres pays et, en conséquence, cette révolution siamoise a plutôt prise une forme différente.

Alors que nos révolutionnaires latino-américains se déplacent dans un cycle sans fin d'un dictateur ou d'une junte à l'autre, et alors que les fascistes japonais reculent d'un régime pseudo-constitutionnel vers la tyrannie d'un seul parti, les révolutionnaires siamois se déplacent dans la direction opposée - de la monarchie absolue vers l'autonomie gouvernementale.

Cette affaire siamoise est un mouvement, conçu par des officiers militaires afin de fixer une constitution parlementaire et l'analogie évidente moderne la plus proche est la révolution turque de 1908.

Au Siam, comme en Turquie, les officiers militaires sont les radicaux politiques parce qu'ils représentent l'élément du pays qui a été le plus profondément imprégné par les idées occidentales.

La crise économique a entraîné le mouvement politique au Siam à un dénouement en imposant la nécessité d'une augmentation de la fiscalité, soit une augmentation que le gouvernement précédent avait tenté de prévoir en imposant une taxe sur les salaires.

Les paysans siamois, dont les esprits sont encore à peine touché par l'occidentalisation et dont les taxes ont été effectivement allégée, semblent avoir été des spectateurs passifs. Il reste à voir comment ces masses paysannes s'accorderont avec la petite et plutôt exotique intelligentsia occidentalisée si l'intelligentsia se maintient maintenant efficacement au pouvoir à travers la curieuse constitution semi-démocratique que le roi a maintenant accepté.

Lien de l’article en version originale:

http://www.economist.com/node/13479303

Lecture aux troupes enthousiastes d’un manifeste proclamant l’établissement d’une monarchie constitutionnelle

Lecture aux troupes enthousiastes d’un manifeste proclamant l’établissement d’une monarchie constitutionnelle

Partager cet article

Repost 0
Published by liberez-somyot
commenter cet article

commentaires