Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 juin 2013 5 07 /06 /juin /2013 04:09

"Le monde est étonné de constater que les médias ne jouissent pas d'une liberté sans entraves dans ce pays", a déclaré Jacob Mathew, président de l'Association mondiale des journaux et des éditeurs de nouvelles. S'exprimant lors du 65eme Congrès Mondial annuel des Journaux à Bangkok le lundi 3 juin 2013, Mathew a dénoncé cette loi qui rend illégal le fait de critiquer la famille royale. "L'utilisation abusive de la loi a créé un climat de peur", a déclaré Mathew, reconnaissant que le niveau de liberté de la presse en Thaïlande a dépassé celui de nombreux pays asiatiques. Il y a eu une augmentation spectaculaire des cas de lèse-majesté au cours des six dernières années de troubles politiques alors que l'institution de la monarchie devenait un point focal pour les divisions profondes entre l'ordre établi et les forces rivales. "Le problème avec l'article 112, est que n'importe qui, que ce soit une personne publique ou privée, peut poursuivre en justice ceux qu'il pense avoir commis un crime de lèse-majesté", a déclaré Mathew. La loi prévoit une peine d'emprisonnement maximale de 15 ans en cas d’infraction. Les critiques ont appelé à des modifications de la loi afin de permettre le dépistage des cas afin de prévenir les abus pour des raisons politiques.

Source:

http://finance.ninemsn.com.au/newsbusiness/aap/8669052/thailands-lese-majesty-laws-criticised

 

free-them

Partager cet article

Repost 0
Published by liberez-somyot
commenter cet article

commentaires