Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 août 2013 3 07 /08 /août /2013 14:02

Un rapport de l'Organisation internationale du Travail (OIT) condamne l'utilisation de la main-d'œuvre forcée de prisonniers, y compris celle des Thaïlandais condamnés en vertu de l'article 112

Les États membres de l'Organisation internationale du Travail (OIT) se réunissent tous les ans lors de la Conférence internationale du Travail qui se tient chaque année à Genève, en Suisse, au mois de Juin.
Lors de la dernière réunion, en Juin 2013, le rapport annuel de la Conférence internationale du Travail avait soulevé la question du travail forcé en prison y compris celui des Thaïlandais condamnés en vertu de l'article 112 (la loi de lèse-majesté).
Le rapport de l'OIT a condamné l'utilisation du travail forcé sur les prisonniers de lèse-majesté et recommencé l'amendement de la loi 112.
L'OIT a fait part de cette prise de position officielle sur la question des prisonniers politiques et de ceux condamné en vertu de la loi 112, au gouvernement thaïlandais.
Dans ce document, l'OIT a fait une référence aux droits de l'homme et au Rapporteur Spécial des Nations Unies dans sa recommandation au gouvernement thaïlandais sur la question du travail forcé des prisonniers condamné en vertu de la loi 112 et sur l'amendement de la loi de lèse-majesté.
Consulter la page 279 de ce lien en anglais:
http://www.ilo.org/ilc/ILCSessions/102/reports/reports-submitted/WCMS_205472/lang--en/index.htm

et aussi ce lien en anglais:

https://www.facebook.com/notes/free-somyot/ilo-report-condemned-the-use-of-the-forced-prisoner-labour-including-those-thai-/502748413144791

 

Liberez Somyot2

Partager cet article

Repost 0
Published by liberez-somyot
commenter cet article

commentaires