Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 janvier 2014 1 13 /01 /janvier /2014 17:30

Ce 13 janvier, dans les provinces de l'intérieur du pays, des Chemises rouges et d'autres groupes de citoyens, ont organisé des rassemblements et des manifestations pour s'opposer à la "fermeture" de Bangkok par les manifestants anti-gouvernementaux de Suthep Thaugsuban.

Les manifestants Chemises rouges ont également exprimé leur soutien à l'élection du 2 février et leur opposition aux manifestants de l’anti-gouvernemental Comité de la Réforme Populaire et Démocratique (PDRC), dirigé par Suthep Thaugsuban, qui réclament l'annulation des élections et le remplacement du gouvernement élu par un gouvernement nommé par le Roi.

Le journal Khaosod a rapporté les manifestations dans quelques provinces seulement.

Centre de la Thaïlande

- Ratchaburi

Plus de 3000 habitants de Ratchaburi et les partisans locaux de l'UDD, qui portaient des chemises blanches, ont défilés en moto pour soutenir l'élection du 2 février et s'opposer à tout coup d'Etat militaire. 

- Pathum Thani
Pendant ce temps, dans la province de Pathum Thani qui se trouve juste à l'extérieur du périmètre urbain de Bangkok, près de 5000 manifestants ont défilé avec des ballons blancs pour soutenir l'élection du 2 février. Ils ont également exprimé leur soutien aux responsables gouvernementaux de la province.
Pongsathorn Sajjachonphan, le gouverneur de la province de Pathum Thani, a salué les manifestants et a déclaré qu'il souhaitait ne voir aucune violence. "Tout le monde veut vivre dans un pays pacifique", a-t-il dit aux manifestants.
Pathum Thani a récemment vu une confrontation violente entre le groupe des Chemises rouges local et les partisans du PDRC qui défilaient dans la province invitant les citoyens à se joindre à la fermeture de Bangkok. Un certain nombre de gens ont été blessés dans l'affrontement [principalement des Chemises rouges] et certains d'entre eux ont été blessés par des coups de feu.
- Kamphaeng Phet

A Kamphaeng Phet, 3000 personnes se sont rassemblées devant l'Hôtel de Ville pour soutenir l'élection. Mme Katriya Kritattakarn, membre de la "Provincial Administrative Organization" (PAO), a déclaré qu'elle et les autres manifestants étaient des gens ordinaires qui souhaitent un régime démocratique avec le Roi comme chef de l'Etat. Elle a ensuite continué en précisant qu'ils ne voulaient pas qu'un parti ou un mouvement sabote l'élection et qu'ils n'accepteraient pas tout organisme désigné sans principe démocratique.

Nord de la Thaïlande

- Chiang Rai
Dans la province de Chiang Rai, plus de 3.000 manifestants ont défilé pour protester contre la violence et l'occupation de Bangkok par le PDRC.
Environ 1000 personnes dirigées par le groupe "Amour du Nord de la Thaïlande" se sont rendus au Camp Meng Rai Maharaja de l'Armée royale thaïlandaise pour exiger une promesse de l'armée de ne pas organiser de coup d'Etat contre le gouvernement. Toutefois, l'armée n'a envoyé aucun représentant pour répondre à la demande des manifestants. 
Des manifestations distinctes ont été organisées, dans la province de Chiang Rai, par la section locale du Front Uni de la Démocratie contre la Dictature (UDD) pour protester contre le PDRC et renouveler les appels pour soutenir l'élection. Ces protestations ont été rejointes par 500 personnes.

- Phayao

A Phayao, environ 5000 manifestants, certains d'entre eux partisans de l'UDD, ont marchés pour soutenir l'élection. Ils ont également donné des roses aux représentants de la police pour montrer leur solidarité et lancés des ballons blancs comme geste de non-violence.
Siriwat Jupamadtha, le coordonnateur de l'UDD pour Phayao, a déclaré que les habitants pro-démocratie de Phayao souhaitent démontrer leur volonté en 4 points:

1: S'opposer à toute forme de coup d'Etat

2: S'opposer au PDRC et à leurs précédents groupes de Chemises jaunes

3: Soutenir la police

4: Soutenir l'élection

Nord-est de la Thaïlande

- Nakhon Ratchasima
Dans la région du Nord-est de Nakhon Ratchasima, un groupe se faisant appeler "Les gens de Korat amoureux de la démocratie" ont organisé un rassemblement de plus de 3000 personnes devant le centre commercial "The Mall". Les manifestants étaient protégés par des gardes de l'UDD ainsi que par une trentaine de policiers. Ils brandissaient des pancartes et criaient des slogans, "Pas de coup d'Etat", "Non à la violence", et "Respectez mes droits en vertu de la Constitution, je vous remercie de ne pas faire de coup d'Etat".
Les manifestants ont défilé plus tard devant la statue de Thao Sura Naree, où ils ont libéré plus de 3000 ballons rouges-blanc-bleu en geste pour la paix. Les leaders des manifestants ont également lu les déclarations détaillant leurs trois principes fondamentaux:

1: S'opposer à toutes les formes de coup d'Etat.

2: S'opposer à la fermeture de Bangkok.

3: Soutenir l'élection du 2 février.
- Udon Thani

A Udon Thani, le dirigeant de l'UDD, Kwanchai Praipana, a conseillé à ses partisans de manifester en moto dans la province. Plus de 1000 motocyclistes ont rejoint le convoi.
- Buriram

A Buriram, 5000 partisans de l'UDD et d'autres citoyens qui soutiennent l'élection ont manifestés.
- Sisaket

Au moins 7000 Chemises rouges de Sisaket, dirigés par M. Sawai Sodsai, se sont rassemblés. Les dirigeants chemises rouges locaux ont également critiqué Suthep pour la fermeture de Bangkok et ont promis d'intensifier leurs campagnes si l'élection du 2 février était annulée.

Des petites manifestations et autres activités ont été organisées de manière similaire dans d'autres provinces comme Lamphun, Uttaradit, Kalasin, Loei et Sakon Nakhon.

Source:

http://www.khaosod.co.th/en/view_newsonline.php?newsid=TVRNNE9UWXhOREUyTkE9PQ%3D%3D&sectionid=TURVd01BPT0%3D

 

Photo ci-dessous: la manifestation à Ubon Ratchathani non rapportée par Khaosod

Ubon.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by liberez-somyot
commenter cet article

commentaires