Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 février 2014 6 15 /02 /février /2014 18:55

Les questions essentielles à l'écart du débat sur la "réforme", selon une militante

Un article de Pravit Rojanaphruk (The Nation)

Lien:

http://www.nationmultimedia.com/politics/Vital-issues-left-out-of-reform-debate-activist-sa-30226713.html


Aucune réelle réforme nationale ne peut avoir lieu sans l'introduction d'un système d'impôt progressif, la modification de la loi de lèse-majesté et l'introduction d'un filet social, explique Patchanee Kamnak, un membre clé du groupe de gauche Turn Left (marxiste de tendance trotskyste).
Cependant, toute proposition de réforme ne peut être légitime que si elle est approuvée par un référendum national, continue-t-elle.
Des impôts progressifs sur le revenu, sur la terre et sur l'héritage sont essentiels pour reformer la Thaïlande.
Sur la liberté d'expression, une modification si ce n'est pas l'abolition pure et simple de la loi de lèse-majesté draconienne est impérative, affirme-t-elle.
Il est choquant qu'aucun des grands groupes qui parlent de réforme nationale aujourd'hui, ne mentionnent même pas ces questions, dit-elle.
"Ces deux questions sont un indicateur pour savoir si le discours sur la réforme est authentique ou pas."
Les impôts progressifs serviront à s'attaquer aux disparités sociales et économiques et peuvent aider à trouver des fonds pour les programmes de protection sociale.
"Comment pouvons-nous parler de la répartition des revenus, si nous ne parlons pas de taxes?" a-t-elle demandé.
Elle est également consterné de voir que les mêmes visages de membres âgés des ONG, qui ont soutenu le coup d'Etat du 19 Septembre 2006, dominent encore aujourd'hui le débat sur la réforme aux côtés du Comité pour la Réforme Démocratique Populaire (PDRC).
Ces gens ont causés beaucoup de problèmes quand ils ont soutenu le coup d'Etat de 2006 et n'ont jamais exprimé le moindre sentiment de remords [...]
Patchanee dit la réforme judiciaire est également une question clé, mais personne ne semble avoir l'audace de toucher aux tribunaux, qui sont vus par son groupe et d'autres critiques comme très politisée et partisans.
Ces questions doivent être combattues dans un débat public et par un plébiscite.
"Je ne pense pas que les conservateurs pourront facilement céder sur ces questions", a-t-elle conclue.

Photo ci-dessous: Patchanee Kamnak (01/05/2013)

3

Partager cet article

Repost 0
Published by liberez-somyot
commenter cet article

commentaires