Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 février 2014 4 27 /02 /février /2014 18:37

Libérez-Somyot a reçu le témoignage d'une Américaine expatriée à Bangkok.

Le voici:


"Je cours dans le parc Lumpini tous les jours. Aujourd'hui (Note de LS: il y a deux jours) je suis entrée dans le parc à 13 heures pour faire mon jogging quotidien et sur ma droite se trouvait un groupe de gardes du PDRC entourant un homme seul, un Thaïlandais. Ils étaient intimidants avec lui et ont mis sa tête entre les jambes de l'un d'entre eux et ont ensuite commencé à le frapper sur la tête. Peut-être que le gars avait fait quelque chose de mal mais peut-être pas, de toute façon, la violence physique me révolte.
J'ai vu cela et je leur ai demandé ce qu'ils faisaient et j'ai pris une photo. Ils n'ont pas aimé cela et ont commencé à se montrer agressifs. Je leur ai dit qu'ils n'étaient pas la police ce qui les a rendu un peu plus agressif. Un d'entre eux, assez menaçant dans son discours, s'est approché de moi et m'a affirmé qu'il était un agent de police. J'ai répondu encore une fois qu'il ne l'était pas.
Ils ne m'a pas touché, mais m'a laissé assez secouée. Il n'y avait pas d'agents de sécurité dans cette partie du parc alors je me suis rendue à la porte près du côté du poste de police et ai trouvé des vrais gardes de sécurité. Je leur ai demandé pourquoi ils ne patrouillaient pas dans le parc et ai, par la suite, éclaté en sanglots comme un gros bébé. Ils m'ont répondu qu'ils n'avaient pas le droit d'aller là-bas, que cela leur était interdit par les gardes du PDRC.
Ce qui m'amène à signaler aux citoyens thaïlandais: N'êtes-vous pas inquiet de ce qui se passe? Ces manifestants portent des T-shirts mignons et sifflent dans des sifflets tandis que des gens sans autorité transforment Bangkok en une ville dangereuse et hostile.

Je suis triste"

Photos ci-dessous (prises par un des auteurs de ce blog): les gardes miliciens du PDRC

R1

 

4

Partager cet article

Repost 0
Published by liberez-somyot
commenter cet article

commentaires