Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 juin 2016 2 14 /06 /juin /2016 09:06

Un pilote de la compagnie aérienne low-cost thaïlandaise Nok Air s’est moqué de Yingluck Shinawatra sur les réseaux sociaux et a proposé de crasher l'avion pour se débarrasser d'elle.

Yingluck Shinawatra

Yingluck Shinawatra

L'avion était à l'embarquement lorsque l'ancienne première ministre thaïlandaise Yingluck Shinawatra est montée à bord avec son fils. Le premier Officier de l'avion a pris une photo d'elle qu'il a ensuite postée sur un "chat group" d'une trentaine de pilotes avec le commentaire suivant: "Les victimes sont à bord". Ce à quoi un autre pilote a répondu: "C'est le moment pour un CFIT" (Controlled Flight Into Terrain), un terme technique qui signifie faire s'écraser l'avion.

Capture d’écran de la discussion en ligne entre les pilotes

Capture d’écran de la discussion en ligne entre les pilotes

Cet échange de messages, qui ne s'est pas arrêté là, a été vu ultérieurement par la nièce de l'ancienne première ministre, dans des circonstances qui n'ont pas été indiquées. Elle a communiqué à sa tante la teneur des échanges et la compagnie aérienne a été contrainte de faire des excuses publiques suite au comportement de son pilote. Ce dernier a été suspendu par la compagnie aérienne.

Le rédacteur du journal thaïlandais en langue anglaise Khaosod English, Pravit Rojanaphruk, a commenté sur sa page Facebook:

"Certains Thaïs n’arrivent pas à séparer leur devoir professionnel de leur haine politique. Dimanche dernier, un pilote de Nok Air a plaisanté qu’il devrait crasher l’avion qu’il pilotait parce que Yingluck et son entourage se trouvaient à bord."

Sources:

http://www.khaosodenglish.com/politics/2016/06/13/nok-air-pilot-jokes-crashing-yinglucks-plane/

et

http://www.khaosodenglish.com/news/2016/06/14/pilot-trainee-suspended-crashing-joke-lands-hard-two-budget-airlines/

Partager cet article

Repost 0
Published by liberez-somyot
commenter cet article

commentaires