Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 février 2017 7 12 /02 /février /2017 15:03

Un article d’Asian Correspondent

Lien :

https://asiancorrespondent.com/2016/11/thai-police-finds-islamic-state-links-restive-south/

 

Les policiers thaïlandais ont découvert des liens et des partisans de l'Etat islamique, aussi appelé Daesh, parmi certains habitants du sud profond du pays, alors qu'ils avaient auparavant toujours nié l'existence de sympathisants du groupe militant dans ces provinces agitées.

Selon le Bangkok Post, les policiers ont confirmés la présence de partisans de Daesh après que leurs homologues australiens les aient avertis que "plus de 100 000 utilisateurs de Facebook en Thaïlande avaient visités des communautés en ligne liées à l’Etat islamique cette année".

Le journal affirme toutefois que l'Australie n'a pas publiquement commenté la déclaration de la police thaïlandaise, ajoutant que les insurgés du sud n'ont pas encore établi de liens avec des groupes étrangers comme Al-Qaïda et le groupe Jemaah Islamiyah d'Asie du Sud-Est.

Par mesure de précaution, les agences de sécurité en Thaïlande ont reçu l'ordre d'enquêter sur ces informations afin d’éviter des attaques terroristes dans le pays, a rapporté The Nation.

Le site de nouvelles a également reçu la confirmation de la police thaïlandaise comme quoi les autorités vérifiaient les noms d'utilisateur et étaient en train d’obtenir des informations sur leur identité et leur lieu de résidence. Ils ont ajouté qu'il n'y avait pour l’instant aucune preuve que les suspects soient reliés aux troubles dans le sud profond.

La police insiste également sur le fait que des liens avec le groupe terroriste ne signifient pas nécessairement que des attaques soient prévues.

Sur son site Web, le Département australien des Affaires étrangères et du Commerce a conseillé à ses citoyens d'être très prudents lorsqu'ils voyagent en Thaïlande en raison d'éventuelles attaques terroristes et de troubles civils. Il a énuméré les provinces de Yala, Pattani, Narathiwat et Songkhla comme étant des zones où il ne fallait pas se rendre.

L'État islamique et l'Asie du Sud-Est

Il y a eu une augmentation significative de l'influence de l'Etat islamique en Asie du Sud-Est suite à l’allégeance de groupes terroristes locaux. Avec l'influence croissante de Daesh dans la région, les gouvernements de l'Asie du Sud-Est sont confrontés à la tâche de plus en plus difficile de contenir des militants de l'Etat islamique qui sont retournés chez eux après un séjour dans les zones de conflit en Syrie et en l'Irak suite aux nombreuses pertes du groupe dans la région.

Selon Reuters, des militants de l'Etat islamique ont annoncé qu'ils avaient choisi Isnilon Hapilon, qui est sur la liste des personnes les plus recherchées aux Philippines, pour diriger leur faction du Sud-Est asiatique, dans une vidéo qui a également appelé les partisans à lancer des attaques dans la région.

Cela a conduit à la consolidation d'une alliance entre l'Indonésie, la Malaisie et les Philippines qui ont signé des accords sur le partage du renseignement afin de lutter contre la menace à la sécurité.

Des démineurs thaïlandais inspectent le site d'une voiture piégée dans la province de Narathiwat

Des démineurs thaïlandais inspectent le site d'une voiture piégée dans la province de Narathiwat

Partager cet article

Repost 0
Published by liberez-somyot
commenter cet article

commentaires