Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 janvier 2013 4 10 /01 /janvier /2013 15:39

Déclaration du mouvement Free Somyot

Appel à la solidarité internationale et à la libération de Somyot

 

Top of Form 1

Date limite le 16 janvier 2013
Cher tous, camarades et amis
Chaleureuses salutations de la campagne Free Somyot!
Nous faisons ici de nouveau appel à votre appui solide avant l'annonce du verdict du procès de Somyot le 23 janvier 2013. S'il est reconnu coupable, il risque une peine de 30 ans!
Nous appelons à votre soutien continu et à l'approbation de la lettre ouverte qui sera présentée aux autorités thaïlandaises le 17 janvier 2013 pour appeler à l'abandon du cas de Somyot car il n'a rien fait d'autre que de défendre la liberté d'expression en tant que défenseur des droits humains. Nous restons d'avis que Somyot est innocent et que la loi de lèse-majesté porte atteinte à la liberté d'expression en Thaïlande.
Par conséquent, nous vous appelons à souscrire à cette lettre.
S'il vous plaît veuillez envoyer votre approbation au plus tard le 16 janvier 2013 à 12h à cette adresse: freesomyot@gmail.com
Un grand merci encore une fois
Free Somyot
Le 10 janvier 2013

Lettre ouverte à:
S.E. Yingluck Shinawatra
Premier ministre
Bureau du premier ministre
Government House
Thanon Phitsanulok, Dusit
Bangkok 10300, Thaïlande
Janvier XX, 2013
Objet: Harcèlement judiciaire contre le défenseur thaïlandais des droits humains et rédacteur en chef Somyot Prueksakasemsuk
Votre Excellence,
Nous, soussignés les individus et les organisations de la société civile en Thaïlande et dans le monde, vous écrivons à nouveau pour exhorter la Thaïlande à respecter les normes internationales des droits humains et de protéger la liberté d'expression en mettant fin au harcèlement judiciaire contre Somyot Prueksakasemsuk et en le libérant inconditionnellement en première instance. Père de deux enfants, Somyot est en détention provisoire depuis 21 mois consécutifs, accusé de lèse-majesté pour avoir publié deux articles politiques satiriques dans un magazine qu'il dirigeait.
Le Groupe de Travail des Nations-Unies sur la détention arbitraire considère que la détention Somyot est arbitraire et viole le droit international, et a appelé à sa libération. Des universitaires, des militants thaïlandais, les familles des personnes touchées par la loi de lèse-majesté et les collègues de Somyot, ont demandé à plusieurs reprises la libération de Somyot. Nous tenons aussi à souligner que son droit à la liberté sous caution a été refusé constamment 12 fois à ce jour. C'est incompatible avec le principe de la présomption d'innocence. Le Gouvernement Royal thaïlandais doit respecter les dispositions constitutionnelles donnant droit à la libération sous caution, conformément aux normes internationales d'équité des procès.
L'opposition intérieure à l'abus de la loi de lèse-majesté grandit de jour en jour et le traitement de Somyot est un test décisif crucial du Gouvernement Royal thaïlandais sur son engagement de participant à la règle du droit et aux principes démocratiques.
Le verdict du procès de Somyot devrait être rendu par la Cour pénale le 23 Janvier 2013. Nous pensons qu'il n'aurait pas dû avoir été accusé en premier lieu. Somyot a droit à la liberté d'expression quel que soit son opinion politique. Ce droit est protégé par la Constitution et par le Pacte international relatif aux droits civils et politiques (PIDCP), que la Thaïlande a signé. Que les deux articles qui ont conduit aux accusations portées contre Somyot constituent une infraction criminelle est également très discutable. Plutôt que de faire une chasse aux sorcières contre les opposants politiques, il faudrait assurer un espace libre et ouvert aux discussions politiques et aux autres questions d'intérêt public. Cela réduirait la tension sociale et contribuerait à la réconciliation nationale.
La criminalisation de la parole politique et la persécution d'un éditeur qui n'est même pas l'auteur des articles incriminés, ne reflète pas l'engagement pour les droits humains que la Thaïlande a souvent professé devant la scène internationale, en particulier en tant que pays qui envisage de demander un siège au Conseil de sécurité de l'ONU et qui est membre du Conseil des Droits de l'Homme. Auparavant, la Thaïlande, qui prétend être une démocratie, était considérée comme l'un des pays les plus progressistes au sein de l'ASEAN, mais l'abus de législations restrictives en vue de criminaliser des citoyens comme Somyot a miné depuis sa crédibilité et ses efforts pour se distinguer des régimes autoritaires de la région.
Nous gardons l'espoir que le Gouvernement Royal thaïlandais attache toujours de l'importance aux droits de l'homme et va mettre un terme aux actions injustes contre ses citoyens. Par conséquent, nous demandons respectueusement à votre administration et à tous les organismes du gouvernement de prendre toutes les mesures appropriées pour veiller à ce que la détention arbitraire de Somyot prenne fin immédiatement et qu'il soit en mesure d'exercer pacifiquement ses droits fondamentaux, sans représailles de toute nature, y compris au niveau judiciaire.
Nous vous remercions de votre considération sérieuse vis-à-vis de nos préoccupations et recommandations. Nous attendons avec impatience votre réponse et vos actions en faveur de la liberté d'expression.
Bien à vous,
XXXX (votre signature)

SVP, envoyez une copie aux personnes et aux organisations suivantes:

H.E. Mr. Pracha Promnok

Minister of Justice

22nd Floor Software Park Building

Chaeng Wattana Road

Pakkred, Nonthaburi 11120, Thailand

Fax: +66 2 650 9340 / 2 502 6734 / 2 502 6884

E-mail: om@moj.go.th , secretary@moij.go.th

H.E. Mr. Surapong Tovichakchaikul

Minister of Foreign Affairs of Thailand

443 Sri Ayudhya Road

Bangkok 10200, Thailand

Fax: +66 2 643 5320 / 2 643 5314 / 2 643 5272

Email: minister@mfa.go.th, thaiinfo@mfa.go.th, permsec@mfa.go.th

Mr. Jullasingha Wasantasingha

Attorney General

Office of the Attorney General

Lukmuang Building, Nahuppei Road

Prabraromrachawang, Pranakorn

Bangkok 10200, Thailand

Fax: +66 2 224 0162 / 1448 / 221 0858

E-mail: ag@ago.go.th oag@ago.go.th

Mr. Pairoj Wayuparp

The President of the Supreme Court of Justice of Thailand

6 Ratchadamnoen Nai Road,

Prabarommaharatchawang, Phranakorn,

Bangkok 10200, Thailand

Fax: 02-1434308; +66 2226-4389

Email: opsc@coj.go.th

Mr. Tavee Prajuablarp

Chief Judge of the Criminal Court of Thailand

Radchada Pisek Road, Jormpon Sub-District, Jatujak District

Bangkok 10900, Thailand

Fax.+66 2541 2141

H.E. Mr. Thani Thongphakdi

Ambassador Extraordinary and Plenipotentiary

Permanent Representative

Permanent Mission of Thailand to the United Nations Office and other international organizations in Geneva

Rue Gustave Moynier 5

1202 Geneva, Switzerland

Fax: +41 22 715 10 00 , +41 22 715 10 02

Email: mission.thailand@ties.itu.int

H.E. Mr. Norachit Sinhaseni

Ambassador Extraordinary and Plenipotentiary

Permanent Representative

Permanent Mission of Thailand to the United Nations in New York

351 East 52nd Street

New York, N.Y. 10022, USA

Fax: +1 212 688 3029

E-mail: thailand@un.int

Dr. Seree Nonthasoot

Thailand’s Representative to the ASEAN Intergovernmental Commission on Human Rights (AICHR)

Email: sernon@gmail.com

Professor Amara Pongsapich

Chairperson of the National Human Rights Commission of Thailand

120 Chaengwattana Road, Laksi District

Bangkok 10210, Thailand

Fax. +66 2 141 3900

Email: amara@nhrc.or.th, interhr@nhrc.or.th, help@nhrc.or.th

Partager cet article

Repost 0
Published by liberez-somyot
commenter cet article

commentaires