Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 janvier 2014 1 27 /01 /janvier /2014 18:08

Sabai Sabai, les mots oubliés de la supposée "Cité des Anges"

Un article de Declan sur CNN IReport

Lien de l’article:

http://ireport.cnn.com/docs/DOC-1078524


Vous aviez l'habitude d'avoir un droit de vote dans cette ville. Vous aviez aussi eu auparavant le plaisir d'une vie relativement facile ici. Dans le passé, vous étiez soumis à relativement peu de harcèlement pour vos points de vue ou opinions politiques générales. Les gens étaient vraiment heureux et souriaient d'un sourire authentique. Et puis c'est arrivé.
Incapable d'accepter la nouvelle classe moyenne, les quelques snobs élitistes qui dirigent la Thaïlande ont décidé de faire quelque chose. Avec leur état d'esprit étroit comme quoi rien au nord de Don Muang ne comptait, ils se sont mis à mettre en place les "bonnes personnes" pour former la République Populaire du Bangkokistan.
En termes réels, cela a pris relativement peu de temps, le coup d'Etat de 2006, un gouvernement militaire, une constitution fictive, quelques organismes jetés pour détruire les principes démocratiques et nous voici ici en 2014.
Dans cette ville rance dépourvue de pensée intelligente, on nous fixait le canon de la guerre civile imminente où ces mêmes décideurs de l'élite au pouvoir étaient en passe de devenir au mieux un visage acceptable de leur propre passé très sombre. Un passé qui reste caché mais deviendra certainement public un jour, détruisant ainsi leurs façades et amenant l'autonomisation des personnes qui comptent, la majorité démocratique.
En confiant à une personne de la stature morale de Suthep Thaugsuban le soin de mener à bien leurs affaires, les détenteurs du pouvoir ont accéléré leur propre disparition. Ce fut une erreur monumentale, une erreur qu'ils semblent déjà réaliser compte tenu de leur base de supporters massivement réduite et l'évidente disparition de leur vache à lait.
La Thaïlande a perdu son statut Sabai Sabai et ne retrouvera ce titre convoité que quand les gens qui comptaient dans le passé n'auront plus d'importance. Le retrait du démoniaque et délirant kamnan ainsi que du maître qui le paye est tout ce qui compte maintenant.
Dans l'avenir, les gens qui compteront seront humbles, réfléchis, bienveillants et surtout démocratiques.

 

BangkokThep.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by liberez-somyot
commenter cet article

commentaires