Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 mars 2013 4 14 /03 /mars /2013 11:03

Un article du journal en ligne Political Prisoners in Thailand (PPT)

Lien de l'article en anglais: http://thaipoliticalprisoners.wordpress.com/2013/03/13/junyas-lese-majeste-case/


Il y a quelques semaines PPT avait mentionné brièvement qu'un nouveau livre de l'activiste exilée Junya Yimprasert sur la lèse-majesté, le monde du travail, la monarchie, les femmes ainsi que sur d'autres sujets, était étudié par la police. Junya, aussi connu par son surnom de Lek, avait posté qu'elle pensait que son nouveau livre "Labour Shouldering the Nation" était inspecté "probablement pour crime de lèse-majesté en vertu du "draconien" article 112 du code pénal de Thaïlande."
Comme l'enquête a progressé, il est devenu clair que le Département des Enquêtes Spéciales est intéressé par la publication sur son site de son essai "Why I Don't Like the King" mis en ligne en langues anglaise et thaï en 2010. Il semble que la plainte au sujet de ce livre soit venue du Ministère de l'Information et de la Communication (MICT).
La confusion s'est développée parce que la police ayant visité la maison d'édition de "Labour Shouldering the Nation" en décembre, il a été supposé que le problème venait de ce livre. Lorsque des lettres ont été reçues de la police au début de Mars demandant à quelques-unes des personnes associées à la publication de fournir des déclarations, il est devenu clair que ce qui était visé était l’essai "Why I Don't Like the King". La police a indiqué que, du fait que "Labour Shouldering the Nation" avait mentionné cet essai, la police et le procureur, avait décidé d'enquêter sur Lek pour lèse-majesté.
De toute évidence, cette affaire a démarrée pendant le gouvernement actuel de Yingluck Shinawatra. Il reste à voir si le procureur va porter des accusations, ce qui représenterait une étape importante et hautement symbolique de retour au féodalisme par ce gouvernement.
Un des résultats est que "Labour Shouldering the Nation" a été retiré des librairies qui sont effrayées par tout ce qui touche la lèse-majesté. Les activistes rapportent qu'un autre livre de Lek à paraître "Unveiled and Unthaied" ne sera vendu en ligne afin d'éviter de possibles "complications".
Junya Yimprasert est une femme courageuse et franche et il est clair que l'enquête est une tentative de faire taire cette voix indépendante. C'est aussi une lutteuse et de toute façon il est peu probable que son cas suive son cours sans réaction de sa part. Avec un réseau de solidarité internationale important, elle fera de nouveau briller une lumière très négative sur cette loi draconienne, féodale et politique.

Photo ci-dessous: Junya Lek Yimprasert

 

junya-copie-1.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by liberez-somyot
commenter cet article

commentaires