Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 décembre 2013 2 31 /12 /décembre /2013 08:26

Environ 500 policiers thaïlandais ont manifestés à Bangkok, lundi 30 décembre, pour montrer leur frustration après des semaines de confrontations face à des manifestants anti-gouvernementaux agressifs et souvent violents. Selon eux, l'ordre qui leur a été donné de faire preuve de retenue les a laissés vulnérables et humiliés.

Les policiers, accompagnés de leurs familles et des amis, se sont réunis sur une place publique près du camp principal de la protestation du PDRC, quatre jours après qu'un policier ait été abattu lors d'une bataille rangée contre des manifestants qui tentaient d'empêcher les candidats de s'inscrire pour les élections de février.

Photo ci-dessous: le policier abattu par les manifestants

Policier

Les policiers ont pleurés pour l'agent tué par les manifestants, mais se sont aussi plaint de n'être pas correctement équipés ni organisés pour pouvoir se défendre efficacement. Ils ont également protesté contre les ordres de retenue de l'usage de la force qui autorisent, selon eux, les manifestants à les humilier.

"Nous sommes venus ici aujourd'hui pour dire que nous sommes restés patients à l'extrême. Mais nous voulons dire que nous avons de la dignité et que nous voulons la protéger aussi", a déclaré le colonel de police Niwat Puenguthaisri, qui dirigeait la manifestation.

Photo ci-dessous: la manifestation des policiers

Police.jpg

Suite aux ordres du gouvernement, la police a réagi avec une grande retenue malgré de graves provocations.

Niwat dit que les policiers sont inquiets pour leur propre sécurité en raison du manque d'équipement de protection pour beaucoup et d'une mauvaise planification de la répression des émeutes. La plupart des policiers ne sont autorisés à transporter que de matraques et des boucliers anti-émeute tandis que quelques officiers sélectionnés sont équipés de gaz lacrymogènes et de fusils pour tirer des balles en caoutchouc.

Les ordres de faire preuve de retenue ont abouti ce qu'à plusieurs reprises des policiers se sont retrouvés pris au piège par des manifestants et ont été forcés de négocier leur libération.

Ce lundi a été un jour rare de calme à Bangkok, mais les manifestants ont continué à bloquer l'enregistrement des candidats dans environ une demi- douzaine de provinces du sud, qui sont des bastions du Parti Démocrate. Si les élections ne peuvent pas se tenir dans un certain nombre de circonscriptions, il se peut qu'il ne soit pas possible d'obtenir suffisamment de députés pour ouvrir légalement le Parlement.

Le Parti Démocrate boycotte les élections, prétendant qu’il veut des réformes politiques avant la tenue d'élection, mais la vraie raison est probablement parce qu'il sait qu'il ne peut pas gagner.

Source:

http://bigstory.ap.org/article/thai-police-protest-treatment-protesters

Partager cet article

Repost 0
Published by liberez-somyot
commenter cet article

commentaires