Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 novembre 2013 3 06 /11 /novembre /2013 12:40

Improbable convergence d'opposants à une loi d'amnistie en Thaïlande

Un article de "Radio France Internationale" (RFI)

Lien:

http://www.rfi.fr/asie-pacifique/20131031-improbable-convergence-opposants-une-loi-amnistie-thailande

Regain de tension politique en Thaïlande. Le dépôt par des parlementaires du parti au pouvoir d’une proposition de loi d’amnistie générale provoque une levée de boucliers. Cette amnistie vise à exonérer toutes les personnes condamnées ou en cours de jugement à cause des troubles politiques ces neuf dernières années, ce qui inclut l’ancien Premier ministre Thaksin Shinawatra, condamné pour corruption en 2008.

Avec notre correspondant à Bangkok, Arnaud Dubus

Le gouvernement thaïlandais a réussi le rare exploit de se mettre à dos de multiples portions de la population en quelques jours. Les opposants au gouvernement dirigé par la sœur de Thaksin, Yingluck, se sont rassemblés ce jeudi dans le centre de Bangkok. Il n’est guère étonnant, bien sûr, que les partisans du Parti démocrate d’opposition dénoncent la proposition de loi d’amnistie. Mais plus surprenant, même les partisans du gouvernement descendent dans les rues pour s’opposer à l’amnistie.

Celle-ci permettrait de lever la condamnation à deux ans de prison pour abus de pouvoir et pour corruption prononcée il y a cinq ans contre l’ancien Premier ministre Thaksin, exilé depuis. La colère règne parmi les milliers de manifestants rassemblés dans le centre de Bangkok : ils ont l’impression que le parti au pouvoir révèle son vrai visage, celui d’une machine pour défendre les intérêts du clan Thaksin.

Atteinte à la moralité de la nation

Même les Chemises rouges, favorables à Thaksin, sont donc en partie opposées à cette amnistie, parce qu’elle disculperait les responsables civils et militaires de la répression des manifestations de 2010. Plusieurs dizaines de Chemises rouges avaient été tuées par l’armée à cette occasion.

Fait important : les milieux d’affaires, financiers et bancaires dénoncent aussi la proposition de loi. Selon eux, elle porterait atteinte à la moralité de la Nation, car elle blanchirait toutes les personnes incriminées pour corruption ces dernières années. Le gouvernement est aux abois, mais il semble néanmoins déterminé à faire voter cette proposition de loi dans les prochains jours.

Partager cet article

Repost 0
Published by liberez-somyot
commenter cet article

commentaires